MLS J9 : Comme un Parfum de Ligue 1

Résumé écrit par Antoine Latran

Match de la Semaine : Los Angeles Galaxy – Real Salt Lake 

34 matchs en MLS, 30 buts, voici les statistiques folles de Zlatan Ibrahimovic. Cette saison pourrait être celle de tous les records puisque le Galaxy connaît déjà sa sixième victoire à domicile, une première depuis la saison inaugurale en 1996. Dominants, avec la possession, les joueurs de Los Angeles ont ouvert le score tôt grâce à Urial Antuna, l’ailier mexicain qui a terminé une belle action commencée par Diego Polenta et Chris Pontius. Juste après la pause cependant, l’arrière gauche de RSL Donny Toia, plein d’opportunisme, a permis à son équipe de recoller au score avec son deuxième but en MLS, le premier datant de… 2015. Heureusement pour LA, comme de nombreuses fois cette saison, Zlatan a su les défaire d’une situation compliquée. L’ancien du PSG, reprenant parfaitement un bon ballon de Lletget, a donné les trois points à son équipe, tout en se moquant de Nedum Onuoha, le défenseur de RSL qui lui aura fait passé une soirée difficile (il ira d’ailleurs dans les vestiaires s’excuser). Quoi qu’il en soit le Suédois et ses coéquipiers impressionnent en ce début de saison et leur milieu Jonathan Dos Santos – Joe Corona – Sebastian Lletget semble être l’un des meilleurs de la ligue, de quoi pouvoir (sauf blessure, le Galaxy qui joue déjà sans Alessandrini) devenir l’un des prétendants aux play-offs.

Joueur de la Semaine : Romain Métanire (Minnesota United)

La défense de Minnesota n’a jamais été vue comme l’une des meilleurs en MLS. Malgré les acquisitions cet hiver, telles que Ike Opara (ancien meilleur défenseur de la ligue avec Kansas City) et Osvaldo Alonso (dix ans capitaine de Seattle et l’un des meilleurs récupérateurs), la stabilité n’est pas le maître mot à St Paul. Pourtant, c’est cette même défense (Opara et Kallman) qui a totalement immobilisé Zlatan Ibrahimovic pendant quatre-vingt dix minutes dans la nuit de Mercredi à Jeudi. C’est aussi grâce à la domination totale sur le milieu d’Alonso que le Galaxy a été forcé de jouer sur les ailes, mais Emma Boateng et Uriel Antuna se sont confrontés à Eric Miller, excellent en remplacement d’un Francisco Calvo suspendu et surtout face à l’homme du match, Romain Métanire. En défense, le malgache est calme, garde la balle sous pression et relance bien. En attaque, toujours bien placé, il trompe les milieux adversaires pour créer de nombreux décalage. Placé à droite avec Abu Danladi pour combiner, il a offert à l’ancien drafté de nombreuses chances et malgré le résultat final de 0-0, Minnesota a impressionné. La même affiche, il y a quelques mois, aurait sûrement offert un résultat digne d’un 5-6 et une pluie de buts, mais le score nul montre qu’il y a une réelle progression défensive des deux équipes. Métanire a aussi été excellent face à DC United le dimanche! Solide défensivement, il s’est même offert le luxe de donner sur un plateau d’argent le but de la victoire à Angelo Rodriguez. Qui aurait cru que l’ancien du FC Metz et du Stade de Reims aurait eu une telle importance pour son équipe, lui qui est arrivé dans l’ombre d’Opara, Alonso et autre Vito Mannone?

But de la Semaine : Bill Tuiloma (Portland Timbers)

Depuis deux semaines, les Portland Timbers revivent. Que ce soit face à Columbus la semaine dernière (victoire 3 à 1) ou cette semaine sur la pelouse du Toronto FC où ils sont imposés 2-1, les espoirs reviennent. Portland avait aligné pour l’occasion Steve Clark, après plusieurs prestations très moyennes de Jeff Attinella dans les buts, mais surtout la charnière Bill Tuiloma- Larrys Mabiala devant lui. TFC à domicile jouait eux sans Jozy Altidore mais avec notre homme de la semaine dernière, Jordan Hamilton, en pointe. Ce match est le meilleur moyen pour Portland de reprendre la confiance. Alors qu’Osorio ouvre le score à la 20ème minute, les joueurs de Giovanni Savarese ont continué à se battre jusqu’au bout et deux minutes seulement après le premier but, Bill Tuiloma inscrit le but de la semaine, d’une superbe reprise de volée. Un geste parfait de l’ancien Marseillais pour redonner de la confiance aux Timbers, qui inscriront par la suite le but du break, grâce au jeune Jeremy Ebobisse, tant critiqué cette saison. Portland cherche toujours un neuf d’envergure pour trouver plus de consistance mais Ebobisse a démontré grâce à son but et ses mouvements sans le ballon que si de bons ballons lui étaient donnés (tel que le superbe centre de Sebastian Blanco), il avait le talent pour les mettre au fond.

La semaine de Major League Soccer a débuté bien tôt avec la victoire du New-York City FC face au Chicago Fire, 1 à 0, dans la nuit de Mercredi à Jeudi, grâce à un but de Valentin Castellanos. Même score un peu plus tard dans la nuit à Columbus où DC United s’impose grâce à un superbe coup-franc de Wayne Rooney. L’Impact de Montréal s’est aussi imposé à l’extérieur face à New-England après avoir atterri seulement quelques heures avant le match dû à des problèmes de vol. Sur le terrain, on n’a cependant pas vu la fatigue côté canadien: victoire 3 à 0 grâce à notamment un doublé d’Anthony Jackson-Hamel, entré à la 71ème. Finalement pour les matchs de mi-semaine, San José n’a fait qu’un match nul à Seattle malgré une belle domination, et un doublé de Salinas. Malheureusement, un bon coaching de Schmetzer du côté des Sounders et une période de mou à San José portera le score à deux partout.
Les matchs du week-end ont commencé avec une affiche entre les deux expansions 2015, le New-York City FC et Orlando City SC. Grâce à une nouvelle recrue définitivement épatante, le Brésilien Heber, NYCFC a accroché le nul à domicile, alors qu’Orlando avait ouvert le score grâce à Nani. Dans un très beau match nul (0-0), le FC Dallas et les Earthquakes se sont partagés les points malgré de très nombreuses tentatives de la part des deux équipes, arrêtées par Jesse Gonzales et Daniel Vega. Vancouver et Philadelphie se sont aussi partagés les points dans la foulée, 1 à 1, grâce à un but de Doneil Henry sur corner pour Vancouver et un de Kacper Prybylko pour Philadelphie. Deux victoires à domicile ont conclu les matchs à l’Est du samedi soir. Atlanta United s’est imposé face à Colorado – qui pourtant ont eu de belles occasions – grâce à Julian Gressel. L’allemand a à peine célébré son but, preuve d’une réelle perte de confiance vers l’entraîneur Frank de Boer, dans un Mercedes Stadium étrangement peu rempli. Les Red Bulls de New-York ont aussi gagné 1 à 0 face au FC Cincinnati, qui a failli ouvrir le score grâce à Darren Mattocks qui frappe sur le montant. Les Red Bulls ont pu compter sur un excellent Daniel Royer qui a notamment délivré la passe décisive pour Connor Lade. Dans les deux derniers matchs à l’Ouest le samedi, Houston a confirmé sa bonne forme et surtout celle de ses attaquants, toujours incroyablement dangereux sur contre. Mauro Manotas a ouvert le score grâce à une passe décisive d’Alberth Elis en début de match et Tomas Martinez a inscrit le but du 2-0 en deuxième période. Pluie de buts enfin entre le Sporting Kansas City et New-England dans le dernier match du Samedi soir, avec un 4-4 final. La performance de Kristian Nemeth notamment pour Kansas City a fait oublier l’absence d’une recrue au poste d’avant-centre cet hiver. Dans les rencontres de Dimanche, l’Impact de Montréal s’est défait du Chicago Fire devant son public, grâce au panaméen Omar Browne en fin de match. Les Montréalais ont été sauvé de justesse sur la ligne de but grâce à Evan Bush puis à Samuel Piette. Même score pour Minnesota Dimanche qui à la maison (et devant un superbe public) s’est imposé face à D.C United, 1 à 0. Angelo Rodriguez inscrit l’unique but de la rencontre, sur une passe décisive de… Romain Métanire. Finalement, dans un re-match de l’affiche de la semaine dernière, dans laquelle LAFC s’était imposé 4-1 face à Seattle, les Sounders acceuillaient cette fois chez eux les Angelins. Les deux équipes ce sont cette fois-ci partagées les points avec Jordan Morris d’un côté, Carlos Vela de l’autre, dès la première et quatrième minute. Le reste du match a été tendu, avec deux joueurs de Seattle exclu (Roldan à la 18ème et Leerdam à la 95ème).

Résultats:

Résultats J10
Via Scoreboards

Classements:

Classement J10
Via Scoreboards

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s