MLS J11 : Bienvenue dans la Rocky Mountain Cup

Match de la Semaine: Colorado Rapids vs Real Salt Lake

Cette semaine, Culture Soccer vous fait découvrir la Rocky Mountain Cup qui oppose les Rapids du Colorado et le Real Salt Lake. Cette rivalité est l’une des plus vieilles de la MLS ayant débutée en 2005. D’ailleurs, il y a un seul joueur actif ayant participé à la Rocky Mountain Cup pour les deux clubs. Effectivement, Kyle Beckerman a débuté sa carrière avec les Rapids où il a participé à dix matchs contre le RSL avant de rejoindre le camp adverse. Cette rivalité est principalement géographique, puisque le Colorado et l’Utah sont des États voisins et à l’aube de cette rencontre, Colorado cherchait désespérément une victoire. D’une part, avec le récent congédiement d’Anthony Hudson, les Rapids avaient du pain sur la planche n’ayant récolté que deux petits points en dix rencontres. D’autre part, les Rapids n’avaient pas remporté un duel de Rocky Mountain Cup depuis 2017, n’ayant pas su gagner lors des trois derniers face-à-face dont une humiliante défaite de 6-0 à domicile lors de la dernière saison. Colorado débutait très mal la rencontre puisque, dès la 22e minute, l’ailier formé au RSL, Sebastian Saucedo était fauché dans la surface. Albert Rusnak convertissait le penalty. Quelques secondes plus tard, Corey Baird doublait la mise en contre-attaque. À la 35e minute, Justen Glad fauchait Kellyn Acosta qui n’appréciait pas le geste. Glad se voyait décerner un carton rouge, mais après la VAR, il faisait son retour sur le terrain avec seulement un carton jaune. Penalty transformé par Acosta qui réduisait l’écart tout juste avant la mi-temps. Puis, dès le retour des vestiaires, Colorado égalisait sur corner par l’entremise de Danny Wilson. Tout le monde pensait que Colorado pouvait s’imposer après que les deux autres clubs ayant licencié leurs entraîneurs aient remporté leur match (Cincinnati et la Nouvelle-Angleterre). Malheureusement, Sam Johnson mettait son grain de sel dans son premier match en carrière de Rocky Mountain Cup. Le buteur nigérien trouvait le fond du filet à la suite d’une passe de Damir Kreilach. Les Rapids avaient la chance de revenir au score quelques minutes plus tard à la suite d’une faute dans la surface, mais le remplaçant de la légende vivante Nick Rimando, Andrew Putna, stoppait la tentative de Kei Kamara. Résultat final 3-2 Real Salt Lake.

Joueur de la semaine : Maxime Crépeau (Vancouver Whitecaps)

Le vendredi avait lieu un duel de Cascadia Cup entre les Whitecaps de Vancouver et les Timbers de Portland. Heureusement pour les hommes de Marc Dos Santos, Fredy Montero ouvrait la marque dès la 9e minute. Toutefois, Portland allait tenter par tous les moyens de revenir au score, et les Timbers tirèrent sans cesse vers Maxime Crépeau. En effet, ils décrochèrent 27 frappes au total, mais Maxime Crépeau s’interposait sur chacune d’entre elles pour faire au final cinq arrêts décisifs. Son premier arrêt marquant s’effectuait à la 25e minute où il repoussait d’une parade la tête de Larrys Mabiala sur corner. Sur le coup de pied de coin qui suivait, il stoppait, cette fois, la tête de Bill Tuiloma. Il s’interposait de nouveau à la 72e minute alors que Sebastian Blanco servait à la perfection Diego Valeri qui était seul face à Crépeau, mais l’ancien portier de l’Impact de Montréal arrivait à garder sa cage inviolée. Vancouver tenait bon et lors du coup de sifflait final, Marc Dos Santos célébrait le match incroyable de son gardien qui était nommé homme du match par le club.

Capture
Photo via Twitter

But de la semaine : Cristian Roldan (Seattle Sounders)

Les Sounders de Seattle recevaient le Dynamo de Houston au CenturyLink Field. Du côté de Seattle, la victoire était primordiale, n’ayant pas remporté un seul match depuis le 13 avril, soit une disette de quatre matchs sans récolter les trois points. Pour les visiteurs, tout allait bien en ce début de saison étant la surprise du côté de l’Ouest avec une seule défaite en huit rencontres. Malheureusement, pour les hommes de Wilmer Cabrera, ils ont croisé Cristian Roldan. Effectivement, l’international américain a inscrit le plus beau but de cette journée en effectuant une reprise de volée aux abords de la surface, ne laissant aucune chance à Joe Willis et ce après seulement quatre minutes. Seattle n’allait pas encaisser dans cette rencontre, étant solide défensivement malgré les puissances offensives de la bande de Alberth Elis et Mauro Manotas. En effet, Houston a eu du mal à se créer une réelle occasion, cadrant une seule frappe que Stefan Frei arrêtait facilement.

Animated GIF-downsized_large (9)
Copyright : MLS Soccer

Résultats :

MLS J11 Resultats
Via Scoreboards

Classements :

 

MLSJ11 Classement
Via Scoreboards

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s