Le Rêve Olympique de la Première Ligue Canadienne

La saison inaugurale historique de la CanPL étant maintenant terminée, on constate qu’elle a permis à plusieurs joueurs locaux de réaliser leur rêve et de vivre leur passion dans un environnement professionnel sans avoir recours à l’exil. Après le bilan de la saison 2019, il est déjà temps de se tourner vers l’avenir et de relever de nouveaux défis.

Alors que Marco Carducci, Amer Didic et Dominick Zator tenteront de se faire une place dans l’équipe nationale durant les qualifications de la Coupe du Monde 2022, d’autres pourront aspirer à un autre rêve : celui de représenter leur pays aux jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

Qualification pour les jeux olympiques de Tokyo 2020

En effet, le tournoi servant à déterminer les deux équipes qui représenteront la région Concacaf aux jeux de 2020 se tiendra à Guadalajara au Mexique du 20 mars 2020 au 1er avril 2020. Les huit équipes qui sont qualifiées pour le tournoi sont : le Canada, le Mexique, les Etats-Unis d’Amérique, le Costa Rica, le Salvador, le Honduras, la République Dominicaine et Haïti. La première phase  comportera deux groupes de quatre équipes. Les deux meilleures équipes de chaque groupe s’affronteront en demi-finales et les deux finalistes se qualifieront pour les jeux olympiques d’été à Tokyo.

L’éligibilité des joueurs

Le tournoi de qualification est composé de joueurs nés à partir du 1er janvier 1997.

La contribution possible de la CanPL

L’ex entraîneur-chef de l’Impact de Montréal Mauro Biello a été nommé au poste d’entraîneur-adjoint de l’équipe nationale masculine et directeur du programme EXCEL U-23 en février 2018 en plus de diriger l’équipe des moins de 23 ans.  Son rôle est de faciliter la transition des jeunes joueurs par le système EXCEL vers l’équipe nationale masculine et de veiller à leurs succès au niveau senior, ce qui est crucial pour le programme canadien sur la scène internationale.

Mauro Biello est également responsable du dépistage des joueurs évoluant en CanPL, ce qui place la ligue dans une position de choix comme source de jeunes talents pouvant aider l’équipe nationale à se qualifier pour les jeux olympiques. La CanPL a contribué à l’émergence de jeunes talents en leur procurant un environnement professionnel avec un niveau de jeu beaucoup plus relevé que prévu. Ayant adopté le règlement qui rend obligatoire le temps de jeu combiné, pour un minimum de trois joueurs âgés de moins de 21 ans, à hauteur de 1000 minutes, la ligue contribue à l’élargissement du bassin de joueurs au niveau professionnel.

Voici un survol de candidats potentiels susceptible d’intéresser Mauro Biello.

Les Jeunes Meilleurs Gardiens sont Ailleurs

Marco Carducci, Connor James et Nathan Ingham, en nomination pour le titre de meilleur gardien de la CanPL, ne peuvent pas être recrutés pour le tournoi de qualification olympique à cause de leur âge. Cependant, Mauro Biello aura l’embarras du choix à l’extérieur de la ligue avec Sebastien Breza évoluant avec le club Potenza en Série C, James Pantemis de l’Impact de Montréal, Dayne St.Clair du Minnesota United ainsi qu’Alessandro Busti qui joue en Série D avec le A.C Belluno et qui a déjà été titulaire pour l’équipe nationale senior. Il faut espérer que la CanPL sera en mesure de produire de futurs jeunes gardiens.

 L’élite Défensive de la CanPL est Latérale

CPL: Canadian Championship-A.S. Blainville at York9 FC
Via CPL

Diyaeddine Abzi, York9

Le québécois Diyaeddine Abzi du York9 FC aura réussi à se démarquer lors de la saison inaugurale de la CanPL. L’ancien de l’AS Blainville en PLSQ s’était illustré lors du championnat canadien de 2018 en y inscrivant un but face aux Blue Devils de Oakville. Abzi est louangé pour son dynamisme et son potentiel  qui pourraient faire de lui un joueur complet. Il n’hésite pas à se porter à l’attaque en transportant le ballon dans le territoire adverse et utilise son excellente vision du jeu pour effectuer des passes précises menant à des chances de marquer. Sa rapidité lui permet d’appuyer les attaquants et de se replier à temps pour s’acquitter de ses taches défensives. Il était finaliste comme meilleur joueur canadien des moins de 21 ans de la CanPL et constitue un choix incontournable pour l’équipe des moins de 23 ans au poste de latéral gauche.

Diouf

Via CPL

Kadin Chung, Pacific FC

Ancien membre de l’académie des Whitecaps de Vancouver, Kadin Chung a déjà porté les couleurs du Canada dans les équipes des moins de 17 et 20 ans. Il s’est joint à la CanPL après son passage en Allemagne avec le club réserve du 1. FC Kaiserslautern. Le natif de la Colombie-Britannique est solide défensivement avec son excellent positionnement, sa versatilité lui permettant de jouer sur les deux flancs et sa hargne lors des combats à un contre un et ce, même contre des attaquants plus imposants que lui. De plus, il n’a aucune hésitation à appuyer l‘attaque de façon responsable grâce à sa rapidité et ses habiletés techniques. Ayant joué plus de 2000 minutes avec Pacific cette saison, Chung pourrait être une bonne option au poste de latéral droit pour l’équipe nationale.

Digne de mention : Le HFX Wanderers a connu un bon début de saison lors de la campagne printanière cependant, la saison automnale aura été décevante en terminant en dernière place avec un différentiel de but de -11.  Le jeune défenseur Chrisnovic N’sa pourra se reprendre la saison prochaine tandis que la situation de Ndzemdzela « Zoom » Langwa reste incertaine.

Sur la côte ouest, le Pacific FC a choisi de ne pas offrir un nouveau contrat à Emile Legault qui pourtant, a déjà joué pour l’équipe des moins de 23 ans du Canada où il avait impressionné lors du prestigieux tournoi de Toulon 2018. Il a aussi fait partie de l’équipe nationale lors du championnat des moins de 20 ans de la CONCACAF. Avec plus de 1000 minutes au niveau professionnel, le jeune de 19 ans à l’énorme potentiel intéressera surement d’autres clubs dans la ligue ou ailleurs.

Du côté des prairies, le québécois originaire de Greenfield Park Diego Gutiérrez Zuñiga a quitté son club Palestino au Chili pour se joindre au Valour FC. Rob Gale l’a dirigé lorsqu’il était à la tête de l’équipe nationale des moins de 20 ans. Il louange ses habilites techniques et son expérience en première division au Chili. Il a grandi à Santiago dans l’académie du club Colo-Colo avec son frère jumeau Cristian qui d’ailleurs, a passé près de se joindre au Valour FC lui aussi.

Le Milieu de Terrain est « Pacific »

Verheven.jpg
Via CanPL

Noah Verhoeven, Pacific FC

Provenant de l’académie des Whitecaps de Vancouver, Noah Verhoeven s’est joint au Pacific FC après une saison en USL avec Fresno FC.  Il avait fait une forte impression avec les équipes des moins de 20 et 23 ans où il avait marqué le but gagnant contre la Turquie lors du tournoi de Toulon. Sa progression en CanPL n’était pas passée inaperçue car il avait reçu une invitation de John Herdman pour s’entrainer avec l’équipe nationale lors de la dernière Gold Cup (il n’a malheureusement pas accompagné l’équipe durant le tournoi). Verhoeven est devenu l’un des meilleurs milieux de terrain de la ligue et un fabricant de jeu indispensable pour la jeune équipe de Victoria. C’est un excellent passeur qui aime contrôler le tempo et générer des chances de marquer.

CPL: Pacific FC  at FC Edmonton
Via CanPL

Alessandro Hojabrpour, Pacific FC

Le natif de la Colombie-Britannique s’est joint au Pacific FC en provenance de la Bulgarie où il a évolué avec le club réserve du Lokomotiv Plovdiv. Le jeune de 19 ans a déjà représenté le Canada chez les U17. Dès son arrivée en CanPL, Alessandro s’est rapidement démarqué, possédant un des taux de passes complétées le plus élevé de l’équipe. Sa polyvalence s’est avérée indispensable pour la jeune équipe et Alessandro a amélioré son jeu défensif au cours de la saison aidant ainsi son club à performer avec plus de constance. Sans être spectaculaire, c’est un milieu défensif intelligent, calme et fiable qui réussit d’excellentes passes lorsqu’il est en possession du ballon et sous pression. Un atout fort intéressant au poste de milieu défensif.

CPLJ4
Via CPL

Zach Verhoven, Pacific FC

Malgré un début de saison plutôt difficile et un temps de jeu limité, Zach Verhoven s’est révélé être un véritable « couteau suisse ». Handicapé par des blessures, il a émergé en tant que joueur dominant lors de la saison automnale capable d’exceller dans plusieurs positions. Il a marqué deux buts en tant que milieu de terrain et a été crédité de deux passes décisives en tant qu’ailier droit ainsi qu’une passe en tant que défenseur latéral. Sa versatilité et son adaptabilité dans presque toute les facettes du jeu et ce, dans les deux sens du terrain, font de lui un joueur indispensable qui pourrait apporter de la profondeur à l’équipe nationale olympique.

Digne de mention : Le Pacific FC s’est révélé être une véritable pépinière de jeunes talents pouvant évoluer au milieu de terrain. Malgré un manque d’expérience au niveau professionnel, les jeunes du Pacific FC ont accumulé un total de 13 532 minutes et ont permis au club de  finir cinquième au classement combiné (points cumulés entre le championnat d’Automne et de Printemps). Tout comme Zach Verhoven, Matthew Baldisimo  a joué à presque toutes les positions cette saison. L’arrivée du milieu défensif panaméen Alexander González a réduit son temps de jeu dans sa position naturelle mais il s’est acquitté de manière exemplaire de ses taches en tant que défenseur central ainsi qu’en tant qu’attaquant, démontrant son énorme potentiel.

La jeune attaque de la CanPL est dominante

CPLJ5
Via CPL

Tristan Borges, Forge FC

Après un séjour de plus de deux ans dans l’académie du club SC Heerenveen au Pays-Bas et une saison en League 1 Ontario avec Sigma FC, Tristan Borges a connu une saison de rêve avec Forge, remportant le tout premier championnat de la CanPL. Il a été récompensé lors du gala de la CanPL où il a remporté trois prix individuels : le trophée du meilleur joueur canadien des moins de 21 ans, le trophée du meilleur joueur de l’année en CanPL ainsi que celui du meilleur buteur avec 13 buts. Grâce à son flair offensif et son excellente technique de balle, il a marqué des buts spectaculaires. Sa créativité en tant que meneur de jeu et sa constance font de lui un joueur indispensable pour mener l’attaque de l’équipe nationale en vue d’une qualification olympique.

Canadian Premier League - Pacific FC vs York9
Via CPL

Terran Campbell, Pacific FC

Notre “Hulk” canadien fait partie du noyau de jeunes joueurs ayant aidé le Pacific FC à surpasser les attentes malgré l’absence de plusieurs vétérans. A la grande surprise de plusieurs, c’est l’imposant jeune attaquant de 21 ans Terran Campbell qui a mené l’attaque de son club. Provenant de l’académie des Whitecaps de Vancouver et ayant passé une saison en USL avec Fresno, Campbell était dans la course pour le trophée de meilleur buteur de la ligue ainsi qu’en nomination pour le trophée du meilleur joueur canadien des moins de 21 ans. Alors que plusieurs s’attendaient à ce que le vétéran Marcus Haber soit l’attaquant numéro un, c’est Campbell qui a pris sa place pour le résultat que l’on connait. .Il n’hésite pas à utiliser sa grande force physique pour transporter le ballon avec beaucoup de contrôle et de finesse. Il a un sens du but extraordinaire afin de repérer les ouvertures et capitaliser sur les chances de marquer créées par les jeunes milieux de terrain. Cette chimie existante pourrait être un atout majeur pour l’équipe nationale olympique.

CPLJ7
Via CanPL

Easton Ongaro, FC Edmonton

Probablement la meilleure prise lors du repêchage inaugural universitaire U Sports de 2018, Easton Ongaro a été repêché au troisième tour et 15e au total par Cavalry. Le club ne lui a pas offert de contrat croyant ne pas être en mesure de lui donner du temps de jeu. Tommy Wheeldon Jr. doit surement regretter cette erreur car le jeune de 21 ans a été sensationnel cette saison. Après que le FC Edmonton lui ait offert un contrat, ce n’est que lors de la saison automnale qu’il marque son premier but après avoir obtenu peu de temps de jeu au printemps. Depuis, il n’a pas cessé de contribuer à l’attaque terminant la saison avec 10 buts en 21 matches, quatrième parmi les meilleurs buteurs de la ligue. Ongaro, mesurant six pieds six pouces – un mètre quatre-vingt-dix, utilise sa taille à son avantage grâce à son bon positionnement devant le filet et sa bonne maitrise du ballon lui permettant de marquer des buts à bout portant. Son ajout potentiel à l’équipe nationale offre une option différente au sélectionneur ce qui rendrait l’attaque canadienne beaucoup plus dangereuse.

Lire Aussi : FC Edmonton : De retour au Bercail

Digne de mention

Malgré un différentiel de buts de -22 et une attaque anémique par moment, le jeune attaquant de 18 ans Tyler Attardo s’est levé lorsque le Valour FC était en difficulté. Le natif de Winnipeg a marqué six buts cette saison, soit le même nombre que Michael Petrasso et un de moins que Marco Bustos et ce, à tout juste 17 ans! En 2016, l’attaquant avait été invité à participer à l’académie du A.C. Chievo Verona en Italie. Il avait été invité à nouveau en 2017-18 et a passé cinq mois avec le club. Il sera un joueur à surveiller de près lors des prochaines années.

Lorsqu’un club est dans une situation de vie ou de mort et a besoin d’un résultat, David Choinière est probablement le joueur le plus « clutch » (terme anglais qui veut dire décisif dans les moments clés) de la CanPL. Il avait été le héros du Forge FClors de sa victoire historique à Hamilton face au club guatémaltèque Antigua GFC en ligue CONCACAF. Il avait également contribué a brisé l’aura d’invincibilité du Cavalry en inscrivant le but gagnant sur leur terrain en saison automnale. Même dans une cause perdante au Honduras, face au puissant Olimpia, c’est le jeune québécois qui réussit à inscrire le premier but de l’histoire de la CanPL en Amérique centrale.

Deuxième Médaille d’Or Olympique en 2020 ?

Le Canada tentera de remporter son deuxième titre olympique pour une deuxième fois en 116 ans depuis les Jeux Olympiques de St-Louis de 1904 où il était représenté par le Galt F.C. de la région de Waterloo en Ontario. Alors que des joueurs comme Jonathan David, Alphonso Davies, Derek Cornelius, Liam Millar, Kamal Miller et Zachary Brault-Guillard seront techniquement éligibles, Mauro Biello pourra compter sur la CanPL pour apporter une profondeur qui n’existait pas pendant plusieurs années et potentiellement aligner la meilleure équipe des moins de 23 ans de l’histoire du Canada.

Liberapay Bannière
Cliquez sur l’image pour nous soutenir !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s