MLS J14: DC United a pris feu!

Match de la Semaine : DC United vs Chicago Fire

En MLS, aucun match n’est gagné d’avance mais quand il s’agit du second de la conférence Est qui reçoit le neuvième, difficile de penser que ce dernier puisse soutirer ne serait-ce qu’un point. Que nenni! Mercredi passé, la MLS a continué à nous surprendre et le Fire de Chicago a entamé le match tambour battant par un but de la tête de CJ Sapong sur un coup franc superbement tiré par Nicolas Gaitan à la 12ème minute de jeu. Deux petites minutes plus tard, le néo-international américain Djordje Mihailovic décochait une frappe qui sera dévié par un défenseur de DC et trompait la vigilance de Bill Hamid une deuxième fois dans le match. Le Fire continuait de se créer des occasions mais le troisième but ne venait tout simplement pas. Voyant le manque de finition du Fire, DC en profitait grâce à un ballon récupéré très haut sur le terrain par Lucas Rodriguez qui remettait à Wayne Rooney. Le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale anglaise remettait le ballon sur un plateau d’argent à Ulises Segura qui réduisait le score à 1-2 à la 43ème minute. Les hôtes ont même réussi marquer un second but quelques minutes plus tard par Rodriguez mais la VAR refusait le but à cause d’une main volontaire de l’attaquant argentin. Au retour des vestiaires, le rythme du match était toujours aussi soutenu mais il a fallu attendre l’éclair de génie de Leonardo Jara qui, par une passe millimétrée servait Segura qui marquait son deuxième but du match à la 61ème minute. Vingt minutes plus tard, ce même Jara centrait un ballon de la droite pour la tête de Luciano Acosta, tout seul devant le but, qui propulsait le ballon au fond des filets et donnait une avance de 3-2 à DC United. Malgré cette remontée extraordinaire, les visiteurs ne baissaient pas les bras et assiégeaient le but adverse quand sur un centre acrobatique (et involontaire) de Bastian Schweinsteiger, le défenseur Francisco Calvo devançait la sortie du gardien de DC pour égaliser la marque à 3-3. Tout un régal pour les amoureux de soccer.

Joueur de la semaine : Josef Martinez (Atlanta United)

Non, non. Nous ne sommes plus en 2018 mais Josef Martinez s’est trouvé une seconde vie avec Atlanta United dernièrement. Le buteur vénézuélien retrouve son efficacité devant le but en inscrivant quatre buts en deux matchs cette semaine. Martinez commençait bien sa semaine en inscrivant un doublé dans le temps additionnel du duel face à Minnesota United mercredi soir. Trois jours plus tard, le MVP de la saison 2018 récidivait en inscrivant un premier but sur une passe lumineuse de Pity Martinez avant de montrer sa supériorité physique sur le second. Après avoir reçu le ballon dos au but vers le centre du terrain, l’attaquant vénézuélien gagnait son duel physique avec son défenseur et filait comme une fusée vers le but adverse où il n’eut aucun mal à battre Kenneth Kronholm pour la deuxième fois du match.

But de la semaine : Hassani Dotson (Minnesota United)

Les Loons ont beau avoit perdu leur premier match à domicile ce dimanche face à l’Union de Philadelphie mais Hassani Dotson a épaté la galerie. Remuant, volontaire et très à l’aise techniquement, le 31ème choix de la SuperDraft 2019 a prouvé que son entraîneur Adrian Heath avait raison de le faire jouer. Titularisé pour un troisième match consécutif avec Minnesota, le latéral gauche a marqué une reprise de volée extraordinaire qui a battu le gardien jamaicain Andre Blake. Du talent à en revendre pour le jeune de 21 ans.

Résultats:

resultats
Via Scoreboards

Classements:

classement
Via Scoreboards

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s