MLS J1 : Déjà des Surprises !

Match de la Semaine : DC United – Atlanta United

Dans ce duel entre deux mastodontes de la conférence Est, Atlanta United est resté totalement sans réponse face à l’envie et le jeu orienté de D.C. Paul Arriola et Lucho Acosta n’ont pas seulement inscrit les deux buts de la franchise de Washington mais ont aussi délivré de nombreuses passes en profondeur délicieuses qui ont pris de court la défense des Five Stripes. Point noir de cette défense d’ailleurs, Brek Shea, qui apparaissait déjà comme une recrue étrange et qui maintenant devient un titulaire inexplicable. Mauvais dans ses relances et son marquage, l’éphémère diamant brut de MLS a passé une très mauvaise soirée. Certes, pour Atlanta certains titulaires étaient sur le banc dû au match de Concacaf Champion’s League (Julain Gressel et Pity Martinez notamment) mais ce n’était pas non une équipe B qui n’aura tenté que deux frappes cadrées pendant tout le match. Un match déjà référence en tous cas pour D.C, dans un Audi Field où l’on entendait durant toute la rencontre les chants des ultras.

Joueur de la Semaine : Jordan Morris

Jordan Morris n’avait pas joué depuis 540 jours en Major League Soccer. L’international américain, auteur du but de la victoire finale en Gold Cup 2017 avec les Etats-Unis, restait sur deux ruptures des ligaments croisés depuis 2017, avant cette saison.
On aurait pu craindre le pire ; l’attaquant est surtout connu pour sa vitesse et la puissance de ses accélérations et se faire les ligaments croisés n’est jamais une bonne nouvelle pour cela. Cependant, placé à droite dans un poste qu’il occupera sûrement toute l’année (et qu’il détestait pourtant avant) il a pu marquer un doublé pour le premier match de la saison, ce qui le propulse co-meilleur buteur du championnat avec Michael Bradley. Le premier est un classique Morris : bel appel dans le dos de la défense, course rapide et but – avec un peu de chance il est vrai. Le deuxième vient d’une belle passe de Rodriguez sur lequel il déclenche une frappe lucide. Deux buts qui contribuent à la belle victoire 4-1 des Seattle Sounders face au FC Cincinnati qui aura connu un premier match de son histoire en MLS compliqué, malgré une très belle ouverture du score.

 

But de la Semaine : Andre Shinyashiki (Colorado Rapids)

Moins sept degrés : record de température battu à Denver pour le match le plus froid de l’histoire de la Major League Soccer entre les Colorado Rapids et les Portland Timbers. Le match partait très bien pour les Rapids, qui contrôlaient le ballon et marquèrent un premier but au bout d’une action collective impressionnante conclue par Kei Kamara. Cependant, un penalty fut accordé à Portland (après un but, mais pas d’avantage…) et il fut transformé en deux temps par Diego Valéri, tandis que Colorado se retrouvèrent à 10. Ensuite, tandis que les conditions se dégradèrent, Sebastian Blanco, Benny Feilharber et Deklan Wynne (contre son camps) marquèrent pour porter le score à 3-2.
C’est alors que dans les derniers instants, sur les dix centimètres de neige qui c’étaient empilé, surgit Andre Shinyashiki. Le numéro 99 reprit un ballon lâché par Jeff Attinella pour accrocher le point du nul à la 93ème minute et célébra ça de suite dans la neige. Premier match, premier but pour le cinquième choisi à la MLS SuperDraft 2019 qui était déjà annoncé dans les favoris pour le trophée de Rookie of the Year et qui est dorénavant un candidat assumé.

 

La première journée de MLS avait en tous cas commencé avec une énorme surprise, la victoire 3-1 à l’extérieur du Toronto FC face au Philadelphie Union. Michael Bradley s’est notamment distingué avec un doublé, lui qui n’avait pas marqué depuis deux ans. La remontée d’Orlando City est aussi une belle surprise, face au New-York City FC, dans ce duel des expansions 2015. Menés 2-0 à la mi-temps, les Lions ont réussi à revenir à 2-2 avec notamment Nani, qui est entré en jeu en deuxième période. D’autres matchs se sont terminés sur un partage des points comme lors du duel entre le Columbus Crew et les New-York Red Bulls (1-1), ainsi que celui entre le FC Dallas et les New-England Revolution (1-1), malgré la domination précoce des Texans. Bien plus impressionnant, à Vancouver les Whitecaps ont perdu 3-2 face à Minnesota, guidé par une belle performance de Darwin Quintero. Du côté de Vancouver, de belles promesses malgré quelques errements. De l’autre côté de la carte américaine, au Texas le Houston Dynamo dans un stade toujours peu rempli recevait le Real Salt Lake, pour un match nul sublimé par le superbe but de Mauro Manotas pour le Dynamo. Enfin, face à un Chicago Fire intéressant, le LA Galaxy a commencé sa saison comme il l’avait fini en 2018 : des erreurs défensives et une victoire remportée grâce à Zlatan, bien aidé par la pépite de 16 ans Efrain Alvarez. Au même moment, L’Impact a assuré samedi face à San José, en s’imposant 2 à 1, ce qui permit à Nacho Piatti de devenir le meilleur buteur du club. Les Earthquakes, loin de démériter, ont montré de belles choses mais le collectif montréalais était bien supérieur. Enfin dans le deuxième match du dimanche deux des favoris à l’Ouest s’affrontaient. C’est le LAFC qui s’est imposé à domicile 2-1 face au Sporting Kansas City, grâce notamment à un superbe but d’Adama Diomande en fin de match.

Résultats :

ResultsJ1
Via Scoreboards

Classements :

Classement J1
Via Scoreboards

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s