Les Trophées d’USL League One Dévoilés !

La saison inaugurale étant désormais dans le rétroviseur, la ligue a décerné cinq prix récompensant les meilleurs joueurs de cette année 2019. Petit tour d’horizon.

Meilleur Gardien : Dallas Jaye (Greenville Triumph)

usll1trophies.jpg
Via Greenville Triumph SC

Dans les cages, c’est Dallas Jaye (26 ans) du Greenville Triumph qui remporte le trophée. Le gardien du finaliste malheureux sort d’une saison de haute volée, effectuant pas moins de quatorze blanchissages (treize en saison régulière et un en playoffs, contre Lansing en demi-finale). Après avoir servi de remplaçant au FC Cincinnati (2016 et 2017) puis au Phoenix Rising (2018), l’international du territoire américain de Guam a enfin pu prouver toute l’étendue de son talent lors de sa quatrième saison en tant que professionnel.

Finalistes

Alex Mangels (Chattanooga Red Wolves)
Akira Fitzgerald (South Georgia Tormenta)

Meilleur Défenseur : Conner Antley (South Georgia Tormenta)

USLL1Trophies 2
Photo via South Georgia Tormenta FC

Les joueurs efficaces tant défensivement qu’offensivement sont rares, c’est donc sans trop de surprise que Conner Antley (24 ans), latéral droit de Tormenta, remporte les honneurs en défense. Intransigeant en phase de repli, Antley apporte également sa pierre à l’édifice offensif puisqu’il comptabilise six buts et six passes décisives. Si la transition entre ce qui est maintenant l’USL League Two et l’USL League One s’est bien passée pour l’équipe de Géorgie, c’est surtout grâce à la stabilité de son effectif et d’Antley en particulier.

Finalistes

Tyler Polak (Greenville Triumph)
Christian Diaz (Forward Madison)

Meilleur Entraîneur : Eric Quill (North Texas)

USLL1Trophies3
Via USL League One

À la tête de l’équipe qui a dominé le championnat tout au long de la saison, Eric Quill (41 ans) a été élu, sans surprise, meilleur entraineur de la ligue. Il a su tirer le meilleur de son très jeune effectif, évitant de grosses pertes d’énergie inutiles et le conduisant au premier titre de champion de l’histoire de la USL League One.

Finalistes

John Harkes (Greenville Triumph)
Nate Miller (Lansing Ignite)

Meilleur Jeune Joueur : Arturo Rodriguez (North Texas)

USLL1Trophies 4

S’il n’est pas le plus jeune joueur de l’effectif texan, Arturo Rodriguez (20 ans) est clairement une pépite en devenir. Il a joué tous les matchs de North Texas, cumulant dix passes décisives et huit buts, dont celui qui a offert le titre à son équipe en finale contre Greenville. Si, en début de saison, tous les regards étaient tournés vers Ricardo Pepi, c’est bien Rodriguez qui s’est révélé sous le feu des projecteurs, une fois Pepi parti en MLS.

Finalistes

Ronaldo Damus (North Texas)
Jordan Perruzza (Toronto FC II)
Ricardo Pepi (North Texas)

Joueur le Plus Important (MVP) : Arturo Rodriguez (North Texas)

USLL1TRophies5
Via USL League One

Que dire de plus sur le jeune Mexicain de North Texas ? Pas grand-chose, c’est donc un titre de MVP ultra-mérité pour ce jeune homme qui n’aura rien lâché dans l’adversité. Rejeté une première fois par l’académie du FC Dallas, Rodriguez a persévéré pendant trois ans hors-système, excellant notamment contre des équipes de jeunes de son pays natal (C.D. Guadalajara et Club León), avant d’intégrer l’académie en 2017. Pour sa première année en tant que professionnel, Rodriguez aura marqué 2019 de son talent.

Finaliste

Ronaldo Damus (North Texas)

Liberapay Bannière
Cliquez sur l’image pour nous soutenir !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s