USMNT : Deux Facettes Contre le Mexique et l’Uruguay

Deux matchs, deux mesures, plusieurs leçons: c’est certain l’euphorie de la Gold Cup 2019 et des premiers résultats satisfaisants de Gregg Berhalter ont disparu.
Tout de suite, débrief des deux matchs amicaux de la sélection américaine, la défaite 3 à 0 face au Mexique et le match nul contre l’Uruguay, 1-1.

Mexique – Etats-Unis 3-0

XI USAMEX
Via MLSsoccer.com

Ce match contre le Mexique était de l’ordre de l’expérimentation. Berhalter voulait tenter, ce fut un échec. De la construction en partant du gardien de but même, des passes courtes et rapides : les joueurs étaient perdus et c’était flagrant. Rien n’y fait, la défaite fut cruelle et nombre de journalistes se sont dépêchés de tomber sur l’entraîneur en chef et sur ses expérimentations. Berhalter s’en défendra en conférence de presse disant (c’est bien le seul) avoir vu de belles choses malgré les trois buts pris.
Le problème c’est qu’une tactique pareille aurait sûrement pu marcher contre une équipe Concacaf moyenne qui ne soit pas disons, le Mexique, rival historique, meilleur équipe de Concacaf et accessoirement le dernier vainqueur de la Gold Cup en finale face aux Etats-Unis. Tata Martino a vite compris comment contrecarrer les plans de l’USMNT et un pressing haut (avec parfois jusqu’à sept joueurs mexicains pressant en même temps) a rendu toute création de jeu depuis l’arrière complètement inutile. La seule satisfaction du match sera la performance plutôt réussie de Sebastian Lletget mais c’est un point qui sera aussi abordé plus bas. Cette défaite 3 à 0 a surtout montré l’écart abyssal toujours présent entre deux sélections et peu de leçons sont à y trouver, puisque malgré les nombreux absents américains (Jozy Altidore, Michael Bradley, Tyler Adams, John Brooks) le Mexique ne jouait pas non plus avec de nombreux titulaires. Finalement, la seule leçon sera qu’au milieu de terrain, sans Michael ou Adams la récupération est absente avec un Will Trapp trop moyen et un Alfredo Morales invisible.

 

Etats-Unis – Uruguay 1-1

XI USAURU
Via MLSsoccer.com

Heureusement, le match contre l’Uruguay était déjà un résultat plus encourageant et une ambiance plus détendue. Tout comme les Etats-Unis, la sélection sud-américaine faisait tourner pour ce match amical à Saint-Louis et semblait jouer avec moins d’agressivité que les mexicains. Beaucoup plus de satisfactions sur ce matin : si les Uruguayens ont ouvert le score, les Etats-Unis ont dominé la première mi-temps et ont eu les occasions les plus franches, forçant même la Celeste à changer de format tactique vers la 25e minute. Jordan Morris égalisera d’ailleurs après un mouvement collectif intéressant. Les tactiques de balles transversales de Tim Ream ou Aaron Long pour Jordan Morris et Tyler Boyd étaient bien plus réussies que les passes courtes face au Mexique. Tim Ream a d’ailleurs probablement joué son meilleur match sous la tunique américaine. Il est à l’origine d’autres actions dangereuses, comme un tir de Cristian Roldan arrêté sur la ligne ou un raté incroyable de Boyd à moins d’un mètre du but. Le milieu de terrain entre Roldan, Lletget et Jackson Yueill fut une autre belle satisfaction.

 

Qui a gagné des points et qui en a perdu lors de ces deux confrontations internationales ?

Indéniablement, un des grands perdants est Tyler Boyd, pourtant titulaire lors des deux matchs. L’ailier découvert en Gold Cup et joueur de Fenerbahçe n’était pas dans le coup. Beaucoup trop long, il prenait son temps et une quantité impressionnante de touches de balles pour des actions simples qui auraient dû être réalisées avec simplicité et rapidité. Comme dit plus tôt, la doublette Will Trapp – Alfredo Morales fut complètement invisible face au Mexique et pour le premier, qui a eu tout de même beaucoup de chances en USMNT, il serait temps de laisser plus de minutes aux jeunes. Aaron Long a aussi été loin de son niveau de la Gold Cup, contre le Mexique mais aussi l’Uruguay, même si son statut en sélection n’est pas remis en question.
Au niveau des milieux de terrain le trio de joueurs face à l’Uruguay est, au contraire, à mettre du côté des satisfactions. Malgré une erreur défensive menant au but, Cristian Roldan a montré qu’il avait toujours le niveau international, Jackson Yueill pourrait être une bonne option dans les futurs groupes et surtout, Sebastian Lletget a sorti deux matchs excellents. Alors que Pulisic doit parfois se sacrifier et jouer en 10 puisque l’USMNT manque de meneurs de jeu, Lletget (s’il reste en forme, ce qui n’est jamais facile) a la possibilité de prendre cette place et laisser Pulisic sur une aile. L’an prochain dans un possible LA Galaxy post-Zlatan, il sera intéressant de voir la place qu’il occupera en club. Un autre grand gagnant est Jordan Morris, auteur d’une saison réussie en club avec les Seattle Sounders, après deux années de galères et de blessures. L’ailier a retrouvé sa rapidité et fut une menace constante contre l’Uruguay, marquant au passage son premier but en sélection depuis deux ans. Alors qu’il avait pris la place de Boyd en cours de Gold Cup dans le onze titulaire, il pourrait la garder dans l’année qui vient. Finalement, Tim Ream a réussi a sortir le match de sa vie en sélection contre l’Uruguay, alors qu’il jouait dans l’axe et non sur l’aile comme il en a l’habitude. Serein dans les duels et parfait dans les relances, il a rebattu les cartes pour des places en défense centrale.

C’est donc peu de titulaires qui ont gagné des points et beaucoup d’outsiders qui se sont montrés : le chantier reste entier pour le futur de l’USMNT et Gregg Berhalter.

USMNTURU.jpg
Via Yahoo!Sport

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s