Les Trophées MLS 2020 de Culture Soccer

Pour célébrer la fin de la saison régulière 2020, les experts MLS de la rédaction de Culture Soccer a décidé de mettre en commun ses votes et d’effectuer, comme le fait la Major League Soccer elle-même, une remise de trophées individuels.
Meilleur joueur, défenseur, gardien, recrue, jeune, entraîneur et retour, chaque rédacteur a donné un classement de trois noms en ordre de préférence et une moyenne a été faite – pareil pour le XI de l’année. Découvrez tout de suite nos votes.

Les votants ont été les suivants : Raphaël Croizard, Tristan D’Amours, Antony de Varennes, Antoine Latran, Mathieu Lemée, Hady Raphaël

Trophée Landon Donovan de Joueur de l’année : Alejandro Pozuelo (Toronto FC)

Tout comme l’an passé, ce trophée de MVP de la saison régulière en MLS fut facile à décerner puisque, sur les 18 points possiblement prenables par un joueur, Alejandro Pozuelo en gagna… 18. Tous les membres de ce jury le mirent en première position du classement, sans exception. Seul joueur de Toronto à avoir joué les 23 matchs de cette saison régulière si particulière, l’Espagnol a inscrit neuf buts et délivré dix passes décisives, amenant/emmenant le club canadien à la deuxième place à l’Est. Derrière lui, c’est le jeune joueur du LAFC Diego Rossi et ses impressionnants quatorze buts en seize matchs qui arrive deuxième avec six points, en ayant été mis en deuxième position par Tristan, Antony et Antoine. Hady et Mathieu ont de leur côté préféré le meneur de jeu de Seattle Nicolas Lodeiro et Raphaël Cristian Pavón, rare satisfaction en 2020 du LA Galaxy. Jordan Morris est mentionné deux fois en troisième position tandis que Nani, Andre Blake et Brenden Aaronson le sont une fois.

Classement :

Alejandro Pozuelo (18 pts)
Diego Rossi (6 pts)
Nicolas Lodeiro (5 pts)
Jordan Morris, Cristian Pavón (2 pts)
Brenden Aaronson, Nani, Andre Blake (1 pt)

Source: Zimbio

Défenseur de l’année : Walker Zimmerman (Nashville SC)

Les dirigeants du Nashville SC se disaient-ils qu’ils allaient réussir un coup pareil, en alignant 1,25 million de dollars l’année dernière pour acquérir le défenseur central américain ? Le LAFC doit bien s’en mordre les doigts tant l’ancien joueur du FC Dallas a brillé dans l’équipe d’expansion. Nashville a décidé de construire une défense solide pour son arrivée en MLS et c’est grâce à l’international américain qu’il y est parvenu, Zimmerman contribuant également sur coups de pied arrêtés avec trois buts de la tête. Il arrive ainsi en tête des classements de tous nos journalistes, exceptés Hady et Mathieu qui lui ont préféré Mark McKenzie. Le défenseur de Philadelphie a connu une excellente saison,  a notamment remporté le Supporters’ Shield et arrive deuxième de notre classement. Suivent ensuite Jonathan Mensah, excellent avec le Columbus Crew et Anton Tinnerholm, le latéral droit du NYCFC, qui est notamment cité en deuxième place par Tristan.

Classement :

Walker Zimmerman (16 pts)
Mark McKenzie (12 pts)
Jonathan Mensah (5 pts)
Anton Tinnerholm (3 pts)

Source: Goal.com

Gardien de l’année : Andre Blake (Philadelphie Union)

Sûrement le meilleur joueur de l’équipe qui a remporté le Supporters’ Shield, ce n’est pas une surprise de trouver Andre Blake en première position de notre classement des meilleurs gardiens. Le portier jamaïcain a su aider son équipe lors des matchs couperets, être serein dans les airs et bien distribuer le ballon quand il le fallait. Il est en première position pour Tristan, Antony et Antoine et deuxième pour Raphaël, Hady et Mathieu. Derrière lui, c’est Eloy Room qui arrive deuxième avec onze points et une saison couronnée de succès pour le gardien du Columbus Crew, qui aura réussi sept blanchissages et qui se retrouve premier dans le classement de Hady. Dayne St. Clair, le jeune gardien canadien qui a gagné sa place de titulaire à Minnesota en profitant de la blessure de Tyler Miller, a également été choisi en premier par Raphaël et complète le podium des meilleurs gardiens. Jimmy Maurer, premier chez Mathieu, termine quatrième, devant Stefan Frei, Matt Turner et Joe Willis, choisis en troisième respectivement par Hady, Tristan et Antony.

Classement :

Andre Blake (15 pts)
Eloy Room (11 pts)
Dayne St. Clair (4 pts)
Jimmy Maurer (3 pts)
Stefan Frei, Matt Turner, Joe Willis (1 pt)

Source: USA Today

Nouveau venu de l’année : Robert Beric (Chicago Fire)

Si certains doutaient de son talent à son arrivée en tant que joueur désigné au Chicago Fire, Robert Beric aura gagné le cœur des supporters de la Windy City cette année avec ses douze buts, ainsi que celui de Hady, Tristan et Antony qui le placent tous en premier de leur classement des nouveaux venus et lui confèrent ainsi la première place. Derrière, de nombreux joueurs ont été mentionnés mais c’est Lucas Zelarayan qui obtient la deuxième place avec six points, en étant nommé au second rang notamment par Raphaël et Antoine. En troisième position, on retrouve une des rares éclaircies de l’attaque de l’Inter Miami, Lewis Morgan, qui est nominé en première place par Antoine. Suivent derrière Emmanuel Reynoso qui, après un début de saison poussif à Minnesota, s’est bien repris et a convaincu Mathieu de l’insérer en tant que numéro un de son classement, José Martinez de Philadelphie, premier chez Raphaël, et João Paulo (Seattle Sounders), deuxième pour Hady. Enfin, Alan Pulido (Sporting Kansas City), à la seconde place pour Antony remporte deux points, tandis que Maikel Chang (Real Salt Lake) et Andrés Ricaurte (FC Dallas) engrangent chacun un point.

Classement :

Robert Beric (12 pts)
Lucas Zelarayan (6 pts)
Lewis Morgan (5 pts)
Emmanuel Reynoso, José Martinez, João Paulo (3 pts)
Alan Pulido (2 pts)
Maikel Chang, Andrés Ricaurte (1 pt)

Source: LAFC

Jeune de l’année : Diego Rossi (LAFC)

Le trophée de Jeune de l’Année succède à celui de néo-professionnel, qui récompensait auparavant les jeunes n’ayant jamais joué professionnellement au soccer (et majoritairement ceux sortant de la Superdraft). Pour cette première version, Diego Rossi a remporté seize points sur 18 possibles, conséquence d’une saison vraiment réussie sur un plan personnel, malgré les lacunes défensives du LAFC. Il arrive premier dans les classements de Raphaël, Tristan, Mathieu et Antoine. Derrière, c’est le meneur de jeu de Philadelphie, et futur joueur du Red Bull Salzburg, Brenden Aaronson qui suit, avec une première place dans le classement de Hady et douze points au compteur. Le reste des nominés sont loin derrière en termes de voix, avec notamment Daryl Dike, impressionnant sur le front de l’attaque d’Orlando, et Ayo Akinola, qui a bien compensé la blessure de Jozy Altidore à Toronto, avec trois points chacun. Enfin, Mark McKenzie (Philadelphie) et Luis Binks (Montréal) sont tous deux mentionnés comme troisième place à une reprise.

Classement :

Diego Rossi (16 pts)
Brenden Aaronson (12 pts)
Daryl Dike, Ayo Akinola (3 pts)
Luis Binks, Mark McKenzie (1 pt)

Retour de l’année : Kevin Molino (Minnesota United)

Le prix de « Comeback Player of the Year », comme l’appelle la MLS, n’est jamais le plus simple à attribuer tant il concerne une vaste catégorie de joueurs, de ceux qui restent sur une mauvaise saison aux blessés de longue date. Cette année, notre équipe a décerné le prix à un représentant de la deuxième catégorie : Kevin Molino. Celui qui a soufflé ses trente bougies en juin a connu la meilleure saison de sa carrière, avec neufs buts en 19 matchs, et se voit sélectionné en première position par Mathieu, Antoine, Hady et Antony. Tristan lui a préféré notre deuxième au classement général, Bradley Wright-Philipps qui, après une saison désastreuse aux Red Bulls, est passé de joker de luxe à titulaire en l’absence de Carlos Vela au LAFC. En troisième position, le Français des New York Red Bulls Florian Valot accumule six points, grâce à une première place dans le classement de Raphaël. Viennent ensuite Milton Valenzuela (Columbus Crew), qui est bien revenu après une saison blanche en 2019 et qui est cité en troisième position par Tristan et Mathieu, puis Will Bruin (Seattle Sounders), mentionné par Antony et Brek Shea (Inter Miami), cité par Hady.

Classement :

Kevin Molino (15 pts)
Bradley Wright-Phillips (11 pts)
Florian Valot (6 pts)
Milton Valenzuela (2 pts)
Will Bruin, Brek Shea (1 pt)

Source: Philadelphie Union

Prix Sigi Schmid d’Entraîneur de l’année : Jim Curtin (Philadelphie Union)

Ce prix fut, de loin, l’un des plus compliqués à remettre cette année tant le classement fut serré  mais c’est bien l’entraîneur de l’équipe victorieuse du Supporters’ Shield, Jim Curtin, qui l’emporte. Avec quatorze points, il est premier des classements de Hady, Raphaël, Antoine et Mathieu. Il dépasse de seulement trois points Oscar Pareja, qui a totalement remis Orlando sur de bons rails cette année et qui est premier du classement de Tristan et deuxième chez Hady, Antony, Antoine et Mathieu. Derrière, Caleb Porter, artisan de la saison réussie de Columbus et Peter Vermes, premier à l’Ouest avec Kansas City, terminent troisième. Enfin, Gary Smith, l’entraîneur de Nashville, est au pied du podium après une saison réussie de manière surprenante à la tête de l’équipe d’expansion.

Classement :

Jim Curtin (14 pts)
Oscar Pareja (12 pts)
Caleb Porter, Peter Vermes (4 pts)
Gary Smith (2 pts)

Onze de l’Année

Un XI titulaire a aussi été désigné après les suggestions des cinq journalistes. Certes la formation en 3-4-3 est déséquilibrée mais c’est celle qui est privilégiée par la ligue pour ses propres sélections. L’idée n’est pas de créer un onze qui peut jouer ensemble mais de célébrer onze individualités.

Dans les buts, c’est Andre Blake qui a été choisi comme lors de notre vote pour le gardien de l’année. Devant lui, une ligne de trois défenseurs – Walker Zimmerman, Jonathan Mensah et Mark McKenzie – émerge dans les avis de nos journalistes. Au milieu de terrain, les voix étaient plus partagées et de nombreux candidats étaient en lice. Nicolas Lodeiro et Diego Chara, les rivaux de la Cascadia, contrôlent le milieu avec Alejandro Pozuelo et Brenden Aaronson devant eux. Enfin, la ligne d’attaque est composée de notre « Comeback Player » de l’année Kevin Molino, de notre « Newcomer » Robert Beric et de notre jeune joueur de l’année, Diego Rossi.

One Reply to “Les Trophées MLS 2020 de Culture Soccer”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s