Onze de Légende en MLS

La MLS est encore considérée comme une jeune ligue à l’échelle mondiale de l’univers du ballon rond. Comparativement aux ligues centenaires européennes, c’est effectivement assez légitime mais les observateurs ont tendance à oublier que la MLS a maintenant 23 ans d’histoire! Durant cette période-là, plusieurs grands joueurs de soccer ont laissé leur marque sur le continent nord-américain. Retour sur les exploits de certains de ces joueurs sous la forme d’un onze de légende MLS en 4-4-2 (seuls les joueurs non-actifs ayant disputé la majeure partie de leur carrière en MLS sont cités).

Legendes MLS

Gardien de but :

Tony Meola (américain / MetroStars/Red Bulls, Wizards)

Le gardien international américain a passé la majeure partie de sa carrière en MLS. Exceptionnel sur sa ligne, Meola a aussi été le gardien titulaire de l’équipe nationale des États-Unis à 100 reprises et remporte la Gold Cup en 1991 avec son pays. Élu meilleur gardien de la MLS en 2000 ainsi que meilleur joueur de la ligue cette même année, Meola a porté les Wizards vers le titre de champion MLS! Intronisé au temple de la renommée du soccer américain en 2012, il détient à ce jour le record de clean sheet (blanchissages) d’un gardien sur une saison en MLS (17 en 2000 avec les Wizards).

Mentions spéciales : Zack Thornton, Joe Cannon, Kevin Hartman et Pat Onstad

Défenseur droit :

Tony Sanneh (américain / Rapids, DC, Crew, Fire, Galaxy)

Le longiligne latéral droit a roulé sa bosse en MLS. Latéral droit extrêmement offensif (il peut aussi jouer en tant qu’ailier droit), Sanneh n’a jamais hésité à se porter vers l’avant. Habile techniquement et bon finisseur, il excelle aussi dans ses gestes défensifs. Vainqueur de la MLS Cup avec DC United en 1996 et 1997, il porte fièrement les couleurs de son pays 43 fois et remporte la Gold Cup 2005.

Mention spéciale : Frankie Hejduk, Steven Cherundolo (les deux inéligibles pour ne pas avoir assez joué en MLS), Brian Mullan et Fernando Clavijo

Défenseurs centraux :

Eddie Pope (américain / DC, MetroStars, RSL)

Robuste et dominant, Eddie Pope a été un des meilleurs défenseurs de l’histoire du soccer américain. Agressif dans ses tacles et excellent dans le domaine aérien, il se distingue dans ce domaine sur les phases défensives et offensives. Auteur du but gagnant lors de la finale de la MLS Cup en 1996 et lors de la finale la CONCACAF Champions Cup en 1998, Pope terminera sa carrière en 2007 avec 3 MLS Cup (1996, 1997 et 1999) et le titre continental remporté en 1998. Élu défenseur de l’année en MLS en 1997, il fait son entrée au Hall of Fame (temple de la renommée) du soccer américain en 2011.

Robin Fraser (américain / Galaxy, Rapids, Crew)

Le colosse américain a connu beaucoup de succès en MLS. Intraitable défensivement et dominant dans les airs, Fraser excelle par son leadership sur le terrain. Élu meilleur défenseur de l’année à deux reprises en MLS (1999 et 2004), il remporte la CONCACAF Champions Cup en 2000 avec le Galaxy de Los Angeles. Malgré tous ses succès, il ne remporte aucune MLS Cup en carrière.

Mentions spéciales : Peter Vermes, Alexi Lalas et Marcelo Balboa

Défenseur gauche :

Jeff Agoos (américain / DC, Earthquakes, MetroStars/Red Bulls)

Le latéral gauche américain est un des joueurs les plus titrés de l’histoire de la ligue. Vainqueur de cinq MLS Cup (1996, 1997, 1999, 2001 et 2003), Agoos a représenté son pays à 134 reprises. Excellent dans les duels et habile sur coup-francs directs, Agoos a été élu meilleur défenseur de l’année en 2001. Intronisé au temple de la renommée du soccer américain en 2009, il est indétrônable à ce poste dans mon onze.

Mention spéciale : DaMarcus Beasley (joueur actif donc inéligible), Todd Dunivant

Milieu défensif :

Pablo Mastroeni (américain / Fusion, Rapids, Galaxy)

Le milieu défensif américain a représenté son pays à 65 reprises avec lequel il remporte trois Gold Cup (2002, 2005 et 2007). Fidèle à ses racines argentines, Mastroeni montre de la grinta dans son jeu. Capable d’évoluer en défense (DC ou LD) ou au milieu de terrain, Pablo s’illustre par son agressivité dans les duels. Leader sur le terrain, il était capitaine des Rapids en finale lorsque le club remporte la MLS Cup en 2010.

Mention spéciale : Chris Armas et Thomas Dooley

Ailier droit :

Cobi Jones (américain / Galaxy)

Jones a le record d‘apparitions sous le maillot de l’équipe nationale américaine avec 164 matchs joués! Le virevoltant ailier droit a amplement mérité cet honneur de par son activité incessante sur le terrain. Rapide et explosif, Jones ne tremble pas quand il s’agit de conclure les actions collectives. Loyal au Galaxy de la Los Angeles pendant douze ans, Jones est introduit au temple de la renommée du soccer américain en 2011.

Mention spéciale : David Beckham (inéligible pour ne pas avoir joué assez en MLS) et John Harkes

Milieu offensif central :

Predrag ‘Preki’ Radosavljević (américain / Fusion, Wizards/Wiz)

Arrivé en MLS à 33 ans, Preki deviendra un des meilleurs joueurs de l’histoire de la ligue et se retirera à l’âge avancé de 42 ans! Habile avec le ballon, il est efficace devant le but et précis dans ses passes. Preki est le seul joueur de l’histoire de la MLS à avoir remporté le titre de meilleur joueur deux fois dans sa carrière tout en obtenant le titre de meilleur buteur lors de ces mêmes années (1997 et 2003)! Intronisé au temple de la renommée du soccer américain en 2010, il porte les couleurs de l’équipe nationale des États-Unis à 28 reprises.

Mentions spéciales :  Piotr Nowak, Carlos Valderrama, Mauricio Cienfuegos (inéligibles pour ne pas avoir joué assez en MLS) et Oscar Pareja

Ailier gauche :

Marco Etcheverry (bolivien / DC)

Considéré par plusieurs comme étant le meilleur joueur de l’histoire de la Bolivie (71 séléctions), Etcheverry a ébahi la MLS par sa classe technique. Petits ponts et grands ponts faisaient partie de son quotidien et les buts et les passes décisives se sont accumulés lors de son séjour en Amérique du Nord. Le virtuose du ballon rond a été élu meilleur joueur de la MLS en 1998 et a remporté trois MLS Cup (1996, 1997 et 1999) ainsi qu’une CONCACAF Champions Cup en 1998.

Mention spéciale : Thierry Henry (inéligible pour ne pas avoir joué assez en MLS) et Mark Chung

Attaquants :

Landon Donovan (américain / Earthquakes, Galaxy)

La légende Donovan a commencé sa carrière en Allemagne au Bayer Leverkusen. Considéré trop frêle pour la Bundesliga, Donovan est prêté trois ans de suite aux Earthquakes de San Jose où il excelle et remporte ses deux premières MLS Cup en 2001 et 2003. En 2005, il est définitivement transféré au Galaxy de Los Angeles où il terminera sa carrière en 2016 (malgré une petite retraite entre 2012 et 2016 et une dernière pige de quelques mois à Leon au Mexique). Meilleur buteur de l’histoire de la MLS (un seul but d’avance sur Wondolowski qui joue encore) et meilleur passeur de l’histoire de la MLS, il a remporté le titre de meilleur joueur en 2009 avant de voir la MLS baptiser le trophée en son nom! Vainqueur de la MLS Cup à six reprises (2001, 2003, 2005, 2011, 2012 et 2014), c’est le joueur le plus titré de l’histoire de la ligue. Buteur régulier et dribbleur inné, Donovan dispute 157 matchs sous le maillot de l’équipe nationale américaine et reste la référence en matière d’efficacité du soccer américain.

Jaime Moreno (bolivien / DC, MetroStars)

La filière bolivienne des années 90 de DC United était composée de Marco Etcheverry et Jaime Moreno (75 apparitions avec la Bolivie). Moreno était un de ces joueurs qui était toujours bien placé pour pousser le ballon dans les buts; la définition même du renard des surfaces! Auteur de 133 buts en 340 matchs de MLS, Moreno a remporté quatre coupes MLS avec DC (1996, 1997, 1999 et 2004) et s’est même offert le plaisir de distiller 102 passes décisives à ses coéquipiers.

Mentions spéciales : Clint Dempsey (inéligible pour ne pas avoir joué assez en MLS), Jason Kreis, Jeff Cunningham, Ante Razov, Dwayne De Rosario.

 

Source pour photo de couverture : Chicago Tribune

 

4 Replies to “Onze de Légende en MLS”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s