USL League One: course infernale pour les playoffs

En USL League One, la saison régulière prendra fin le week-end prochain avec le déplacement du Greenville Triumph chez South Georgia Tormenta (à 2h dans la nuit de dimanche à lundi en Europe Centrale).

Lire Aussi : Guide USL League One

Après ça, place au dessert avec les playoffs de cette ligue qui entre dans le crépuscule de sa saison initiale. Présentation des forces en présence:

North Texas (1er et Champion de la saison régulière)

LRYJO2EWT4YLXHU4VJOAOFHZVA
Photo via North Texas SC

L’équipe-réserve du FC Dallas a été la grande dominatrice de cette saison inaugurale du troisième échelon du soccer professionnel nord-américain. La saison des Texans se dessine en U, avec un départ et une conclusion tonitruants mais un petit creux en juillet-août. La pépite Ricardo Pepi (16 ans) a marqué 7 buts en 7 matchs avec le club puis a signé un contrat avec le club de MLS en juin dernier. Depuis son départ, Ronaldo Damus notamment, mais aussi Arturo ont pris le relais et le club évoluant à Frisco a obtenu son billet pour les playoffs le 6 septembre, alors qu’il restait encore quatre matchs à disputer. La semaine suivante, la ligue lui a officiellement décerné le titre de Champion de la saison régulière puisqu’il ne pouvait plus être rejoint. Ceci a pour conséquence que, quoi qu’il arrive, North Texas SC jouera le premier tour des playoffs à domicile. Et considérant le bilan qu’il y a obtenu (10 victoires, 3 matchs nul et 1 défaite), ce sera nul doute un avantage significatif. Au moment de la publication de cet article, l’adversaire des texans n’est pas encore connu (mais ce sera le Forward Madison ou les Chattanooga Red Wolves).

Lansing Ignite (2ème provisoire)

d558f49f-353a-4793-9dba-9d8027f87d50-1909024_ignite_fire_039a.jpg
Photo via Lansing Ignite

Personne n’y croyait vraiment mais voilà que l’équipe du Michigan est également qualifiée pour les playoffs (en validant son ticket le 14 septembre soit seulement 1 semaine après North Texas). Lansing a moyennement bien commencé la saison mais a vite joué plus de matchs que toutes les autres équipes. Ils se sont donc logiquement retrouvés rapidement aux avant-postes au classement. Personne ne pensait qu’ils allaient pouvoir maintenir leur place une fois que le nombre de matchs s’équilibrerait mais ils ont fait une très bonne deuxième partie de saison. Pour preuve, leur dernière défaite remonte au… 30 juin (!), un revers 1-3 concédé sur le terrain de North Texas. Depuis, ils comptent 7 victoires pour 5 matchs nuls. S’ils terminent deuxième (Greenville peut encore leur ravir cette place), ils recevront le troisième (qui sera forcément Greenville) dans leur antre du Cooley Law School Stadium, dans lequel ils n’ont connu qu’une seule défaite cette saison (0-2 contre Toronto FC II le 27 avril…). Les adversaires seront donc prévenus!

Greenville Triumph (3ème provisoire)

dsc_4839
Photo via Greenville Triumph

Troisième du classement à l’heure où vous lisez ces lignes (mais peut encore terminer 2ème), le Triumph de Greenville faisait partie des équipes que la plupart des initiés voyaient en playoffs et ils n’ont pas déçu, validant leur place en playoffs le 24 septembre. Meilleure défense du championnat avec seulement 19 buts encaissés en 27 matchs grâce à leur gardien Dallas Jaye, leurs matchs ont rarement été spectaculaires. Mais ils ont été efficaces en attaque (31 réussites) par l’intermédiaire de Jake Keegan, auteur de 9 buts. A l’instar de Lansing, Greenville a aussi connu une meilleure 2ème moitié de saison, 8 de leurs 12 victoires intervenant après le 1er juillet. Quant à leur bilan domicile-extérieur, il est quasiment équilibré (7 victoires à domicile, 5 en déplacement) donc même s’ils venaient à finir troisième et à devoir se déplacer pour le premier tour des playoffs, ils ne devraient pas trop en souffrir (même si le déplacement se ferait chez Lansing United).

Forward Madison (4ème provisoire)

lg20190810-391168.jpg
Photo via Forward Madison

Détenteurs de la dernière place qualificative pour les playoffs en attendant le dernier week-end, les flamants roses de Madison ont connu une saison en dents de scie. Après un premier tiers de saison poussif en raison d’un calendrier difficile (trois déplacements consécutifs dus au climat du Wisconsin et 2 affrontements contre North Texas lors des huit premiers matchs) et d’une bonne dose de malchance, le Forward a enclenché la deuxième vitesse mi-juin pour remonter au classement (seulement trois défaites en plus de trois mois de compétition) et ne plus quitter les places autour de la barre, limite de qualification pour les playoffs. Daryl Shore (sérieux candidat au titre de Meilleur Entraîneur de l’Année) a assez rapidement pu identifier son solide onze de base et les apports des défenseurs de MLS (en prêt de Minnesota United) Carter Manley et Wyatt Ombserg ont été déterminants dans la bonne saison du club. Saison qu’il s’agira de prolonger à Lansing le week-end prochain, en faisant au moins aussi bien que Chattanooga contre Toronto FC II dans le même temps.

Lire Aussi: Forward Madison, la Vie en Rose

Chattanooga Red Wolves (5ème provisoire)

1561264257_Steven-Beattie-2_gs_t1070_h399e0662f4120c7025ea6d18f77d97ce9abbd347
Photo via Chattanooga Red Wolves

Chattanooga, justement, s’accroche comme il peut à ses espoirs de playoffs. Un seul point séparant l’équipe du Tennessee de Forward Madison, les loups sont donc condamnés à gagner leur dernier match. En effet, en cas de match nul et de défaite de Madison, les deux équipes se retrouveraient à égalité mais l’équipe du Wisconsin a l’avantage quand il s’agit de départager deux équipes ex-aequo, grâce à une meilleures différence de buts (+6 pour Madison contre -2 pour Chattanooga). Pour que ça change, il faudrait que Madison perde très largement et Chattanooga gagne très largement. Les Red Wolves joueront leur match 2h après la fin de celui de Madison, ils seront donc fixés sur leur sort (ou sur ce qu’ils doivent faire) au moment du coup d’envoi de leur rencontre face à Toronto FC II. Et s’ils doivent obtenir des points, leur ultime erreur serait de sous-estimer les canadiens. Ces derniers ont eu beau végéter entre la septième et la neuvième place toute la saison (à de rares exceptions près), ils n’en sont pas moins sérieux jusqu’au bout. Pour preuve, leur victoire ce week-end contre Tormenta qui a éliminé des playoffs une équipe pourtant supérieure sur le papier. Même les bons derniers d’Orlando City (16pts obtenus en 27 matchs) ont choqué les esprits en allant battre Greenville chez lui. Il n’y a donc aucune équipe servant de faire-valoir dans cette ligue et les Red Wolves feraient mieux d’en être conscients au moment d’aborder ce qui pourrait être le dernier match de leur saison.

Lire Aussi : Chattanooga, une Ville Divisée

Programme de la 28 et dernière journée de la saison régulière d’USL League One (heure de Paris | *matchs qui ont encore de l’intérêt):

Jeudi 3 octobre

01:00 – Richmond vs Toronto

Samedi 5 octobre

04:30 – Tucson vs North Texas

21:00 – Lansing vs Madison* (live-tweet sur le compte Twitter @ForwardMSN_FR)

Dimanche 6 octobre

01:00 – Chattanooga vs Toronto*

01:00 – Richmond vs Orlando

02:00 – Tormenta vs Greenville

One Reply to “USL League One: course infernale pour les playoffs”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s