MLS J15: Plus Rien n’arrête les Rapids

Match de la Semaine : Colorado Rapids vs Minnesota United

Cette rencontre n’a pas été spécialement choisie comme le match de la semaine pour la beauté du jeu démontrée sur le terrain mais plutôt afin de souligner l’excellente performance des Rapids depuis le départ d’Anthony Hudson. L’entraineur intérimaire et ex-joueur international américain Conor Casey a complètement transformé son équipe et les Rapids en sont à une fiche de 4V-1N-2D sous sa gouvernance. Cette semaine, les coéquipiers de Jack Price recevaient Minnesota United. Bien en place défensivement, Colorado a abandonné la possession du ballon et s’est contenté de ses chances en contre-attaques et sur les coups de pieds arrêtés. En effet, sur un corner tiré par l’anglais Jack Price, le Sierra-Léonais Kei Kamara s’illustre en inscrivant d’une tête rageante dont il a le secret son huitième but de la saison. Lentement mais surement, les Rapids se rapprochent du peloton et ne sont plus identifés comme la pire équipe de la MLS.

Joueur de la semaine: Maximiliano Moralez

Le départ de Patrick Viera en 2018 en plein milieu d’année a été une grande perte pour New York City FC et le début du règne de l’espagnol Domènec Torrent n’a pas été à la hauteur des attentes. En début d’année 2019, plusieurs observateurs pensaient que le départ de David Villa serait le dernier clou dans le cercueil de Torrent et que NYCFC ne pourrait pas trouver un remplaçant aussi talentueux. Que nenni! Tout le monde est maintenant d’accord. Le vrai maître de jeu de cette équipe n’est nul autre que l’argentin Maxi Moralez et il l’a encore prouvé face à Cincinnati jeudi passé. Le meneur de jeu de poche s’est illustré en distillant trois passes décisives pour ses coéquipiers avant de marquer son propre but tout en finesse. Les Boys in Blue semblent être sur une très bonne lancée et se retrouvent en sixième position dans l’Est avec, au minimum, un match en retard sur toutes les équipes de leur conférence.

But de la semaine: Ilsinho (Philadelphia Union)

Ce n’est pas la première que l’ailier droit brésilien marque ce genre de but en MLS mais ça n’enlève en rien la beauté du geste. Entré en jeu à la 53ème minute à la place du jeune Brenden Aaronson, Ilsinho nous a encore une fois démontré pourquoi il a déjà été appelé en équipe nationale brésilienne en 2007. Bien placé sur l’aile droite, il reçoit le ballon de Alejandro Bedoya mais il lui reste tout à faire. Il dribble donc trois défenseurs avant de tirer un pointu imparable pour Luis Robles. Notons que le brésilien est décisif sur le premier but des siens en donnant la passe décisive à Monteiro et aussi sur le but victorieux. En effet, il obtient et converti lui-même le penalty afin de permettre à l’Union de remporter ce match 3-2 après avoir été mené par deux buts durant plus d’une heure.

Résultats:

MLSJ16 Résultats
Via Scoreboards

Classements:

MLSJ16 Classement
Via Scoreboards

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s