XI type de la Gold Cup

Vous avez pu suivre la Gold Cup à travers nos podcasts quotidiens sur la compétition. Le 7 juillet dernier, les États-Unis se sont inclinés 1-0 face à un Mexique qui a rarement tremblé dans cette finale. Culture Soccer vous offre donc son XI type de la compétition. Au menu, joueurs découverts, joueurs vedettes et confirmation. À noter que ce ne sont pas toujours nos premiers choix, mais bien des choix alternatifs afin de souligner les bonnes performances de plusieurs joueurs durant la compétition.

Gardien de but

HadyHady Raphael

Anthony Clarke : « Le gardien de la Guyana a été extraordinaire. Grâce à lui, la Guyana n’a pas pris de grosse valise 4 ou 5-0. »

FB_IMG_1562597255058Antony de Varennes

Eloy Room : « Le gardien du Curaçao a été magique. Cela lui a même valu une signature au Columbus Crew, lui qui était auparavant au PSV en tant que deuxième gardien. »

AntoineAntoine Latran

Guillermo Ochoa : « Il m’a impressionné tout au long de la compétition. Ce n’est pas un choix très original, mais il a fait un tournoi énorme. »

LogoNoirChoix final

Eloy Room : Grâce à lui et quelques autres joueurs du Curaçao, cette petite nation a su faire bonne figure face à des gros comme les États-Unis ou la Jamaïque. Room a fait des arrêts de très grande classe comme ceux-ci.

Défenseur gauche

HadyHady Raphael

Kemar Lawrence : « Lawrence est le choix logique. Personne d’autre ne m’a autant impressionné au poste de latéral gauche. »

FB_IMG_1562597255058Antony de Varennes

Alex Christian : « Le latéral de Haïti a été superbe. C’était la première fois que je le voyais joué lors de cette compétition. Autant important en défense qu’en attaque, il était souvent à la base des contre-attaques. »

AntoineAntoine Latran

Kemar Lawrence : « À chaque match, Lawrence délivrait des caviars à ses attaquants. Avec plus de réalisme du côté des buteurs, le joueur des NYRB serait certainement le meilleur passeur de la compétition. »

LogoNoirChoix final

Kemar Lawrence : Choix logique avec son travail défensif excellent et son talent de passeur au-dessus de la moyenne.

Lawrence
Photo via New York Red Bulls

Défenseur central

HadyHady Raphael

Aaron Long et Diego Reyes : « L’américain est devenu un joueur clé dans le schéma de Greg Berhalter, tandis que Reyes a pratiquement été toujours titulaire pour le Mexique durant la compétition. »

FB_IMG_1562597255058Antony de Varennes

Damien Lowe et Jems Geffrard : « Lorsque le Jamaïcain s’est blessé, toute la défense des Reggea Boyz a semblé être affectée. Il est le pilier de cette Jamaïque. Du côté de Geffrard, à la suite de la blessure de Mechack Jerome, il a pris la place de titulaire. À partir de ce moment, Haïti a été intraitable défensivement. »

AntoineAntoine Latran

Aaron Long et Jems Geffrard : « Jems Geffrard a été à l’image de la solidité défensive de Haïti. Il a causé beaucoup de problèmes aux attaquants adverses lors des matchs couperets. Aaron Long a surpassé cette compétition ayant encaissé seulement deux buts. Il a été intraitable dans les airs. »

LogoNoirChoix final

Aaron Long et Jems Geffrard : D’un côté, la confirmation pour Aaron Long. Il est désormais le défenseur central indéboulonnable pour les États-Unis. De l’autre côté, la découverte de Jems Geffrard qui est rentré en cours de compétition.

DC.png

Défenseur droit

HadyHady Raphael

Michael Murillo : « J’ai beaucoup aimé sa prestation tout au long de la compétition. Excellent face à la Guyana, puis face aux USA, il mérite sa place dans le XI. »

FB_IMG_1562597255058Antony de Varennes

Alvin Jones : « Un des seuls joueurs à avoir impressionné du côté de la Trinité-et-Tobago. Aucun latéral droit n’a brillé, c’est pour cela qu’un joueur un peu plus méconnu mérite sa place dans ce XI. »

AntoineAntoine Latran

Luis Rodriguez : « Choix un peu par défaut. Aucun latéral droit n’a vraiment brillé tout au long de la compétition. »

LogoNoirChoix final

Michael Murillo : Le meilleur joueur panaméen ressort du lot. Le latéral des Red Bulls de New York est récompensé pour sa régularité tout au long de la compétition.

Murillo
Photo via Wired868

Milieu défensif

HadyHady Raphael

Michael Bradley : « Il a fait une très belle Gold Cup. Même si on en attendait un peu plus, il a fait une bonne compétition. »

FB_IMG_1562597255058Antony de Varennes

Michael Hector : « Lorsqu’il était placé au poste de milieu défensif, aucun joueur n’arrivait à passer. Le Jamaïcain a certainement été le joueur le plus important pour les Reggea Boyz avec Kemar Lawrence. »

AntoineAntoine Latran

Michael Hector : « Un des meilleurs 6 de la compétition, son absence s’est fait sentir face à la Jamaïque. »

LogoNoirChoix final

Michael Hector : Pilier au milieu du terrain pour la Jamaïque. Hector avec une énorme présence physique lorsque les adverses attaquaient le camp jaune et vert. Rien ne passait avec lui et son partenaire Je-Vaughn Watson.

Hector
Photo via WSMV

Milieu central

HadyHady Raphael

Andres Guardado et Leandro Bacuna : « Guardado a été extraordinaire. Bacuna a été très bon avec le Curaçao. Il était à l’aise au milieu du terrain. »

FB_IMG_1562597255058Antony de Varennes

Christian Pulisic et Osagi Bascome : « Pulisic n’a pas besoin de présentation. Tout simplement le meilleur joueur américain. Pour Osagi Bascome, le joueur des Bermudes a été le maitre à jouer pour sa sélection avec deux passes décisives. »

AntoineAntoine Latran

Christian Pulisic et Alan Cruz : « Pulisic s’impose vraiment comme le leader technique de sa sélection. Pour Alan Cruz, lorsqu’il était sur le terrain, il se débrouillait très bien. Il a un bon talent créatif et il est maintenant pisté par des clubs mexicains. »

LogoNoirChoix final

Christian Pulisic et Andres Guardado : Les deux joueurs étaient attendus et les deux ont répondu présents. Il était inévitable de les mettre dans le XI.

MC

Ailier gauche

HadyHady Raphael

Frantzdy Pierrot : « Auteur d’une belle Gold Cup avec deux buts, il avait une très belle relation avec Duckens Nazon. »

FB_IMG_1562597255058Antony de Varennes

Rodolfo Pizarro : « Pizarro a été très important pour le Mexique. L’un des meilleurs ailiers de la compétition. Il est très dangereux lorsqu’il se déplace dans l’axe. »

AntoineAntoine Latran

Rodolfo Pizarro : « L’un des meilleurs joueurs pour le Mexique, une révélation sur ce tournoi. »

LogoNoirChoix final

Rodolfo Pizarro : L’ailier du Mexique a été étincelant. Il sera à surveiller puisqu’un départ vers l’Europe n’est pas inimaginable.

Animated GIF-downsized_large (16).gif

Ailier droit

HadyHady Raphael

Jonathan David : « J’avais hâte de le voir jouer face à des plus grandes nations en compétition officielle. Il ne m’a pas déçu, terminant meilleur buteur de la Gold Cup. »

FB_IMG_1562597255058Antony de Varennes

Lejuan Simmons : « Joueur évoluant aux Bermudes, Lejuan Simmons a été ma révélation du tournoi avec un but et une passe décisive. Il a clairement le niveau pour évoluer au moins en USL. »

AntoineAntoine Latran

Jonathan David : « Je le savais bon, mais je n’avais jamais vraiment eu la chance de le voir à l’oeuvre. En regardant le Canada, j’ai vraiment réalisé l’étendue de son talent. »

LogoNoirChoix final

Jonathan David : Il était incontournable de choisir le meilleur buteur de la compétition (six buts et deux passes décisives). Il est encore très jeune et sera à surveiller dans les prochaines années. Voici le résumé de son meilleur match, face à Cuba, où il a inscrit un triplé.

Buteur

HadyHady Raphael

Raul Jimenez : « Il a été très bon avec cinq buts. Il est un des meilleurs neufs dans la CONCACAF.»

FB_IMG_1562597255058Antony de Varennes

Duckens Nazon : « Il a été complet avec non seulement deux buts, mais également deux passes décisives. Il est un vrai leader et a su mettre son pays derrière l’équipe avec ses déclarations d’après-match. »

AntoineAntoine Latran

Duckens Nazon : « Il a porté Haïti. Voir ce pays en demi est un réel exploit. »

LogoNoirChoix final

Duckens Nazon : Aussi bon défensivement qu’offensivement, Nazon a épaté toute la CONCACAF au côté de sa sélection.

Voici le XI complet

Pour en savoir plus sur nos choix dans le XI type et avoir un retour sur la finale États-Unis – Mexique, nous vous invitons à écouter notre dernier podcast sur la Gold Cup.

lineup

Si vous avez aimé la récente Gold Cup, notre prochain rendez-vous international est la Ligue des Nations de la CONCACAF qui débutera en septembre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s