H.Raphaël : Mes prédictions pour MLS is Back

L’attente a semblé interminable mais elle a enfin pris fin. La MLS a officialisé son retour au jeu ce mercredi 10 juin en annonçant un tournoi à huis clos qui se déroulera au complexe ESPN Wide World Sports du Walt Disney World Resort en Floride. Ce tournoi, intitulé ‘MLS is Back’ (la MLS est de retour), se déroulera du 8 juillet au 11 août 2020 et permettra au champion, qu’il soit américain ou canadien, de décrocher une qualification pour l’édition 2021 de la Concacaf Champions League. Personnellement, je trouve l’idée et le concept ingénieux bien que je sois déçu de voir des tribunes vides. Rien ne remplacera selon moi la passion des supporters, leurs chants, les huées et les acclamations du public mais, dans le contexte actuel dans lequel nous vivons, il n’y a pas vraiment d’autres alternatives. À quoi ressemblera ce tournoi? Quelles équipes pourront se démarquer et pourquoi? Celui qui connait les réponses à ces questions en date d’aujourd’hui est un devin mais j’ai vraiment envie de tenter ma chance.

Le format :

Le tournoi aura presque le même format qu’une compétition internationale estivale (Coupe du Monde, Euro, Copa America etc.). Les 26 équipes de la MLS sont divisées en six groupes; cinq groupes de quatre équipes et un groupe de six équipes. Les deux premiers de chaque groupe et les quatre meilleurs troisièmes se qualifieront pour la phase à élimination directe. Il est aussi important de préciser que chaque équipe jouera trois matchs lors de la phase de groupes et les résultats de ces rencontres seront comptabilisés pour le classement de la saison régulière.  Le tirage au sort s’est déroulé le jeudi 11 juin et c’est à se demander s’il a été totalement fait de manière arbitraire… Plusieurs clubs rivaux s’affronteront durant la phase de groupes avec, en tête d’affiche, le derby de Los Angeles ‘El Trafico’ entre le LAFC et le Galaxy et le ‘Canadian Classique’ entre le Toronto FC et l’Impact de Montréal. De plus, l’affrontement entre les Sounders de Seattle et les Vancouver Whitecaps, celui entre le Columbus Crew et le FC Cincinnati ou le duel entre le Real Salt Lake et les Rapids du Colorado sont loin de ressembler à une balade dans le parc. Bref, le ‘hasard’ semble avoir bien fait les choses afin de créer un réel engouement autour de la compétition.

Mes prédictions :

Ceux qui me connaissent savent que j’aime prendre des risques et je ne vais pas déroger à la règle cette fois-ci non plus. Il est impossible de savoir dans quelle condition physique se présenteront les joueurs après une si longue période d’inactivité. Auront-ils suivi à la lettre le programme concocté par leur entraîneur durant ladite période? Auront-ils eu la chance d’avoir des entraînements collectifs avant de se présenter à Orlando et pendant combien de temps? Ce confinement forcé, où ils n’auront plus aucun contact avec leur famille, va-t-il les affecter mentalement ou les libérer? Les questions sont nombreuses et les prédictions sont beaucoup plus difficiles que celles données avant le début d’une saison régulière lambda. Mais bon, comme le dit si bien l’adage; qui ne tente rien n’a rien.

tab
Photo via MLS

Groupe A:

Groupe de 6 oblige, les confrontations seront un peu différentes dans cette poule A, puisque toutes les équipes ne se rencontreront pas. Pour ma part, je pense que ce groupe ne peut pas échapper à New York City FC. Avec des matchs face à Orlando, Philadelphie et Chicago, les Boys in Blue n’ont pas le droit à un seul faux pas. Selon moi, c’est le choix le plus simple parmi tous les groupes. Trois victoires, rien de moins.
Pour la seconde place du groupe, j’aime beaucoup l’Inter Miami. Je ne pense pas que le club floridien sera une puissance en MLS mais, je pense qu’ils peuvent battre leurs trois adversaires de la phase de groupe (Orlando, Philadelphie et Chicago pour eux aussi).
Le combat pour la troisième place sera excitant à suivre. Philadelphie, Chicago et Orlando devront affronter NYCFC et l’Inter Miami ainsi que Nashville et ces matchs ne seront pas du tout faciles. De leur côté, les ‘Blue and Gold’ ont eu droit aux mêmes affrontements que Miami et NYCFC mais je ne suis pas sûr qu’ils aient l’effectif nécessaire pour décrocher cette troisième place.

Groupe B

Un groupe pas si facile qu’il en a l’air. Certes, Seattle est clairement l’équipe favorite mais nous savons que les Sounders ont beaucoup de mal en début de saison et ce, presque chaque année. Sur papier, les hommes de Brian Schmetzer devraient faire un sans-faute mais il faudra qu’ils trouvent leur rythme de croisière le plus rapidement possible. Je pense tout de même que Seattle finira premier du groupe mais ce ne sera pas aisé. Pour la deuxième place, je nomme le FC Dallas et son effectif composé de plusieurs joueurs à peine sortis de l’adolescence. Encadrés par Reto Ziegler, Matt Hedges et Ryan Hollingshead, les Toros devraient pouvoir se qualifier in extremis. Cependant, je ne serais pas surpris de voir Vancouver ou San Jose leur voler la place. Entraînés par deux coachs, Marc Dos Santos et Matias Almeyda, qui ont su trouver le chemin de la victoire partout où ils sont passés, les Whitecaps et les Earthquakes ont leur mot à dire pour cette deuxième place.

Groupe C

Le choix du cœur ou le choix de la raison? Pense avec ta tête, pense avec ta tête, pense avec ta tête… Non, ça ne marche pas. Je dirais le Revolution de la Nouvelle-Angleterre et l’Impact de Montréal. La raison est simple, j’aime l’Impact et je ne veux pas voir Toronto se qualifier pour la phase à élimination directe. C’est-tu clair?
Sur une note plus sérieuse, je pense sincèrement que l’Impact de Montréal a une chance de se qualifier mais ce sera difficile. Chaque match sera important pour le bleu-blanc-noir et aucun ne sera facile. C’est simple, les deux premières places se disputeront entre l’Impact, le Revolution et Toronto. Je ne vois pas DC finir devant ces trois équipes malheureusement, trop de changements à l’effectif par rapport à 2019 ce qui est rarement une bonne chose en soccer.

Groupe D

Un groupe très équilibré avec quatre équipes du même niveau selon moi. Le Sporting Kansas City (SKC) est toujours un adversaire redoutable malgré sa saison ratée en 2019, le Real Salt Lake surprend à chaque année et joue à merveille le rôle de négligé, Minnesota United FC a franchi un palier en 2019 et a toujours un effectif de qualité cette année et les Rapids du Colorado semblent enfin avoir trouvé la bonne formule sous Robin Fraser. Dans ce cas très précis, je vais y aller avec mes deux chouchous à l’Ouest : Le Real Salt Lake et Minnesota United FC. Pour la troisième place, je mettrais SKC avec sa star mexicaine Alan Pulido.

Groupe E

À mon avis, les deux équipes qui se qualifieront de ce groupe seront Atlanta et Columbus et je serais surpris de voir autre chose. Atlanta a un des meilleurs effectifs en MLS et ce, malgré la longue indisponibilité de Josef Martinez alors que Columbus a recruté de manière intelligente durant la saison morte. Leurs adversaires, Cincinnati et les Red Bulls, ne sont tout simplement pas au même niveau cette année. La franchise newyorkaise est en début de cycle après les départs de Luis Robles, Bradley Wright-Phillips, Michael Murillo et Kemar Lawrence et Cincinnati va devoir attendre à ce que Jaap Stam prenne ses marques et puisse instaurer son système de jeu. Cela dit, je suis curieux de savoir qui prendra la troisième place.

Groupe F

Selon moi, 2020 est vraiment l’année du LAFC. Le tournoi MLSisBack est une occasion en or pour s’affirmer comme LE candidat à suivre cette année. La troupe de Bob Bradley a pris de l’expérience lors des deux dernières années et l’effectif semble assez mature pour enfin connaitre du succès. Après LAFC, je mettrais les Timbers de Portland en seconde position. La raison est simple, c’est un groupe de joueurs expérimentés qui a vécu à maintes reprises ce genre de situation où chaque minute a son importance. De plus, le système ultra-défensif de Savarese sera très difficile à contrer puisque ses adversaires n’auront pas eu assez de temps de préparation. Le Galaxy de Los Angeles passera très près de la seconde place mais sa défense poreuse flanchera à nouveau malgré de bonnes prestations de Chicharito. Pour ce qui est du Dynamo de Houston, je ne les vois pas du tout rivaliser avec les trois autres équipes et je serais étonné de les voir autre part qu’en quatrième position.

Lire Aussi : [Guide] MLS 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s