Le match de la discorde : USWNT vs FC Dallas U-15

La Coupe du Monde féminine a débuté, la fête est belle avec un public au rendez-vous tant dans les stades que devant leur télévision. Pourtant, une polémique a éclaté principalement sur les réseaux sociaux mettant en doute le niveau des sélections féminines et surtout celle des favorites, l’USWNT (United State Women National Team). En cause, un match d’entrainement perdu début avril 2017 contre l’équipe de jeunes du FC Dallas U-15.  Alors que le match fut interdit au public et que le club du FC Dallas se refuse à tout commentaire, nous sommes allés mener notre petite enquête pour décrypter et comprendre le déroulement de ce match.

FC Dallas Recherche.png
Tapez Dallas sur Youtube, voici les suggestions qui sortent…

Le Contexte

Le temps est capricieux en ce dimanche 2 Avril 2017 aux abords du Westcott Field, terrain de soccer de l’université de SMU (Southern Methodist University), près du centre-ville de Dallas. Habituellement utilisé par les équipes universitaires de soccer des Mustangs, le complexe sportif est depuis quelques jours privatisé par l’USWNT pour préparer le premier des deux matchs amicaux contre la Russie. Le but de cette double confrontation au Texas est avant tout de se mettre en jambes mais surtout de se rassurer contre une équipe classée 25ème au classement FIFA. En effet, au début de ce mois d’Avril 2017, l’équipe championne du monde 2015 est assez loin de son état de grâce. Sa dernière compétition disputée un mois auparavant fût un véritable désastre. La SheBelieves Cup, nom de ce tournoi amical créé en 2016, réunissant les quatre premières équipes au classement FIFA fut une très mauvaise expérience. Dans un groupe composé de la France, de l’Angleterre et de l’Allemagne, les américaines sans Megan Rapinoe blessée et avec un schéma tactique étonnant en 3-4-1-2 sont balayées, finissant dernières du groupe et perdant contre l’Angleterre et surtout contre la France sur un score net de 3-0. Ce score devient par la même occasion, la défaite la plus lourde reçue par l’USWNT sur les dix dernières années. De plus, comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, l’USWNT perd aussi sa première place mondiale au profit de l’Allemagne.
Pour ce double match amical contre la Russie, la sélectionneuse américaine Jill Ellis décide donc de sélectionner 23 joueuses dont ses stars comme Megan Rapinoe, revenue de blessure, Allie Long, Carlie Lloyd, Crystal Dunn ou encore la nouvelle joueuse de Lyon, Alex Morgan. Cette dernière est d’ailleurs absente du groupe en ce dimanche 02/04 à cause du match de championnat de France disputé contre l’équipe féminine de Saint-Etienne.

Cependant, alors que l’USWNT commence son entraînement, une autre équipe la rejoint sur un Westcott Field fermé au public. Cette équipe, masculine, est celle du FC Dallas U-15.  Sparring-Partner de qualité, l’équipe de jeunes est très souvent conviée pour participer aux entrainements de l’équipe américaine quand cette dernière joue à Dallas. La dernière fois c’était il y a environ un an lorsque l’USWNT participait aux phases qualificatives pour les JO 2016. Comme l’année précédente, les deux capitaines de l’équipe U-15 Judson Burns et Harper Simmons partent s’entraîner avec les américaines. En réalité, ils ne font pas d’entraînements spécifiques mais « sont juste venus pour faire le nombre dans les matchs d’entrainement entre américaines » m’explique Tom ancien milieu de terrain du FC Dallas U-15*. Pour autant, en ce 2 avril ce n’est pas un entrainement qui attend les joueurs et les joueuses mais plutôt un match d’entrainement entre ces deux équipes. Le coach des Toros U-15 (surnom donné aux joueurs du FC Dallas) Jesse Suarez et Jill Ellis la sélectionneuse américaine se sont mis d’accord pour jouer une heure via deux mi-temps de trente minutes. Les esprits sont donc concentrés et chacun a un but, les américaines ont en tête les matchs amicaux dans quelques jours tandis que les jeunes américains ont la Dallas Cup, une compétition de jeunes très importante en ligne de mire. Ces derniers sont déjà prêts physiquement, étant en pleine saison de Development Academy. Cette compétition de jeune regroupant toutes les académies du pays se déroule de Septembre à Juin. Le FC Dallas U-15 est d’ailleurs en tête du Central U-15/U-16 Conference, dépassant largement les autres académies de sa conférence. De plus le FC Dallas U-15 n’en a que le nom car en réalité les joueurs faisant partie de l’équipe en ce 2 Avril 2017 sont loin d’avoir moins de 15 ans. En effet la plupart des joueurs sont en fait nés en 2001. Cela s’explique par le fait qu’il fallait avoir 15 ans au plus lors de l’inscription en Septembre 2016 lors du lancement de la saison pour pouvoir être comptabilisé dans l’effectif. C’est donc dans ce contexte que va se dérouler le match d’entrainement.

u15.jpg
Via Twitter

Les Toros sont Lâchés

Alors que les deux équipes ont fini leurs échauffement, Jill Ellis part donner quelques consignes aux jeunes du FC Dallas. « Elle nous a dit de mettre une grosse pression sur leurs joueuses en effectuant un pressing sur chaque porteur de balle, le but était de voir si elles arrivaient à sortir les ballons sous la pression » raconte Ivan Juarez ancien ailier du FC Dallas U-15.  Pour autant du côté du FC Dallas U-15 on n’a pas du tout préparé ce match et Jesse Suarez, coach des U-15 aligne le schéma de jeu iconique des équipes de jeunes du FC Dallas, le 4-3-3 pointe basse. « Au centre de formation on nous a appris à être toujours prêt pour n’importe quel match donc nous n’avions pas préparé de tactiques spécifiques contre les américaines. Au contraire notre but est d’imposer notre plan de jeu et de forcer l’adversaire à devoir s’adapter à celui-ci. » détaille Ryan* ancien défenseur du FC Dallas U-15. Du côté des américaines, Jill Ellis arrête les expérimentations et repart sur un 4-4-2 à plat similaire à celui qui sera utilisé contre la Russie. Du côté de l’équipe américaine, Dunn et Lloyd sont en pointe tandis que Pugh et Lavelle occupent les ailes, Megan Rapinoe commençant sur le banc.

Le match débute sur un rythme très fort imposé par les jeunes du FC Dallas U-15. Le pressing orchestré par les jeunes Toros fait très mal aux américaines qui n’arrivent pas à sortir le ballon. « Dès le début du match nous leur avons imposé un pressing qu’elles n’avaient jamais vu auparavant et naturellement nous avons pris l’ascendant » explique Tom. Pour Ivan Juarez « C’était étonnant de les faire déjouer sur notre pressing vu qu’elles avaient déjà affronté notre équipe U-15 l’an dernier, elles devaient être au courant de comment nous allions procéder ». Pour autant les jeunes du FC Dallas récupèrent beaucoup de ballons dans le camp de l’USWNT et finissent par ouvrir le score avant la 5 -ème minute par l’intermédiaire de Nathan Hayes. Le deuxième but inscrit cette fois ci par Kameron Lacey, maintenant jeune attaquant de l’équipe U-18/U-19 d’Orlando City est du même acabit, une récupération de balle dans le camp américain, suivi d’une possession assez longue pour finir sur une ouverture sur les ailes permettant au latéral et à l’ailier de dédoubler et ainsi de créer le danger amenant le but. Pendant ce temps, les américaines n’y arrivent pas, le milieu est dépassé par le pressing et l’activité du trio du FC Dallas U-15 comme l’explique Ryan « Notre milieu à trois a contrôlé la rencontre en imposant le tempo du match et en remportant un nombre incalculable de duels dans le cœur du jeu ». En parlant de duels, les quelques offensives américaines sont très vite avortées par une défense solide des latéraux Toros malgré une grosse activité de Rose Lavelle. « J’ai dû gagner 85 % de mes duels en 1vs1 contre Mallory Pugh, ou encore Crystal Dunn quand elle attaquait sur l’aile » m’avance Ryan, insistant sur le fait que ces dernières plaçaient des attaques en contre pour tenter de faire remonter le bloc et tenter de garder la possession. Pour autant c’est le FC Dallas U-15 qui marque le troisième but par l’intermédiaire d’Ivan Juarez « Je crois que c’était un corner ou une phase de construction près du poteau de corner, il y a un ballon haut que la défenseuse américaine juge assez mal, étant placée derrière elle, le ballon touche le sol avant de rebondir sur ma poitrine et d’entrer dans les filets, c’était vraiment un but chanceux ».  Cependant les joueurs du FC Dallas U-15 notent une forme de révolte des américaines « Juste après le deuxième but, elles se sont montrées beaucoup plus agressives dans les duels, elles ont vraiment pris le match à cœur. Elles luttaient pour récupérer la possession de balle et se sont donc mises à mettre beaucoup plus d’engagements et à créer beaucoup plus de fautes. » explique Tom. Ryan lui trouve une explication assez claire sur cet excès d’engagement « Je pense qu’il y avait de nouvelles joueuses dans l’équipe et qu’elles voulaient se montrer à Jill Ellis, donc quand elles ont commencé à perdre elles ont joué de manière plus agressive ». Pour autant juste avant la mi-temps c’est le jeune Nathan Hayce qui s’offre un doublé et permet aux jeunes Texans de mener 4-0. « La première mi-temps est ce qu’on a l’habitude de faire en match de jeunes, nos circuits de passes étaient meilleurs, notre schéma tactique était au-dessus du leur et cela se voyait qu’on avait une meilleure alchimie sur le terrain vu que cela fait plusieurs années qu’on joue ensemble. » détaille Ivan Juarez pour résumer cette première mi-temps à sens unique.

Cependant, alors que les joueurs du FC Dallas U-15 se reposent avant de débuter la deuxième période, la sélectionneuse américaine part donner de nouvelles consignes aux jeunes Toros, cette fois plus de jeu « libre », mais une simulation du match contre la Russie. Les jeunes américains doivent donc changer de schéma de jeu, passant d’un 4-3-3 à un 4-4-2. De plus pour ressembler encore plus à la Russie, le FC Dallas doit abandonner son pressing haut et mettre en place une zone de pressing très basse, entre la surface de réparation et sa moitié de terrain. Jesse Suarez, le coach des jeunes fait lui tourner son effectif et remplace ses attaquants et ses milieux offensifs. . Du côté de l’USWNT, Megan Rapinoe fait son entrée en jeu. Dès le début de cette seconde mi-temps, les débats s’équilibrent, les américaines ont beaucoup plus de libertés dans la création de jeu tandis que le FC Dallas doit défendre beaucoup plus bas. « Elles ont commencé à jouer de manière plus intelligente, le fait d’avoir la balle les ont reboosté » explique Ivan Juarez. Pour autant l’USWNT a du mal à passer le double rideau défensif des jeunes américains. Elles réussissent néanmoins à réduire le score suite à une erreur de relance des centraux de Dallas. Les jeunes Toros repartent quant à eux à l’attaque mais ont des circuits de passes beaucoup moins clairs et perdent beaucoup trop de ballons dans l’entrejeu. « Nous n’avons jamais réussi à nous adapter à ce nouveau schéma de jeu imposé par la sélectionneuse américaine. On a été pas mal mis en danger, mais nous avions un bon 9 qui a fait un super travail dos au but pour faire remonter le bloc quand on était en difficulté » argumente Tom. Cependant malgré les difficultés, sur un coup de pied arrêté, le défenseur du FC Dallas U-15 Giggs Adames prend le meilleur sur tout le monde et dépose une tête au fond des filets pour marquer le cinquième but des Toros. Pendant ce temps L’USWNT a toujours du mal dans les vingt-cinq derniers mètres. Leur jeu est assez souvent stéréotypé, le plus souvent, elles tentent de prendre le meilleur sur les ailes avant de chercher à centrer sur Lloyd ou Dunn. Cependant les défenseurs du FC Dallas U-15 sont plus grands que les buteuses ou les ailiers américaines et peuvent dégager tranquillement. Pour autant les américaines capitalisent sur les erreurs lors des sorties de balle du FC Dallas U-15. Elles profitent alors de la moindre relance pour être dangereuses et c’est par ce biais là qu’elles inscrivent leur deuxième but. En effet si la relance au sol est une force dans le 4-3-3 du FC Dallas, dans le nouveau schéma en 4-4-2 cela devient une faiblesse tant les joueurs ont des difficultés pour se trouver. Les américaines en profitent pour presser les défenseurs des Toros et récupérer des ballons dans des zones dangereuses et ainsi réduire l’écart.  Mais pour autant c’est déjà le coup de sifflet final et le match se termine donc sur une victoire 5-2 des jeunes américains, « C’était une belle victoire, elles ont joué leur match mais selon moi certains de nos joueurs étaient meilleurs tant physiquement que techniquement. Je pense aussi que le changement de schéma technique nous a pas mal bridé, on aurait pu marquer plus de buts si nous étions restés en 4-3-3. » explique Ryan. Pour Ivan Juarez ce qu’il retient c’est l’attitude des américaines. « Elles étaient en colère d’avoir perdues, certaines relativisaient par rapport à la seconde période et au fait que ce n’était qu’un match d’entraînement mais globalement elles étaient très mécontentes de leurs performances. ». Néanmoins tous les jeunes auront le droit à leur photo souvenir permettant d’immortaliser ce moment.  « C’était un rêve pour tout le monde de jouer contre l’USWNT, championne du monde en titre avec des joueuses aussi connues que Lloyd ou encore Megan Rapinoe. On avait l’habitude de les voir à la TV et là elles étaient en face de nous, en train de se battre sur les mêmes ballons, c’était vraiment incroyable. » m’explique Ivan Juarez en guise de conclusion.

U15 2
Via Instagram

Le FC Dallas U-15, une des meilleures équipes du pays

Le score est dur mais réaliste pour une équipe du FC Dallas U-15 supérieur, tant tactiquement que physiquement. Pour autant les critiques lues sur les réseaux envers l’équipe de jeune de Dallas sociaux sont très loin de la réalité sur le terrain. En effet le FC Dallas U-15 est le porte étendard de la « formation à la Dallas » faisant du club du nord du Texas, un des meilleurs centres de formation du pays. Mis en place durant les années 2000 grâce à la construction du Toyota Stadium et l’arrivée d’un nouveau complexe d’entrainement comprenant 17 terrains de soccer, le centre de formation est aussi la volonté des dirigeants de vouloir profiter d’un bassin propice au soccer car proche de la frontière mexicaine. De plus là où les clubs investissaient des sommes sur d’anciennes vedettes européennes, le FC Dallas investissait lui sur le développement des jeunes. L’arrivée d’Oscar Pareja, ancienne légende du FC Dallas comme directeur du développement des jeunes en 2008 va permettre de par son travail avec les jeunes, de faire du FC Dallas le meilleur club formateur en 2011. Cependant, c’est l’arrivée de Luchi Gonzalez qui va révolutionner le centre de formation. Tout d’abord comme coach des jeunes en 2012 puis comme directeur du centre de formation, ce dernier impose le 4-3-3 comme schéma de jeu à toutes les équipes de jeunes ainsi que les relances courtes du gardien pour favoriser la possession de balle. Cela permet alors à l’académie du FC Dallas de se forger un style de jeu et de gagner de facto de nombreux trophées. C’est donc dans cette idéologie que grandissent les jeunes du FC Dallas U-15 à l’approche de leur saison 2016/2017. Leur premier tournoi officiel se déroule durant le mois de Novembre 2016 au Qatar où ils affrontent tour à tour l’équipe de Leicester City puis l’Aspire Academy en finale du très connu Tri-Series Tournament. Après une séance de tirs aux buts, le FC Dallas U-15 remporte le tournoi et devient la première équipe à rapporter un trophée international au FC Dallas.  La prochaine grosse compétition officielle pour les jeunes américains se déroule une semaine après le match contre l’USWNT lors de l’arrivée de la Dallas Cup en avril 2017. Cette compétition créée en 1980 est un tournoi incontournable pour tous les jeunes américains, étant une des plus anciennes compétitions de jeunes sur invitation aux Etats-Unis. Le FC Dallas étant l’hôte de cette compétition, toutes ses équipes de jeunes y sont invitées. C’est donc par ce biais qu’est inscrit le FC Dallas U-15 au vu du tournoi U-16. Pour autant le FC Dallas U-15 explose littéralement tout sur son passage lors de cette Dallas Cup U-16, inscrivant la bagatelle de vingt-six buts et en encaissant seulement deux en six matchs.  Ces derniers atomisent en finale le FC Boulder 2001, club du Colorado, 5-0.

Le FC Dallas U-15 remporte donc deux compétitions majeures de jeune auxquelles se rajouteront deux finales perdues, la première en Development Academy (Une des compétitions de jeune les plus reconnus aux USA) contre Atlanta United et une autre perdue en Liga MX International Tournament au Mexique contre l’équipe mexicaine de Pachuca.

La défaite de l’USWNT est donc compréhensible quand on regarde les différents facteurs. Du côté des américaines, nous avions une préparation tronquée où la plupart des joueuses n’avait pas encore commencé la saison avec leurs clubs respectifs ainsi qu’une compétition complètement ratée un mois auparavant qui a dû laisser des traces. De l’autre, nous avions un FC Dallas U-15 en pleine confiance et en pleine forme avec des joueurs ayant déjà fait des résultats plus que probants sur la scène américaine ainsi qu’internationale. De plus entre des américaines testant pour la première fois un 4-4-2 avec des joueuses différentes et les jeunes du FC Dallas U-15 jouant depuis plusieurs années en 4-3-3 avec les mêmes personnes, le résultat semble assez réaliste surtout lorsqu’on remarque les difficultés des Toros à jouer dans un autre système de jeu. Pour autant rien ne présage du fait qu’en match officiel le résultat aurait été similaire. « C’est difficile de quantifier ce résultat sur un match officiel, on ne sait pas comment elles auraient pu jouer en match, l’intensité qu’elles auraient mise et pleins d’autres choses différentes entre un match d’entrainement et un match officiel » m’explique Tom en guise de conclusion à ce match.  Ce résultat restera donc encore longtemps dans la mémoire collective des gens, cependant le contexte ainsi que le déroulé du match restent nécessaires à leur compréhension pour ne pas juger aussi rapidement les faits.

* Les prénoms ont été changés à la demande des joueurs, ces derniers voulant garder l’anonymat.

U15 3

U15 3
Les trophées de Tri-Series et de Dallas Cup U-16. Via Instagram

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s