CDM 2019 : Le Canada reçu deux sur deux

Alors que les hommes se préparaient pour leur premier match de la Gold Cup le soir-même (écouter le podcast du jour pour en savoir plus), l’équipe nationale féminine disputait son deuxième match de Coupe du Monde en affrontant la Nouvelle-Zélande. Les ‘kiwis’ avaient donné du fil à retordre aux Pays-Bas lors de leur premier match, ne perdant le match qu’à la 92ème minute face aux championnes d’Europe néerlandaises. Sur papier, Christine Sinclair et ses coéquipières partaient favorites mais les néo-zélandaises n’avaient pas dit leur dernier mot.

Le onze de départ :

2019-06-16 10-08-10 AM
Source : Fifa.com

Pour le deuxième match du Canada, l’entraineur Heiner-Moller nous surprend encore une fois en titularisant la jeune de 18 ans Jayde Rivière au poste de latérale droit à la place d’Allysha Chapamn ce qui replace Ashley Lawrence en tant que latérale gauche. Sinon, le onze de départ reste le même que face au Cameroun avec Christine Sinclair en pointe aux côtés de Jessie Fleming. Sur l’aile droite, Nichelle Prince est encore préférée à Adrianna Leon et espère pouvoir faire aussi bien que lors du premier match.

Les buts :

Le premier but a été marqué en seconde mi-temps par le Canada. Sur une magnifique passe en profondeur de Janine Beckie, Nichelle Prince se lance dans la surface et centre en retrait au sol pour Jessie Fleming qui place parfaitement son tir croisé. La meneuse de poche de l’équipe nationale canadienne marque son neuvième but sous les couleurs de son équipe nationale.
Sur le deuxième but à la 79ème, Fleming décale Ashley Lawrence, maintenant placée à droite après la rentrée de Chapman, qui centre pour la tête piquée de Christine Sinclair qui trouve le poteau. Nichelle Prince n’a plus qu’à mettre le ballon au fond des filets et célébrer son onzième but avec le Canada.

L’analyse :

Après une première mi-temps terne où le Canada ne s’est presque pas procuré d’occasion de marquer à part sur la tête de Sinclair venue sur corner et qui touche la transversale, Heiner-Moller a demandé à son équipe de prendre plus de risques en possession du ballon en seconde mi-temps. C’est lors de celle-ci que le Canada a marqué ses deux seuls buts et aurait pu marquer deux ou trois autres si ce n’était de son manque d’efficacité. Un problème récurrent pour le Canada lors des dernières années malgré la présence d’une goléador comme Sinclair à la pointe de l’attaque. Heureusement, lors de cette deuxième mi-temps Jessie Fleming a joué beaucoup plus haut qu’en première ce qui a permis au secteur offensif canadien de jouer plus proche de la surface néo-zelandaise mais la star de ce match se nomme Nichelle Prince. L’ailière du Dash de Houston en NWSL a créé presque toute seule le premier but avant de marquer le sien et assurer la qualification de son pays en quarts de finale de la plus grande des compétitions.

 

Hady Raphaël

Créateur du défunt www.mlsenfolie.com et co-rédacteur en chef de Culture Soccer, je suis un observateur assidu de la MLS et la CanPL. Animateur de plusieurs podcasts sur le soccer nord-américain et consultant à la radio Médias Maghreb à Montréal. Fier partisan et abonné de saison de l'Impact de Montréal

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s