Inside USL League One : Forward Madison FC en Mode Full Mingo

Cette semaine sur Culture Soccer, Nathalie, CM du compte français non-officiel du Forward Madison, franchise de troisième division (USL League One), nous raconte le voyage qu’elle a fait à Madison pour voir jouer son club de cœur dans sa toute première année d’existence, ainsi que ses liens avec la franchise.

De Genève à Madison en passant par Washington et Chicago. C’est en substance en quoi a consisté mon week-end du 13 et 14 juillet 2019 !

En janvier 2019, sur Culture Soccer, j’ai découvert Forward Madison FC, un club de soccer génial qui a pour mascotte un flamant rose en plastique. Ça ne s’invente pas ! Après lecture de cet article ainsi que l’interview de Jason Klein, un de ses CM, j’ai eu envie de suivre ce club pour le moins original et je me suis abonnée à son compte Twitter officiel ainsi qu’à quelques autres qui gravitent autour. Plus tard, je me suis dit qu’il gagnait à se faire connaître en Europe et auprès de la communauté francophone de Twitter et j’ai donc créé le compte non-officiel en français. En suivant le club et ses supporters au jour le jour, j’ai eu de plus en plus envie de vivre ça de plus près. C’est alors qu’en mai 2019, j’ai finalement pris la décision d’aller voir l’univers intriguant de ce club de plus près, en réservant mes billets d’avion Genève-Madison-Genève.

 

 

Nous sommes à présent le vendredi 12 juillet 2019, mon alarme sonne à 7h45 pour ce qui sera une longue, très, très longue journée de voyage jusque dans le Wisconsin. En effet, j’ai trois avions à prendre (j’aurais pu n’en prendre que 2 mais l’escale de 9h à Newark m’a refroidie) et ils seront tous retardés. J’aurais dû atterrir à Madison à 20h26 heure locale (-7h par rapport à l’heure de Paris) et j’y arrive après 22h soit près de… 22h après mon réveil. Mais la fatigue accumulée s’est très vite estompée quand j’ai vu le comité d’accueil qui m’avait été réservé : Jason, qui était le seul que j’attendais là puisqu’il avait accepté de me conduire de l’aéroport à mon hôtel, mais aussi Peter Wilt le Directeur Général du club, Connor Tobin le capitaine de l’équipe ainsi que Kuba qui, tout comme Jason, gère les réseaux sociaux du club entre autres choses. Quel accueil réservé par le club, ça m’a fait chaud au cœur ! J’ai signé un contrat symbolique qui stipulait que je me devais d’être en mode Full Mingo tout au long de mon séjour et j’ai humblement accepté quelques cadeaux aux couleurs du club. En rejoignant nos voitures respectives, Tobin me fait une promesse en apparence innocente : il marquera un but le lendemain, lors du match contre Chattanooga. Le défenseur central n’ayant jamais marqué cette saison, tout le monde rigole bien volontiers. On se quitte en se disant à demain et après un court trajet, il est temps pour moi de me reposer après cette longue journée.

IMG_4807[1]

Samedi 13 juillet 2019, le grand jour, LE jour pour lequel j’ai fait tout ce voyage : c’est jour de match à Madison puisque le Forward reçoit les Chattanooga Red Wolves à 19h dans son antre du Breese Stevens Field.
Je débute d’ailleurs ma journée à 10h par une visite de ce petit stade (5’000 places) au charme indéniable : il a été construit dans les années 1920-30 et son mur de briques qui soutient la tribune principale couverte est juste magnifique. Le club a bien fait de rénover une enceinte existante plutôt que d’en construire une flambant neuve. Ça lui revient bien évidemment moins cher mais ça donne aussi une authenticité très appréciable à l’enceinte. Après la visite du stade, passage obligé par le magasin du club qui se situe sous la tribune principale pour pouvoir enfin m’équiper de t-shirts, maillots et casquettes aux couleurs bleues et roses (si le club peut encore améliorer un point, ce sont les commandes de merchandising à l’international). Mon déjeuner et mon après-midi se passeront en compagnie de Zach et Chris, deux membres du groupe de supporters The Flock, qui ont accepté de me conduire au magasin de soccer de la ville (un peu trop excentré pour mes petites jambes) pour que j’achète un maillot de l’équipe nationale féminine, fraîchement couronnée Championne du Monde. De retour à l’hôtel pour une petite sieste nécessaire en raison du décalage horaire puis, vers 17h, je mets ma tenue de match et je me dirige vers Avenue Club à 3 pâtés de maison du stade pour l’avant-match avec The Flock. Boissons, discussions, scan de billet et petit bracelet bleu pour faire partie de la marche vers le stade, tout se passe dans une excellente ambiance. Je rencontre des gens super sympa et le temps passe très vite. 18h15, il est temps de rejoindre notre section The Flock End au stade, en bruit et en chansons. Au niveau nourriture et boissons, on retrouve les classiques des stades : bières, sodas, hot dogs, sandwiches, burgers. Ils ont également des options sans gluten et véganes (notamment l’Impossible Burger et un banh mi végane qui est très bon).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je passe le match à chanter à pleins poumons avec The Flock, des chants toujours positifs pour soutenir l’équipe. Pas une seule parole de travers à l’attention de l’adversaire (et pourtant, Chattanooga est détesté par The Flock) et pas une seconde de répit hormis lors de la mi-temps. Sur le terrain, les choses avaient bien commencé puisque, je vous le donne en mille… Connor Tobin (!) a ouvert le score à la 20ème minute d’un coup de tête suite à un corner. Eh oui, il m’avait promis qu’il marquerait et il l’a fait ! Merci capitaine ! Malheureusement, Chattanooga a aussi réussi à marquer en fin de match et ce match nul a plus le goût d’une défaite tant Madison a dominé. Au moment où les arrêts de jeu de fin de match sont annoncés, The Flock entonne « Oooooooooooooh Madisoooooooooon, Madison, Madison, Madison ! » jusqu’au coup de sifflet final et au-delà, jusqu’au moment où tous les joueurs, sans exception, viennent taper dans la main de tout le monde pour les remercier de leur soutien. J’ai vécu une soirée absolument géniale et très grisante, je regrette de ne pas pouvoir faire ça lors de chaque match ! Si, au départ, j’avais l’intention de participer à l’après-match dans un bar proche du stade, la fatigue a pris le meilleur et j’ai rejoint mon hôtel de l’autre côté de la route du stade pour me remettre de mes émotions.

img_49021.jpg

La journée de dimanche sera plus calme : un déplacement à Milwaukee avec Jason pour y voir les Brewers contre les Giants (il s’agit de baseball) puis un repas et quelques verres en fin de journée avec des membres du Flock (Andrew, les 2 Kyle, Sarah, Zach, Jason, Martha, Emma) qui avaient gentiment proposé ça le jour d’avant. J’ai tissé des liens très forts avec tout ce petit monde en un week-end et ça m’attriste de devoir déjà repartir le lundi. Mais les billets d’avion ayant coûté un bras, je ne pouvais pas prolonger mon séjour plus longtemps. Mes amis du Flock m’ont conseillé, la prochaine fois, de prendre l’avion jusqu’à Chicago uniquement et qu’ils viendraient m’y chercher avec plaisir (il faut compter un peu plus de 2h de voiture entre Madison et Chicago) ! C’est noté ! On ne sait jamais ce que la vie nous réserve mais j’espère pouvoir y retourner une fois par année.

J’espère que vous aurez apprécié cette petite plongée au cœur de mon voyage et je ne peux que vous encourager à suivre Forward Madison ! Un club professionnel à l’ambiance familiale dans une ville très sympa et à taille humaine, avec des groupes de supporters des plus tolérants (il y a des sous-groupes pour les hispaniques, les noirs, les LGBTQ+, les femmes, etc) et qui soutiennent leur équipe de manière positive et avec toute leur énergie.

OOOOOOOOOOOOOOOOOH MADISOOOOOOOOOOOOOON, MADISON, MADISON, MADISON !

IMG_4910[1]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s