Le York9 FC en quête de son identité

Arborant fièrement le « vert électrique », le « gris charbon » et le « noir sur noir », York9 est le seul club représentant la CanPL dans la Grande Région de Toronto (GTA). Son histoire a débuté lors du match inaugural de la ligue contre le Forge FC devant une foule de plus de 17 000 spectateurs. Bien que le club ait terminé la saison au troisième rang du classement cumulatif avec un parcours impressionnant en championnat canadien, ce sont les résultats hors terrain qui ont retenu l’attention. Avec une moyenne d’assistance décevante d’environ 2 700 spectateurs, le club a non seulement entrepris des démarches pour augmenter le nombre de spectateurs mais songe également à changer de nom et redéfinir son identité.

9 municipalités – 1 club professionnel

La région York Toronto

La situation géographique du York9 FC est particulière car le club représente les neuf municipalités qui forment la région de York avec plus de 1,2 millions d’habitants mais est basé à North York, l’un des six quartiers composant la ville de Toronto. Ce qui est problématique est que l’identité du club est fondée sur ce désir d’être le symbole unifiant les habitants de York d’où le « 9 » dans le nom de la franchise. Malheureusement, ce sentiment d’appartenance n’existe tout simplement pas dans cette région dont les citoyens s’identifient davantage à leur municipalité. Le fait que le club dispute tous ses matchs à l’extérieur de son marché cible rend la tâche beaucoup plus difficile de créer cette culture à travers une équipe professionnelle.

D’un autre côté, le nom du club ciblant spécifiquement la région de York ainsi que le marketing quasi-inexistant hors de ses frontières empêchent le club de percer le marché de North York, composé de plus de 870 000 habitants. Cela envoie comme message que le club ne fait que passer dans le secteur avant de déménager dans la région de York, donnant peu de raison aux Torontois de s’investir dans ce club. North York a pourtant une histoire intéressante avec le soccer car les Rockets de North York faisaient partie de la Ligue canadienne de soccer (CSL) de 1987 à 1992 en cohabitation avec les Blizzard de Toronto. Ignorer North York, qui fait partie du plus gros marché médiatique au pays, a sérieusement nui au club qui a raté sa chance de faire une « bonne première impression » et a subi l’indifférence de la presse torontoise.

Dans une lettre adressée aux détenteurs de billets de saison, l’ex-président du club Preben Ganzhorn avait pris acte de la faible moyenne d’assistance et avait suggéré des solutions pour remédier à la situation tout en améliorant l’ambiance dans le stade. Il voulait réduire le prix des billets, déménager la section des supporters vers la tribune générale (ce qui suscita néanmoins leur mécontentement), reconfigurer le stade et demander à Onesoccer de changer l’angle de la camera pour faire face à la foule tout en montrant le stade. Malgré ses recommandations, Ganzhorn a été remercié et remplacé par Angus McNab, qui dirige maintenant le club, amorçant ainsi une nouvelle ère dans la jeune histoire du club.

L’innovation à travers l’analytique sportive

York_3
Via CDN

Le parcours d’Angus McNab en tant que cadre chez Opta a été un des facteurs déterminants menant à son embauche avec York9 alors qu’il représentait la firme SportLogiq auprès de la ligue. En plus d’avoir collaboré avec la English Premier League lorsqu’il travaillait chez Opta, il a aidé à apporter des changements dans la stratégie marketing des Colorado Rapids, qui ont contribué à accroître avec succès la base de partisans dans un marché de sport déjà bien contingenté. Angus McNab amène avec lui une vaste expérience de l’analytique sportive qui servira dans le recrutement et dans l’évaluation des joueurs ainsi que dans la prise de décisions d’affaires.

Le club a signé un contrat de trois ans avec la firme StatSports dans le but de fournir un système d’analyse des performances pour les équipes sportives d’élite et les athlètes. York9 utilisera le système GPS dans ses séances d’entraînement et lors des matchs pour mesurer les performances des joueurs et gérer de façon proactive les risques de blessures. Le club compte partager certaines de ses données avec les fans sur les réseaux sociaux. Ce système de base de données a été mis à la disposition du personnel d’entraîneurs, qui leur montre une multitude de données allant de la gestion du plafond salarial aux minutes jouées par les moins de 21 ans, ainsi que les statistiques individuelles des membres de l’équipe. Les joueurs ont également accès à un outil vidéo qui leur permet de visualiser chacune de leurs actions sur le terrain ce qui est important pour améliorer leurs performances.

Une légende en renfort

York_4
Via CDN

L’entraîneur Jimmy Brennan a procédé à un changement dans son staff technique avec l’embauche du légendaire international canadien Paul Stalteri comme premier adjoint en remplacement de Carmine Isacco. Il a remporté la Gold Cup en 2000 avec le Canada et par la suite le championnat de la Bundesliga avec le Werder Bremen. Il a également joué avec Tottenham, Fulham et Borussia Mönchengladbach, ce qui lui a valu son intronisation au temple de la renommée de Soccer Canada. Stalteri a acquis de l’expérience en tant qu’entraîneur au sein de Soccer Canada en tant qu’adjoint de Rob Gale lors des qualifications pour la Coupe du Monde U20. Avec York9, les joueurs peuvent compter sur une légende vivante qui sera très exigeante envers ses joueurs mais qui donnera également de précieux conseils et aidera à l’instauration d’une culture gagnante dans le club.

York9 en compétition contre tous et lui-même

York_5
Via The Score

Dans son évaluation sur les performances décevantes du club hors du terrain, Angus McNab avait identifié l’horaire des matchs de la ligue comme l’un des facteurs déterminants qui a contribué au faible nombre de partisans en tribune. Les matchs en milieu de semaine ont également nui à l’ensemble des clubs dans la ligue. Tandis que les amateurs occasionnels n’allaient pas au stade, les partisans friands de soccer étaient forcés de choisir entre le Toronto FC et York9 dont les matchs se déroulaient souvent en même temps. En plus d’être privé des partisans du TFC, le club disputait ses matchs en même temps que les autres ligues provinciales, ce qui les a privés d’un nombre important de partisans potentiellement conquis à l’avance. La ligue a pris acte de ces constats lors de la planification de l’horaire pour la saison 2020. Les matches en milieu de semaine avaient été drastiquement revues à la baisse et ceux du York9 ont été déplacés du samedi après-midi vers les vendredis soir. Ces changements devraient encourager les partisans à se rendre au stade car ils n’auront pas à choisir entre le Toronto FC ou York9 tandis que ceux qui participent à une ligue provinciale auront finalement la chance de suivre le club.

Changement de nom a l’étude

Le club a procédé au recensement de ses détenteurs de billets de saison dans le but d’avoir une meilleure idée de leur emplacement géographique. Selon les résultats recueillis, la moitié des personnes sondées habite hors de la région York. Avec une forte représentation de ses partisans résidant dans le reste du Grand Toronto, repenser l’image du club et son approche marketing pour mieux refléter cette réalité doit être exploré selon McNab. Le club a également demandé aux personnes sondées ce qu’ils pensaient du logo et du nom du club. Les noms circulant sur les médias sociaux tel que « York FC » et « York United » semblent indiquer que le « 9 » pourrait être abandonné. « York » est l’ancien nom de la ville de Toronto, ce qui pourrait simplifier l’élaboration d’une stratégie marketing plus inclusive résonnant avec plus de personnes. Cette initiative divise la base car les groupes de supporters ne veulent pas d’un changement de nom et l’ont fait savoir très clairement sur les réseaux sociaux. Cependant, McNab affirme qu’il a reçu beaucoup de rétroaction supportant le changement de nom. Un des commentaires récurrents était la perception du chiffre « 9 » qui pour certains n’avait pas beaucoup de sens. Le concept était difficile à expliquer pour ceux qui ne provenait pas de la région. Toutes les options doivent être explorées et prises en considération pour aider le club à réussir sur le long terme.

Ambition : Classe mondiale

York_6
Via CanPL

Avec l’existence du Toronto FC et une offre sportive exhaustive, York9 doit faire beaucoup mieux que simplement être un simple club supportant le soccer local selon Angus McNab. Pour réussir dans la grande région de Toronto, le club doit présenter un produit sur le terrain et une expérience au stade de première classe et aspirer à devenir un club de classe mondiale à long terme. Toutes les actions et décisions entreprises par le club doivent être prises en ce sens. La famille Baldassarra, qui a investi des millions de dollars dans le club, partage cette ambition et veut construire un club gagnant de première classe. David Clanachan, le commissaire de la CanPL, a affirmé récemment en entrevue à Onesoccer qu’il souhaitait voir une autre équipe en CanPL dans la région de Toronto. York9 doit réussir à s’implanter fermement dans ce marché pour non seulement rivaliser avec ses voisins mais aussi prouver qu’un tel projet est viable ailleurs dans la même région.

Dans un effort pour rendre l’expérience au stade plus attrayante, la piste de course sera enlevée et le terrain sera agrandit à temps pour la saison 2021. Cette reconfiguration va rapprocher les spectateurs du terrain et ils seront ainsi plus proche de l’action. Les sièges VIP, la nourriture et tout ce qui englobe l’expérience du partisan seront revues par la direction. Le club va revenir sur sa décision de déplacer la section des supporters qui compte maintenant trois groupes (Generation IX, Green Lions & Dames of York) vers la tribune générale. Malgré le fait que l’ancien président du club se disait engagé à construire un nouveau stade à Vaughan dans la région de York, le club restera au stade York Lions à North York justifiant également cette réflexion sur le nom et l’identité du club, qui restera dans le nord de Toronto à court et moyens terme.

Le Championnat canadien a donné un aperçu du potentiel que possédait York9 pour créer une atmosphère électrisante pour les partisans lors de la visite de l’Impact de Montréal alors que le stade était presque à pleine capacité. Plusieurs nouveaux venus ont pu constater que la CanPL et York9 pouvaient présenter un produit de qualité sur le terrain. Les performances de l’équipe sur le terrain sont un élément important pour attirer de nouveaux partisans et les convaincre de revenir. Le club a construit un alignement impressionnant sous la direction de McNab, faisant appel à des talents nationaux de premier plan comme Ryan Telfer qui effectue son retour avec le club en provenance de Chypre et Michael Petrasso. Le club a également fait de grosses prises sur le marché international en recrutant de jeunes joueurs prometteurs tels que le brésilien Gabriel Vasconcelos qui provient de l’académie du Corinthians, l’argentin Brian Lopez provenant du Racing Club et l’attaquant brésilien Jacó qui a gradué de l’académie Esporte Clube Bahia au Brésil. L’alignement du York9 s’annonce redoutable et les matchs du vendredi soir risquent de devenir une soirée à ne pas manquer.

Angus McNab aura de grosses décisions à prendre quant à la direction que prendra le club sur le volet identitaire. Alors que le retour de York9 à North York est retardé suite à la pandémie, le club aura une deuxième chance de faire une « première » bonne impression et de créer sa propre niche les vendredis soir comme une destination de choix pour assister à du soccer de haut calibre à Toronto.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s