USL Championship : Retour sur le dernier mois d’activité

Après presque deux mois d’absence sur le site pour les résumés USL avec notamment mes vacances et les podcasts spéciaux de la Gold Cup et de la Coupe du Monde féminine, les résumés de la division deux américaine sont de retour. Cependant, Culture Soccer ne vous a pas oublié pour autant avec un article sur le Indy Eleven. Afin de ne pas être largué en Championship, voici les trois matchs, buts et joueurs du dernier mois.

Les trois meilleurs matchs

1er juin : Reno 1868 FC c. Las Vegas Lights FC

L’un des beaux matchs de ces derniers mois a été la rivalité du Nevada. En effet, le Reno 1868 FC accueillait le club de la ville phare de l’État, la ville du vice, le Las Vegas Lights qui est à l’image de sa ville. Effectivement, avec des maillots colorés, une mascotte représentant Elvis ou bien des Lamas sur le bord du terrain, Las Vegas veut divertir. Avant cette rencontre, Reno était mieux placé que son rival dans le classement avec des individualités bien plus intéressantes. Que ce soit, l’ancien des Lights, Raul Mendiola, Corey Hertzog ou bien Brian Brown avant son départ au FK Partizani en Albanie, le Reno 1868 FC semblait supérieur aux Lights. Cependant, le club affilié des Earthquakes de San José devait faire bien attention à deux joueurs. Tout d’abord, Irvin Parra, l’arme offensive des Lights, qui avant la rencontre avait déjà sept buts et trois passes décisives en seulement douze rencontres. L’autre joueur était un nouveau venu. José Villareal , qui faisait ses débuts avec les Lights. L’ancien du Galaxy, avec qui il a fait plus de 80 rencontres, était très attendu par le coach Eric Wynalda. Malheureusement pour les visiteurs, le match s’est très mal passé. Dès la 12e minute de jeu, Thomas Olsen était alerté dans ses buts sur un tir de Brian Brown. Le gardien originaire de Las Vegas touchait tout juste du bout des doigts le ballon qui terminait sa route sur le montant gauche. N’étant pas dangereux et accusant de plus en plus le jeu de Reno, Las Vegas terminait par encaisser tout juste avant la mi-temps. Sur un corner, Brian Brown redirigeait de la tête vers Corey Hertzog qui envoyait le ballon dans la cage. Dès le retour des vestiaires, c’est Brian Brown qui doublait la mise sur une passe de Corey Hertzog. L’international jamaïcain déjouait le gardien adverse sur une reprise de volée de grande qualité. Las Vegas n’était tout simplement pas dans le coup et pour rajouter à la défaite assez honteuse, l’ancien du club, Raul Mendiola marquait face à ses anciens coéquipiers sur un bijou individuel avec quelques dribbles puis un tir croisé dans le petit filet droit. Pour finir, Duke LaCroix, tout juste avant les temps additionnels, clôturait la rencontre de la plus brillante des façons avec une frappe enroulée des abords de la surface qui terminait sa route encore une fois dans le petit filet droit. Bref, Reno 1868 FC s’imposait assez facilement dans ce qui allait être le dernier match de Brian Brown dans l’organisation de Reno. Effectivement, à la suite de la rencontre, Brian Brown allait intégrer la sélection des Reggea Boyz pour la Gold Cup 2019 avant de signer avec le FK Partizani à la fin du tournoi. Je tiens à remercier une dernière fois ce joueur qui a marqué son club et la USL avec plus de 36 buts en 92 apparitions en deuxième division américaine.

7 juin : Phoenix Rising c. Tulsa Roughnecks FC

Deux clubs différents, deux formes différentes et deux classements différents, Phoenix s’amenait à Tulsa avec beaucoup de confiance. Alors que le Rising avait mal débuté sa campagne 2019 avec seulement trois victoires dans ses dix premiers matchs, depuis le club était inarrêtable avec huit victoires consécutives, soit trois de suite avant la rencontre. De son côté, Tulsa était dans la forme inverse, après avoir été dans le haut du classement dans les premières semaines de la saison, les Roughnecks étaient sur une série de cinq matchs négatifs avant le duel. Le club qui vise ouvertement la MLS débutait très bien le match avec la réalisation d’Adam Jahn dès la 13e minute de jeu. James Musa effectuait une passe lobée de la mi-terrain qui arrivait parfaitement dans la course de Jahn. L’ancien du Crew de Columbus effectuait une volée qui se logeait dans les filets. Ce but magnifique allait être nommé dans les plus beaux buts du mois de juin. Une dizaine de minutes plus tard, c’est Adam Jahn qui offrait un but à Junior Flemmings qui s’apprêtait à quitter le club l’instant de la Gold Cup avec la Jamaïque. Avec un centre ras de terre du buteur américain, l’international des Reggea Boyz n’avait plus qu’à conclure dans un but pratiquement désert. Tulsa était complétement largué et Phoenix n’allait pas réduire le rythme. Les hommes de Rick Schantz, nommé entraineur du mois de juin, allaient inscrire trois autres buts, gracieuseté de Solomon Asante, un autre de Junior Flemmings et Andrew Wheeler-Ominu. Depuis ce temps, Tulsa ne cesse de couler au classement, tandis que Phoenix régale et devient de plus en plus le grand favori pour le Supporter’s Shield et logiquement le sacre de fin de saison.

13 juillet : Hartford Athletic c. Indy Eleven

Du côté de la conférence Est, le 13 juillet dernier était un grand jour pour le club d’expansion de Hartford. En effet, après avoir débuté sa saison à domicile dans le Rentschler Field, stade de l’Université du Connecticut, Hartford rentrait dans son vrai domicile. Après un début de saison difficile, le Athletic déménageait dans sa vraie maison, le Dillon Stadium. Un stade avec un grand passé remis au gout du jour. Effectivement, le stade qui avait auparavant accueilli le club des Hartford Bicentennials en NASL (1975-1976) avec notamment des matchs amicaux face à la Pologne et la Lazio était de retour dans le milieu professionnel. Cependant, le stade construit en 1935 ne répondait plus aux normes de la USL et a donc été l’objet de rénovation à la hauteur de 14 millions américains. Avant la rencontre, Hartford était dans les bas fonds de l’Est, étant dernier. Avec seulement deux victoires en 18 rencontres, Hartford était considéré pour plusieurs comme l’une des pires expansions de l’histoire de la ligue. Toutefois, avec un tout nouveau stade rénové, Hartford voulait tourner la page de ce moment noir dans sa jeune histoire. Pour s’y faire, les hommes de Jimmy Nielsen affrontaient l’un des favoris dans la conférence, le Indy Eleven. Comme écrit dans cet article que vous pouvez lire ici, les bleus et rouges sont un club exemplaire des divisions inférieures. Flirtant avec le possible départ en MLS, depuis son arrivée en USL, les dirigeants enchainent les grosses signatures. La tâche s’annonçait donc très dure pour le Athletic. Toutefois, Hartford voulait faire plaisir à ses supporters. Lors de la première mi-temps, Hartford s’attardait à ne pas encaisser et cela rendait le match très peu intéressant. Cependant, les verts et bleus voulaient faire mieux au retour des vestiaires. Dès la 56e minute, Alex Dixon alertait Indy en décochant une frappe lourde qui terminait sa route sur la barre transversale. Seulement quelques secondes plus tard, en contre-attaque, Danny Barrera lançait parfaitement José Angulo qui frappait ras de terre dans le petit filet droit afin de donner les devants à son club. Une quinzaine de minutes plus tard, Hartford récidivait en contre-attaque. José Angulo faisait un bon bout de terrain avant de passer à Wojciech Wojcik qui effectuait un bon contrôle avant de trouver le fond du filet. Hartford était en route vers sa troisième victoire de la saison. Indy Eleven réduisait l’écart, mais il était trop peu, trop tard.

Les trois meilleurs buts

Solomon Asante c. Orange County

Le 15 juin dernier, Solomon Asante marqua un but incroyable dans la victoire de 3-0 des siens dans le remake de la finale de conférence Ouest 2018. À environ 15 mètres de la zone de réparation, Asante voyait que le gardien de Orange County était assez loin de ses buts. Il s’est donc élancé et a réussi à inscrire l’un des plus beaux buts de la saison grâce à son tir lobé. Un peu plus loin dans l’article, nous parlerons davantage du joueur.

Asante.gif

Elliot Collier c. Hartford Athletic

Quelle performance de Elliot Collier face à Hartford il y a deux semaines. Auteur d’un triplé dans le duel d’expansion, Collier a été nommé joueur de la semaine en USL. Toutefois, son dernier but en a épaté plus d’un. Parti de la mi-terrain, Collier a dribblé tout le monde avant de terminer l’action individuel lui-même avec un tir croisé ras de terre qui a terminé sa route dans le petit filet droit. Le néo-zélandais en prêt en provenance du Fire de Chicago est tout simplement l’un des meilleurs joueurs de l’effectif de Memphis depuis le début de la saison. Voici sa vidéo du joueur de la semaine et son troisième but à 1min30.

Kenardo Forbes c. Bethlehem Steel

L’ailier jamaicain des Riverhounds de Pittsburgh nous régale cette saison avec déjà quatre buts et trois passes décisives. Toutefois, son dernier but a été l’un des plus importants de sa saison. Effectivement, il a permis à son club de l’emporter face à Bethlehem Steel, la réserve de l’Union de Philadelphie, et ce en deuxième mi-temps. En plus de l’importance de ce but, celui-ci était tout simplement magnifique. Tout juste à l’extérieur de la surface, Forbes a effectué l’un des plus beaux coup-francs de la saison en enroulant une frappe qui n’a laissé aucune chance au portier de Bethlehem.

Forbes

Les trois meilleurs joueurs

Douglas Martinez

L’une des révélations en USL cette saison est Douglas Martinez. L’ailier en provenance du Honduras évolue pour la réserve du Real Salt Lake, les Real Monarchs, club dont nous avons parlés plus tôt cette année. Après 17 rencontres, Martinez se révèle comme le meilleur joueur de la réserve. Il ne serait pas surprenant de le voir rejoindre l’équipe première en cas de départ de Jefferson Savarino, courtisé par plusieurs clubs en Europe. Dans les sept derniers matchs des Monarchs, le Hondurien a inscrit un total de huit buts et réalisé quatre passes décisives. Sa meilleure performance s’est déroulée la semaine dernière alors que la réserve du RSL affrontait celle des Sounders de Seattle. En effet, celui qui participé à la Coupe du Monde U-20 2017 a inscrit un triplé dans la victoire des siens 5-0 dans ce qui allait être le dernier match de Masta Kacher avec les Monarchs, lui qui a été transféré au Saint-Louis FC. Le triplé de Douglas Martinez lui a valu le titre de joueur de la semaine.

Alex Tambakis

L’un des meilleurs gardiens des dernières saisons en USL est le portier du North Carolina FC qui a encore été étincelant lors des dernières semaines. Avec l’un des plus hauts taux d’arrêts de la ligue avec 80%, Tambakis est l’élément clé de son effectif. Avec seulement sept buts d’encaissés dans les huit dernières rencontres pour un total de deux clean-sheets, Tambakis est le meilleur gardien de la ligue dans les deux derniers mois. Le grec devrait bientôt attirer la convoitise de club MLS puisqu’il empile des statistiques qui sont comparables, avant leurs départs en MLS, à celles de Maxime Crépeau qui régale présentement avec les Whitecaps de Vancouver ou bien Spencer Richey qui cumulent les minutes avec le FC Cincinnati. Il y a quelques années, Tambakis était devenu le premier joueur signé par Atlanta United, mais Brad Guzan était venu contrer les plans de l’ancien du Panathinaikos. Il a d’ailleurs été nommé comme meilleur arrêt du mois de juin en USL.

Solomon Asante

Le meilleur joueur de la ligue a encore une fois été incroyable lors des deux derniers mois. Celui qui a pris la relève au Rising FC en tant que vedette après le passage de Didier Drogba répond présent étant le meilleur buteur et passeur de la ligue. Avec un total de douze buts et dix passes en seulement seize rencontres, la petite peste ghanéenne est le pire cauchemar des défenses de USL. Dans ses sept dernières rencontres, Asante a continué sa saison incroyable en inscrivant neuf buts et en ayant fait six passes décisives. Sans surprise, l’ailier ghanéen a été nommé joueur du mois de juin en USL. Voici sa performance lors du dernier mois, tout simplement incroyable.

Finalement, j’aimerais rendre un dernier hommage à Brian Brown qui, comme dit plus haut, vient de signer avec le FK Partizani en Albanie. En espérant le revoir jouer aux États-Unis et d’ici là, ce régaler en Europe tout en s’imposant comme le buteur principal de la sélection jamaïcaine. Merci pour tout Brian Brown!

Brown

Voici le classement de la conférence Est

Est
Photo via USL Soccer

Voici le classement de la conférence Ouest

Ouest
Photo via USL Soccer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s