Atlético Ottawa Devient le Premier Club d’Expansion de la CanPL

Club Atlético de Madrid s’associe avec la Première Ligue Canadienne pour ramener le soccer professionnel dans la capitale nationale en fondant l’Atlético Ottawa. Le club a dévoilé son logo qui partage les couleurs de l’Atlético de Madrid mais en y ajoutant une touche canadienne avec la Tour de la Paix de l’édifice du parlement, entouré du « rouge Canadien, blanc d’Ottawa et bleu Rideau ». Fernando Lopez de l’Atlético Madrid supervisera les opérations du club d’Ottawa avec Jeff Hunt, copropriétaire des Redblacks d’Ottawa et des 67’s dans la ligue de hockey de l’Ontario, en tant que « partenaire stratégique ». Nous pouvons donc nous attendre à un vrai partenariat entre Ottawa et Madrid ainsi qu’à l’implication des dirigeants de l’Atlético dans la prise de décision.

Il ne faudrait pas nécessairement voir cela d’un mauvais œil car cela pourrait signifier qu’Ottawa ne sera pas qu’un simple club satellite et que les attentes seront élevées envers le club. D’ailleurs lors de la conférence de presse, l’actionnaire majoritaire de l’Atlético Madrid Miguel Ángel Gil Marín a dit s’attendre à une moyenne entre 4 000 et 7 000 spectateurs pour assurer la viabilité du club. Durant la conférence de presse, un journaliste a demandé à Mr. Marín en espagnol quel était le cap salarial de la CanPL et il a répondu 750 000$, un montant que le commissaire David Clanachan a refusé de confirmer lorsque la même question lui a été posé en anglais.

Ottawa_1
Mista, le premier entraîneur de la franchise (via BeSoccer)

Le club a également annoncé sa première embauche lors de l’évènement. L’ancien attaquant espagnol du club Valencia provenant de l’académie du Real Madrid Miguel Ángel Ferrer Martínez, aussi connue sous le nom de « Mista », sera le directeur-général et entraineur-chef de l’Atlético Ottawa. Il avait terminé sa carrière en MLS avec le Toronto FC. L’équipe aura pour domicile le stade TD Place (capacité 24000 places) et représentera la capitale dès la saison printanière au mois d’avril 2020. Le commissaire de la CanPL a confirmé qu’une demande formelle a été faite auprès de Soccer Canada pour permettre à Ottawa de participer au championnat canadien dès cette année.

Comme l’avait confirmé le commissaire de la CanPL David Clanachan sur les ondes de la CBC, c’est par l’entremise du groupe MediaPro, basé à Barcelone, que les dirigeants de la ligue ont rencontré ceux de l’Atlético Madrid au printemps 2019. Ils étaient intrigués par la nouvelle ligue et leur intérêt pour la CanPL n’a fait que s’accroitre tout au long de la saison, au point de discuter d’une possibilité d’expansion au Canada. Ce n’est qu’après l’annonce de la fermeture du Fury d’Ottawa que Jeff Hunt devient acteur central permettant à tous les groupes concernés d’arriver à une entente afin de ramener le soccer professionnel dans la capitale canadienne.

Ottawa_4
Via Business Insider

L’Atlético Madrid, aussi connu sous le nom de « Los Colchoneros » ou « Los Rojiblancos », possède une riche histoire de 116 ans couronnée de succès après avoir été sacré champion de La Liga à dix reprises et avoir remporté dix fois la Coupe du Roi. Au niveau européen, le club a conquis trois fois Ligue Europa et a été finaliste de la Ligue des champions de l’UEFA à trois reprises. Les fans peuvent s’attendre à ce que cette culture de champion fasse partie intégrale de la philosophie du nouveau club, si l’on se fie au succès de San Luis au Mexique. En effet, après avoir mis fin à son partenariat en Inde avec le club Atlético Kolkota en 2017, Madrid se tourne vers le Mexique et se porte acquéreur d’un club local qui sera renommé Atlético San Luis. Madrid avait pour but de s’implanter dans le marché mexicain et d’y importer sa philosophie ainsi que son style de jeu.  Le club qui jouait en Ascendo MX en deuxième division a gagné sa promotion en première division en 2019 et performe bien en Liga MX.

Mr. Marín précisé que la ligue et Scott Mitchell de CSB (Canadian Soccer Business), l’équivalent canadien de la SUM (Soccer United Marketing), ont mis beaucoup de pression pour que le lancement de l’Atlético Ottawa se fasse dès 2020 au lieu d’attendre une autre année. Vantant le Canada et les fondations solide de la CanPL, le dirigeant espagnol veut que l’Atlético Madrid apporte son expertise et contribue à l’essor du soccer canadien tout en partageant les valeurs du club avec les partisans d’Ottawa.   Le nouveau club devra relever le défi de construire une équipe compétitive avant le début de la saison. Jeff Hunt et David Clanachan ont rappelé que les ressources, les contacts et l’expertise de Madrid sont vastes étant un des plus gros clubs de soccer de la planète. De plus, la ligue a soumis une liste d’environ 40 joueurs canadiens au nouveau club qui pourra aussi compter sur le partenariat entre la CanPL et la firme 21st Club pour le dépistage de jeunes joueurs internationaux. La ligue a annoncé que le quota de places étrangères restera le même et que ça ne changera pas avec la venue de l’Atlético Madrid en tant qu’investisseur donc la majorité de l’équipe sera composée de canadiens.

La création de l’Atlético Ottawa doit être considérée comme un point tournant dans l’histoire du soccer au pays car elle représente un immense endossement envers la CanPL et sa vision à long terme ainsi qu’une marque de confiance quant au futur du soccer canadien par le géant espagnol. Après l’annonce que l’USL Championship ne considèrera plus les canadiens comme joueurs domestiques dès 2021, cela ne fait que renforcer la ligue comme destination de choix pour tous les canadiens voulant poursuivre une carrière professionnelle. Le pouvoir d’attraction d’Ottawa sera indéniable car jouer pour ce club signifiera que l’Atlético de Madrid regardera du coin de l’œil les performances des joueurs au club et même dans la ligue au complet. Par conséquence, jouer contre Ottawa représentera également une opportunité de se faire remarquer de l’autre côté de l’océan pour le reste de la CanPL.

Ottawa_5
Tristan Borges, transféré de la CanPL en Europe (via Forge FC)

Ce partenariat est aussi à l’avantage de Madrid car cela s’inscrit dans une stratégie globale d’expansion de leur marque au-delà de l’Espagne comme l’ont fait le Real Madrid et le FC Barcelone. En s’implantant au Canada, Madrid détient maintenant une place de choix dans le dépistage du talent canadien. L’Atlético voudra sûrement mettre la main sur le prochain Alphonso Davies ou le prochain Jonathan David qui font tomber les préjugés à l’égard du talent au pays. Un potentiel effet d’enchainement pourrait attirer d’autres géants du soccer au pays comme l’Olympique Lyonnais ou l’AS Roma.

Il est très intéressant de constater que les capitales nationales sont très souvent les hôtes de clubs qui sont parmi les plus puissants dans le monde du soccer. Pensons à Chelsea, Arsenal et Tottenham à Londres, le PSG à Paris, l’Atlético et le Real à Madrid ou la Roma et la Lazio à Rome, nous pouvons espérer que cette tendance fasse d’Ottawa une puissance dans le soccer nord-américain pouvant mener à une dynastie en CanPL.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s