5 Paris Dingues pour la Saison MLS 2020

Pour la saison 2020 et comme pour l’année précédente, la rédaction de Culture Soccer a préparé ses propres hot picks, une pratique courante dans le monde des sports nord-américains. Tels des paris insensés, nos journalistes pensent voir certains joueurs MVP, buteurs, des clubs en playoffs ou même en MLS Cup.

Raphaël Croizard, Antoine Latran, Mathieu Lemée, Hady Raphaël et Antony de Varennes se sont engagés à prendre des paris plus ou moins risqués pour la saison 2020 et connaissant le degrés de surprise et d’incertitudes de la MLS, certains pourraient se réaliser.

Lire Aussi : [Guide] MLS 2020

Raphaël Croizard : Le LA Galaxy jouera la MLS Cup avec Cristian Pavón MVP

¡ Imaginemos cosas chingonas ! Et si le LA Galaxy réalisait une saison exceptionnelle, à tel point que la franchise Californienne irait jusqu’à la MLS Cup avec un Pavón MVP de la saison ? C’est mon pari fou pour cette saison. Alors oui, le Galaxy a perdu son joueur phare, Zlatan Ibrahimovic, qui a rejoint le Milan AC mais Javier ‘Chicharito’ Hernandez est arrivé en provenance de Séville. Certes, les statistiques affichées par le géant suédois et le buteur mexicain ne sont pas à la faveur du nouveau venu du côté de Los Angeles mais je pense que Chicharito s’intégrera plus facilement dans le collectif du LA Galaxy. En effet, l’ancien attaquant du Real retrouvera une belle communauté de joueurs mexicains ou d’origines mexicaines, ce qui devrait aider à faciliter la communication. Je pense aussi que l’équipe sera plus équilibrée qu’avec Zlatan car Chicharito s’intègre plus facilement dans un collectif et vient aider ses coéquipiers en défense alors que le suédois, en étant le facteur X du LA Galaxy, n’effectuait pas de repli défensif et poussait l’équipe vers l’offensive, ce qui parfois libérait d’importants espaces derrière. D’ailleurs le mexicain ne sera pas la seule attraction puisque le LA Galaxy a conservé Cristian Pavón, qui a déjà montré depuis son arrivée toute l’étendue de son talent et on ne demande qu’à le voir sur une saison complète. Si l’Argentin continue de nous éblouir d’actions de grandes classes tout en contribuant au rendement offensif de son équipe, je le vois bien devenir MVP de la saison. Le départ de Romain Alessandrini a été compensé par l’arrivée d’Aleksandar Katai, qui est un joueur expérimenté et qui possède une très bonne connaissance du championnat grâce à son passage au Chicago Fire. Bien sûr, pour arriver aussi loin dans la compétition, les Californiens devront s’appuyer sur une défense solide ce qui leur a manqué ces dernières années. C’est en partie pour cela que le club a recruté l’expérimenté latéral gauche du VfB Stuttgart Emiliano Insúa. Dennis te Kloese souhaiterait également s’attacher les services d’un autre défenseur central à associer à González et ainsi essayer de résoudre les soucis défensifs du Galaxy. Enfin, j’ai du mal à imaginer qu’un entraîneur comme Guillermo Barros-Schelotto puisse se satisfaire d’une simple qualification en play-offs et je pense qu’avec l’effectif qu’il a entre les mains et son expérience acquise du côté de Boca Juniors, il est capable d’emmener cette équipe en finale.

Lire Aussi : Chicharito au LA Galaxy : Imaginémonos cosas chingonas

BadjiNashville
(Via Nashville SC)

Mathieu Lemée : Les Africains Badji, Accam et Adi connaîtront une saison de rédemption en 2020 en marquant 10 buts ou plus

Dominique Badji et David Accam, qui ont tous connu des saisons en deçà des attentes en 2019, vont rebondir avec l’équipe d’expansion du Nashville SC en marquant au moins 10 buts. Après avoir connu sa meilleure saison en carrière en 2017 avec le Chicago Fire (14 buts et 8 passes décisives), l’ailier ghanéen a connu l’enfer avec l’union de Philadelphie et le Columbus Crew lors de ses deux dernières saisons. Quant à l’attaquant sénégalais, il connaissait une progression constante dans sa production offensive lors de ses quatre saison avec le Colorado Rapids, avant que le soufflé ne se dégonfle à partir de 2018 après son transfert au FC Dallas. Sans forcément atteindre les standards de leur meilleure saison respective, ces vétérans africains en MLS auront quelque chose à défendre et un rôle à jouer dans les succès de leur nouvelle équipe. Le défi de faire partie des têtes d’affiche à l’attaque au sein d’une équipe d’expansion comme Nashville devrait les motiver à rebondir. Parallèlement, Fanendo Adi va également montrer qu’il est revanchard avec le Columbus Crew en marquant également au minimum 10 buts. Le Nigérien va sûrement chercher à être à la hauteur de la confiance de son ancien entraîneur à Portland, Caleb Porter, afin de se racheter et faire oublier la saison cauchemardesque qu’il a connu à Cincinnati comme joueur désigné, car ce sera difficile de faire pire.

MLS: Los Angeles Galaxy at New York City FC
(Via The Athletic)

Hady Raphaël : L’explosion de Jesus Medina avec New York City FC

Le 31 décembre 2017, New York City FC trouvait bon d’interrompre les préparations de ses fans pour le nouvel an en annonçant le recrutement du jeune paraguayen de 20 ans; Jesus Medina en tant que ‘young designated player’ (jeune joueur désigné). Ambitieux lors de sa présentation, le parallélisme entre Medina et son jeune compatriote Miguel Almiron a très vite été fait par les observateurs. En effet, Almiron avait déjà montré toutes ses qualités en 2017 avec Atlanta avec une très bonne production offensive (9 buts, 8 passes décisives). Pourtant, tout avait bien commencé pour Medina avec un but lors de son premier match sous les couleurs des ‘Boys in Blue’ le 5 mars 2018 à Kansas City. La suite n’a malheureusement pas été clémente et Medina termina la saison 2018 avec 6 buts et 4 passes décisives, une production intéressante pour un jeune joueur sud-américain qui doit trouver le temps de s’adapter en MLS. L’attente pour 2019 était bien plus élevée mais Medina ne parvint à convaincre personne. Avec 4 buts et 1 passe décisive en 20 apparitions sous le maillot new-yorkais en 2019, Medina est estampillé ‘flop total’ en MLS. Selon moi, 2020 sera l’année de la rédemption de la part du paraguayen. Incapable de s’imposer comme titulaire indiscutable sous le règne de ‘Dome’ Torrent, il va prouver sa valeur au nouveau coach norvégien Ronny Deila. Avec Alexandru Mitrita à gauche, Maxi Moralez au centre et Heber en pointe, Medina pourra s’approprier le couloir droit. L’adversaire fera tout pour couvrir ses coéquipiers qui ont déjà prouvé dans le passé qu’ils pouvaient être dangereux, de là à délaisser Medina sur le côté droit et cette erreur leur sera fatale beaucoup plus souvent qu’ils ne le pensent. À mon avis, Medina terminera la saison 2020 avec plus de 10 buts et plus de 10 passes décisives, redorant par la même occasion la réputation des joueurs paraguayens en MLS ce qui lui permettra de faire son retour sous les couleurs de la ‘Albirroja’.

Burgundy Wave
Lalas Abubakar et son entraîneur, Robin Fraser (Via Burgundy Wave)

Antoine Latran : Les Colorado Rapids seront dans le Top 3 à l’Ouest

L’année passée, Minnesota était vu comme la franchise qui pouvait faire le bond en avant par rapport à la saison précédente et cette saison, le Columbus Crew a les honneurs des experts MLS, mais c’est vers une autre équipe que je me tourne. Elle est aussi loin d’être ignorée par les journalistes, mais la plupart indique les Colorado Rapids comme potentiel qualifié pour les playoffs, rien de plus. J’irai plus loin, en indiquant que je crois en la qualification, pour l’année 2020, des Rapids en séries dans le Top 3 de l’Ouest. L’arrivée de Robin Fraser comme entraîneur en août dernier a totalement changé l’équipe de Denver, avec 5 victoires en 7 matchs, dont certaines face à Seattle, Dallas ou les Red Bulls: un rythme d’une équipe qui pourrait atteindre les 60 points en une saison. Pour la saison 2020, les Rapids ont encore amélioré leur effectif et il n’y a donc aucune raison pour  laquelle cette dynamique ne se poursuivrait pas. Tim Howard, Dillon Serna et Tommy Smith sont tous partis, mais aucun d’entre eux n’étaient irremplaçable et les deux derniers départs cités ont été largement compensés. Les Rapids ont ajouté un joueur désigné, Younes Namli, qui a l’air d’un milieu créateur époustouflant, ainsi qu’un ailier technique à gauche, Nicolas Benezet. Avec ces deux là ainsi que Kei Kamara (qui à 35 ans, n’a pas l’air de ralentir) et Jonathan Lewis à droite, l’armada offensive est complète, sans parler des armes sur le banc, comme Diego Rubio, Sam Nicholson, Andre Shinyashiki ou Braian Galván, qui arrivera d’Argentine cet été. Au milieu de terrain, Jack Price et Kellyn Acosta apportent de nombreuses touches techniques (notamment le premier sur coup de pied arrêtés) et Cole Bassett est un subersub de luxe. Finalement derrière, la doublette Lalas Abubakar et Auston Trusty est jeune mais talentueuse, tout comme Sam Vines et Keegan Rosenberry sur les ailes. Certes, le poste de gardien n’est pas au niveau, avec Clint Irwin et Andre Rawls, mais ça ne devrait pas empêcher les Rapids d’être dans le top 3, car ils ont plusieurs avantages face aux autres franchises de l’Ouest. Contrairement au LA Galaxy ou au LAFC, ils n’ont pas de matchs de Concacaf Champion’s League ou de Leagues Cup, très coûteux en énergie face à de gros clubs mexicains. De même, contrairement au FC Dallas, peu de joueurs devraient partir pour les Jeux Olympiques ou l’Euro cet été et je ne serai d’ailleurs pas surpris si des renforts arrivaient cet été. Un calendrier plutôt dégagé, des talents assurés à chaque poste et des adversaires avec d’autres priorités pourraient donc être un cocktail gagnant pour les Rapids en 2020.

Lire Aussi : Colorado Rapids : L’attraction de 2020 ?

Danladi-The Tennessean
Abu Danladi (via The Tennessean)

Antony de Varennes : Nashville SC marquera au minimum 55 buts

Peu de personnes parient sur Nashville en 2020 et je les comprends parce que le club n’a pas fait un recrutement clinquant comme sa consœur Inter Miami, qui rejoint la ligue au même moment. Personnellement, je suis le club depuis plusieurs années étant un avide supporter la USL Championship et le talent au sein de cette équipe me laisse penser que Nashville en surprendra plus d’un. Il est vrai que l’effectif a beaucoup changé depuis que le club est passé au niveau supérieur mais la qualité est belle et bien là. En tout premier, concentrons-nous sur les talents créatifs qui distilleront des caviars à leurs coéquipiers. En tête d’affiche, le nouveau joueur désigné du club Hany Mukhtar. Le joueur de 24 ans a l’étoffe d’un grand et sa vision de jeu au centre du terrain sera primordiale aux succès du club. International espoir allemand depuis les U15 jusqu’aux U21, son talent n’a pas disparu d’un coup. Je m’attends à une énorme production de sa part avec un minimum de 10 buts et 15 passes décisives pour sa première année en Amérique du Nord. Sur les côtés, David Accam, Randall Leal, Jimmy Medranda et Abu Danladi marquerons au minimum 20 à 25 buts tous ensemble avec le costaricien Leal qui en marquera une bonne partie. Finalement en pointe, Dominique Badji, Daniel Rios et Alan Winn devraient pouvoir marquer au minimum 20 buts aussi connaissant les excellentes aptitudes deux deux derniers devant le but et sachant que Badji est capable de mettre le ballon au fond des filets. Ajoutons à ce total les quelques buts marqués par les défenseurs centraux Walker Zimmerman et Jalil Anibaba, très forts sur corner, ainsi que les buts des milieux centraux comme Dax McCarty et Anibal Godoy, nous arrivons facilement au total espéré. Ne négligeons surtout pas que le club n’a toujours qu’un seul joueur désigné et que plusieurs rumeurs affirment que Nashville se recherche un buteur de premier plan. Avertissement, la ‘Music City’ vous enchantera en 2020.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s