Bulletin NWSL: Sky Blue et Orlando dans les Bas-Fonds

Photo de couverture: les fans des Portland Thorns, via Twitter 

Un nouveau mois s’est écoulé, les matchs défilent, et le week-end dernier a vu se clôturer le second mois de championnat. Seize nouvelles rencontres seulement depuis le mois dernier dû à une petite pause accordée par la ligue suite à la coupe du monde en France.
Si vous êtes étranger à la Première Division Féminine Américaine, la NWSL, voici notre Guide.

AshleyHash
Ashley Hatch, Washington Spirit (Photo via Twitter)

Le Haut de Tableau :

Ce mois-ci on trouve un haut de tableau quelque peu chamboulé. La surprise Washington Spirits se confirme, avec leur cinq victoires elles s’installent sur la plus haute marche du podium et commencent à se détacher. Malgré une possession de balle plus faible que leurs adversaires elles arrivent à concrétiser leurs actions (35 tirs de cadrés sur 72).
Elles décollent donc de la sixième à la première place et poursuivent leur bonne lancée.

Les Utah Royals engrangent une victoire de plus et conservent leur seconde place. Possédant pourtant un nombre faible de tirs cadrés (le troisième plus faible avec 34 tirs cardés sur 71 tirs) elles arrivent à déranger les équipes adverses et suivent de très près les premières.

Portland Thorns avec deux victoires supplémentaires gagne deux places et grimpe sur le podium. Lors de ce petit mois « les Roses » ont connu leur première défaite et ont trouvé le fond des filets seulement deux fois. Malgré cela, les Thorns de Portland restent l’une des équipes à avoir marqué le plus de fois (soit 17 buts à égalité avec les North Carolina Courage).

Courage
North Carolina Courage (via Four Four Two)

Milieu de Peloton :

Du côté de la Caroline du Nord, les Courage restent au pied du podium et possèdent toujours des statistiques impressionnantes, 141 tirs dont 61 cadrés, soit le plus grand nombre de tirs et de tirs cadrés du championnat. Elles ont également le plus grand nombre de buts, soit 17.
Et cela malgré la concession d’une nouvelle défaite. North Carolina possède donc 2 défaites, soit une de plus que la saison passée.

Dans l’Illinois, les Chicago Red Stars chutent du podium et se trouve en sixième position, la raison : une seule victoire en trois matchs.

Houston Dash est la franchise qui a vécu la plus grosse chute ce mois-ci. Remportant seulement deux points en trois matchs (une défaite et deux matchs nul) elles atterrissent à la cinquième place.
Malgré une possession de balle plus que satisfaisante et un nombre de tirs assez important par match, elles n’arrivent pas à trouver le fond des filets. Elles perdent donc leur première place acquise le mois dernier.

ReignFC
Reign FC de Seattle (Photo via Tacoma News)

Dernier de Classe :

Après un mois le fond du classement reste inchangé. Le Reign FC est la seule équipe du bas du tableau à avoir renoué avec la victoire. Avec ses deux victoires Seattle conserve sa septième place et se rapproche doucement de ses prédécesseurs.

Du coté du New Jersey, les Sky Blue n’ont toujours pas vécu de victoire. Avec une possession de balle faible elles sont la franchise à avoir le moins de fois tirés au but (68 tirs dont 24 cadrés). Elles restent donc dans les bas fond du classement, un bas fond qu’elle connaissait bien l’année passée.

Orlando Pride stagne aussi dans les bas-fonds du classement. L’équipe n’y arrive pas et cherche également sa première victoire. Seulement quatre buts de marqués en neuf matchs pour vingt encaissés ce qui fait des Pride la plus mauvaise défense du championnat.
Le départ des internationales pour la coupe du monde laisse un vide, la défense subit et l’attaque reste inefficace avec pourtant un nombre important de tirs (76 dont 19 cadrés soit le plus faible nombre de tirs cadrés).

Classement et buteuses :

NWSLM2 Classement
Via NWSL
NWSLM2 Buteuse
Via NWSL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source nwslsoccer.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sam Kerr conserve sa place de leader.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             source nwslsoccer.com

Elodie Touzet

Amoureuse du foot depuis toute petite, jouant dans la cour de récré avec les garçons, elle a joué en club seulement tard (de 16 à 18 ans et oui petit village oblige). Elle a découvert le haut niveau féminin en 2011 en tombant sur la coupe du monde et depuis elle n'a pas arrêté de suivre l'équipe de France puis celle des US après les JO de 2012. C'est à ce moment là qu'elle s'est intéressée à la D1 féminine et qu'elle est devenue supportrice du MHSC féminine (sa région d'origine). Grande fan d'Alex Morgan, joueuse qu'elle a découverte à ses début en 2011, elle continue depuis de suivre son parcours en équipe nationale. C'est seulement après son arrivée à Lyon en 2017 qu'elle a commencé à s'intéresser au championnat US. Et que son choix s'est portée tout naturellement sur son équipe, les Orlando Pride. Équipe dont elle est devenue totalement fan.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s