MLS J8 : Katai on Fire, LAFC Incontesté

Match de la Semaine : LAFC – Seattle Sounders

C’était LE duel de cette huitième journée MLS, entre deux formations en tête de la Conférence Ouest mais qui s’est finalement décidé très rapidement. Le LAFC, malgré leur défaite en milieu de semaine face à Vancouver, est actuellement la meilleure équipe en Major League Soccer. En ouvrant le score grâce à Carlos Vela suite à une superbe passe de Mark-Anthony Kaye puis en l’alourdissant par Eduard Atuesta à la 39ème, le break était déjà fait à la pause. La réduction du score d’Harry Shipp à la 51ème pour les Sounders ravivera quelques espoirs très vite éteints, d’abord par Carlos Vela (55ème) puis par Christian Ramirez, titulaire suite à l’absence d’Adama Diomande, avec un très beau mouvement collectif. Le fait que Seattle se déplaçait avec quelques blessés (Chad Marshall, Raul Ruidiaz, Will Bruin) n’a pas aidé et Roman Torres a par exemple semblé être hors de forme en première mi-temps. Il faut le dire cependant, LAFC était tout simplement trop fort. Le milieu de terrain, point d’interrogation en début de saison, coordonné par Atuesta et Kaye a énormément travaillé sur chaque perte de balle et totalement étouffé le duo Christian Roldan – Gustav Svensson. Depuis le début de saison LAFC impressionne et ses victoires face aux favoris de l’Ouest (Kansas City, Seattle) comme de l’Est (DC United) semble les porter au rang de favori pour le Supporter’s Shield.

Joueur de la Semaine : Jordan Hamilton (Toronto FC)

La machine Toronto FC est l’une des surprises de ce début de saison. Cependant, un doute restait dans les esprits des supporters de l’équipe d’Ontario. Exceptés les joueurs désignés Jozy Altidore et Alejandro Pozuelo, pouvait-on réellement compter sur d’autres joueurs offensifs ? Terrence Boyd, signé cet hiver, n’accumule que 21 minutes depuis le début de saison alors qu’Ayo Akinola et Jordan Hamilton paraissaient jusque-là tendres et sans la réelle confiance de leur entraîneur Greg Vanney. Cependant, vendredi, le vent a tourné pour Hamilton (23 ans) qui a pu marquer un doublé en 130 secondes dans un match complètement fou face à Minnesota. Pozuelo n’est pas resté les bras croisés en marquant un doublé en 110 secondes. Du côté des Loons, deux cartons rouges ont été donnés en une minute et le score final, 4 à 3 pour Toronto, hantera longtemps Minnesota qui semblait tenir la victoire jusqu’à la 76ème minute de jeu. Jordan Hamilton a cependant profité du marquage peu appliqué des défenseurs centraux des Loons et, bien aidé par un milieu Bradley-Osorio-Delgado qui a complètement éteint le duo Alonso-Gregus, a offert à Toronto sa quatrième victoire de la saison. Il faudra tout de même régler quelques problèmes défensifs pour TFC avant de se voir en réel outsider à l’Est puisqu’ils ont déjà encaissé onze buts en six matchs soit plus que l’an passé à la même période. Du côté de Minnesota tout n’est pas non plus à jeter ; Romain Métanire a une nouvelle fois été remuant sur son côté droit tandis qu’Angelo Rodriguez a joué son meilleur match de la saison au poste de numéro neuf, ouvrant bien des espaces pour Darwin Quintero.

But de la Semaine : Aleksandar Katai (Chicago Fire)

Nous le disions dans le podcast de la semaine dernière, Chicago a le potentiel pour être dans les premiers à l’Est. La ligne offensive est des plus talentueuses et elle l’a une nouvelle fois démontrée cette semaine face aux Colorado Rapids lors d’une victoire 4 à 1. L’ancien joueur du Benfica Lisbonne Nicolas Gaitan a notamment délivré ses deux premières passes décisives de la saison, Nemanja Nikolic a inscrit son troisième but de la saison, CJ Sapong son quatrième (les fans de Philadelphie doivent se mordre les droits de l’avoir vendu) et Djordje Mihailovic son premier. Il ne faut pas trop en conclure cependant vu la faiblesse des Rapids, peu aidés par un Tim Howard immobile dans ses cages et une défense centrale laxiste. L’entraîneur Anthony Hudson a même retiré son meneur de jeu, Kellyn Acosta, à la mi-temps pour le placer sur le banc et Jack Price a reçu un carton rouge à la 86ème… Cela n’enlève en rien la belle performance du Fire et d’Aleksandar Katai, explosif sur son aile droite, créant des espaces pour Gaitan et inscrivant ce bijou en fin de match alors qu’il avait précédemment touché les montants :

Dans le reste des rencontres de cette semaine, Vancouver a surpris ce jeudi en battant le LAFC 1 à 0 à domicile. Hwang Ibeom, recruté après la coupe d’Asie l’année dernière inscrit son premier but en MLS et Marc Dos Santos remporte sa première victoire dans l’élite. Vendredi c’est Cincinnati qui a déçu à domicile avec une lourde défaite, trois à zéro, face au Real Salt Lake. A noter qu’Andrew Putna, qui occupait les buts en l’absence de Nick Rimando, a délivré une prestation encourageante pour RSL. Les troisièmes et quatrièmes de l’Ouest s’affrontaient aussi vendredi et le LA Galaxy s’est imposé à domicile face au Houston Dynamo, grâce à Zlatan Ibrahimovic et Diego Polenta. C’est la cinquième victoire d’affilée pour le Galaxy qui a aussi pu compter sur un très bon Jonathan Dos Santos. Plus rien ne va en revanche du côté de Montréal qui s’est pris trois buts face à Philadelphie, où Aurélien Collin connaissait sa première titularisation de l’année. A côté d’un Jack Eliott très solide, le français a délivré une belle performance, bien aidé par un Impact totalement impuissant offensivement et défensivement, sur les buts signés Cory Burke, Jamiro Monteiro et Alejandro Bedoya. Leurs compatriotes de Vancouver ont aussi perdu ce week-end face à Orlando, 1 à 0, suite à un but en fin de match de Sacha Kljestan dans un match laborieux. Laborieux, c’est aussi le mot pour décrire le style d’Atlanta cette saison. Ne montrant vraiment que peu d’envie, United s’est incliné 2 à 1 à domicile face à un FC Dallas toujours plein de jeunesse. Jesus Ferreira a ouvert le score avec son troisième but en quatre matchs, Bryan Acosta l’a alourdi en fin de match et la réduction vient de Josef Martinez sur pénalty en fin de match. Frank de Boer est de nouveau sous pression (malgré la domination d’Atlanta sur l’ensemble du match) tant les joueurs sur le terrain semblent exaspérés. Les trois derniers matchs de samedi ont aussi offert leur lot de surprises et pas des moindres. Portland s’est imposé 3 à 1 face au Columbus de leur ancien entraîneur, Caleb Porter, grâce notamment à une erreur de Zack Steffen. Première victoire de la saison pour les Timbers. New-England s’est lui imposé à la maison face aux Red Bulls qui ont été inoffensifs, 1 à 0. Que ce soit Bradley Wright-Phillips ou  Marc Rzatkowski, les chances ont été rares pour New-York et Chris Armas pourrait être remis en cause (par un certain Thierry Henry ?). La troisième surprise est venue de Californie, avec une belle performance de San José qui s’impose 4 à 1 face à Kansas City. Bien aidé par un gros raté de Krisztian Nemeth sur pénalty, les hommes de Matias Almeyda ont montré de l’envie et de la fraîcheur et après quatre défaites de rang en début de saison, semblent enfin lancés. Finalement dimanche New-York City FC a remporté une victoire et pas des moindres, face à DC United, sur le score de 2-0, le tout avec un penalty manqué.

Résultats:

Résultats J8
Via Scoreboard

Classements:

Classement J8
Via Scoreboard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s