BULLETIN NWSL : ORLANDO AU SOMMET

Cela faisait longtemps que nous attendions cette saison régulière. Quel plaisir de retrouver le championnat. Un mois déjà d’écoulé et quel mois !

Quarante-six matchs plus tard et nous avons l’impression qu’un séisme s’est abattu sur la NWSL, redistribuant les cartes et bouleversant l’ordre établi depuis des années. Culture Soccer vous présente le premier bulletin de la saison 2021.

Le haut de tableau :

Avec un début de saison quasi-parfait, c’est le Pride d’Orlando qui ouvre la voie .

Seule équipe à être invaincue après cinq matchs (trois victoires et deux nuls), la franchise floridienne enchaîne les belles prestations mettant à mal les gros adversaires comme les Portland Thorns et le North Carolina Courage. Cette saison s’annonce de bon augure pour les joueuses de Marc Skinner. Alex Morgan retrouve le chemin des filets (son dernier but avec Orlando remontait à août 2018), l’équipe bat son record de matchs d’affilée sans défaite (du jamais vu depuis 2018) et elle bat le North Carolina Courage pour la première fois depuis 2017, mettant ainsi fin à leur série d’invincibilité de 23 matchs à domicile.

Neuf points de remportés lors d’une semaine marathon de trois matchs, un sans-faute spectaculaire et les coéquipières d’Ashlyn Harris finissent ce premier mois avec onze points. En 2019, lors de la précédente saison régulière, c’est en quatorze matchs que ce même nombre de points avait été atteint. Quelle évolution !

Habitué au fond du classement depuis des années, Orlando nous offre la plus grosse surprise de ce début de saison. Des points précieux engrangés à l’aube du départ des internationales pour les Jeux Olympiques.

En seconde place, on retrouve un des grands favoris de ce championnat. Les Portland Thorns se lancent bien dans la compétition et donnent le ton dès le premier match en battant les Chicago Red Stars sur un score fleuve de 5 à 0. Cette large victoire n’a cependant pas impressionné leurs futurs adversaires qui ont réussi à les mettre en échec par deux fois. Malgré la défaite dans le derby face à l’OL Reign, la franchise de l’Oregon a su rebondir lors des deux dernières rencontres qui l’ont amenée sur la seconde place du podium, à deux petits points seulement du leader.

L’annonce du départ de Mark Parsons, même pour une durée limitée, a peut-être joué dans les têtes. Après quatre saisons passées dans l’Oregon, l’entraîneur anglais prend les rênes de la sélection néerlandaise mais seulement le temps des Jeux Olympiques. Il reviendra ensuite entraîner les Thorns jusqu’à la fin de la saison.

Si les gagnantes de la Challenge Cup 2021 sont deuxièmes au classement, elles culminent à la première place des classements du plus grand nombre de buts, de tirs et de tirs cadrés. Avec 11 buts, 91 tirs et 47 tirs cadrés, les coéquipières de Christine Sinclair répondent présentes pour mettre la pression sur leurs adversaires.

Avec deux victoires, deux matchs nuls et une seule défaite, c’est le Washington Spirit qui se trouve sur la dernière marche du podium à trois points à peine d’Orlando. Si la franchise de la capitale a dû attendre la troisième journée pour remporter son premier match, c’est en battant l’OL Reign lors de la journée suivante que les joueuses de Richie Burke ont fait la bonne opération. Kelly O’Hara et ses coéquipières ont fait un très bon début de saison et leur attaquante Ashley Hash est, pour le moment, la deuxième meilleure buteuse du championnat avec trois réalisations juste derrière Alex Morgan et ses quatre buts.

Sur le plan collectif, Washington réalise également une belle performance. Il se situe juste derrière Portland aux classements des tirs (65) et tirs cadrés (32).

Source : stumptownfooty.com

Milieu de peloton

Dans le milieu de tableau à la quatrième place, on retrouve la franchise new yorkaise Gotham FC. Avec deux victoires, un nul et une défaite, le Gotham FC se trouve à un point de la troisième place mais avec un match de retard. C’est à la Red Bull Arena que les filles de Freya Coombe lancent leur saison avec une courte victoire face au Dash de Houston. Midge Purce, l’attaquante du Gotham FC, a inscrit ici le tout premier but de cette saison.

Une belle manière pour Gotham d’inaugurer son premier match dans l’antre des New York Red Bulls (équipe de Major Soccer League) et de prendre ses marques dans un stade devenu le sien. Après une seconde place lors de la dernière édition de la Challenge Cup, Gotham confirme sa bonne dynamique et n’a pas hésité à renforcer ses rangs avec l’arrivée de Gaëtane Thiney pour les six prochains mois.

L’internationale française aux 163 sélections avec les Bleues posera prochainement ses valises dans la Grande Pomme. N’ayant jamais quitté la D1 française et Juvisy (devenu Paris FC), club dans lequel elle évolue depuis 2008, c’est pour la NWSL qu’elle a opté pour sa première aventure à l’étranger. Elle aura pour but de renforcer une ligne d’attaque qui sera probablement démunie de sa capitaine Carli Lloyd ainsi que de Midge Purce, en partance pour les JO de Tokyo avec la sélection américaine. Si la franchise ne marque pas beaucoup (seulement deux buts), avec son seul but encaissé elle possède la meilleure défense de la ligue.

Nouvelle saison, nouveau stade, nouveau rebranding, Carli Lloyd et ses coéquipières n’ont qu’un seul objectif, conjurer le mauvais sort qui les poursuit depuis quelques années. Et c’est plutôt bien parti.

Juste en-dessous, avec le même nombre de points, on retrouve le Houston Dash. Avec deux victoires, deux défaites et un match nul, la franchise texane connaît un début de saison plutôt mitigé. Si sur le plan individuel leur attaquante phare Rachel Daly réalise un très bon début de saison (troisième meilleure buteuse avec deux buts et troisième joueuse à avoir tiré le plus de fois au but), sur le plan collectif il y a encore quelques difficultés.

Les joueuses de James Clarkson ont dû attendre le quatrième match pour remporter leur première victoire de la saison et elles ont eu l’occasion de confirmer avec une seconde victoire d’affilée juste avant la pause internationale. La franchise commet en revanche beaucoup trop de fautes. C’est d’ailleurs l’équipe à avoir reçu le plus de cartons jaune : 14 pour 53 fautes de commises.

Cependant, cela ne les empêche pas de transformer leurs occasions. Avec six réalisations, elles se situent en troisième position au classement du plus grand nombre de buts inscrits. La petite frayeur de ce début de saison n’est peut-être qu’une simple mise en route.

Toujours avec un nombre de points identique, ce sont les Chicago Red Stars qui se retrouvent à la sixième place. Tout d’abord quatrième de la division Ouest lors de la Challenge Cup sans aucune victoire, puis concédant une lourde défaite 5 à 0 face aux Thorns lors de leur première journée, la franchise de l’Illinois entame sa saison de façon plutôt compliquée. Il aura fallu attendre la troisième journée pour que Mallory Pugh et ses coéquipières renouent avec la victoire et remportent leurs trois premiers points de la saison. Avant la trêve internationale, les joueuses de Rory Dames ont su mettre à mal le North Carolina Courage en l’étouffant et en l’empêchant de tirer au but (seulement neuf tirs dont un seul cadré). Trois points supplémentaires qui risquent d’avoir toute leur importance dans la conquête du titre.

Malgré le fait d’être la deuxième équipe à avoir encaissé le plus de buts (7), Chicago est la troisième équipe à avoir effectué le plus grand nombre de tirs cadrés (26). On ne devrait plus attendre longtemps avant que toutes ces occasions se concrétisent.

La surprise de ce début de saison est de voir le North Carolina Courage à la septième place du classement. Triple détenteur du « Shield » (championnat) et double vainqueur des playoffs, il est très surprenant de le voir à une telle position. Grandes favorites de ce championnat et abonnées au top 4 depuis des années, les coéquipières de Sam Mewis traversent une période creuse. Éliminées en quarts de finale de la Challenge Cup 2020, cinquième du Falls Series 2020 et échec au pied de la qualification pour la finale de la Challenge Cup 2021, le doublé de 2019 semble être bien loin désormais.

Avec une victoire, un nul et deux défaites, la franchise de Caroline du Nord finit ce premier mois avec seulement quatre points. Avec un match de retard et une saison étant encore longue, la situation n’est pourtant pas encore alarmante.

Source :goodsport.me

Derniers de classe

Dans le bas du tableau, à la huitième place, on trouve l’OL Reign. Avant les Jeux Olympiques, l’arrivée de renforts tels qu’Eugénie Le Sommer, Sarah Bouhaddi et Dzsenifer Marozsán en provenance de l’Olympique Lyonnais sera un atout non négligeable pour la franchise qui est quelque peu en difficulté.

Une seule victoire au compteur en quatre matchs mais une victoire qui a toute son importance. C’est en effet lors du derby face à Portland que les joueuses de Farid Benstiti ont remporté leur trois premiers points de la saison. Avec également un match en retard, Megan Rapinoe et ses coéquipières comptent bien remettre les pendules à l’heure et prouver que ce début de saison n’est qu’une erreur d’aiguillage.

Dans le Kentucky, la toute nouvelle franchise n’a pas effectué le début de saison qu’elle aurait espéré. Cela avait pourtant bien démarré pour le Racing Louisville qui a réalisé un nul lors du match d’ouverture, suivi d’une victoire face au Washington Spirit. Mais à l’extérieur et face à des pointures, il n’a pas eu d’autre choix que de s’incliner. Beaucoup trop de buts encaissés ne lui ont jamais laissé la chance de revenir au score. Louisville est d’ailleurs la franchise à avoir encaissé le plus de buts (8) en ce début de saison.

Avec une victoire, un nul et deux défaites mais avec un match en retard, les joueuses de Christy Holly doivent encore travailler dur pour trouver les automatismes et leurs marques, deux éléments qui peuvent manquer aux jeunes équipes. Joueuse de marque en provenance du Paris Saint-Germain, Nadia Nadim a choisi Louisville pour remettre un pied en NWSL. Annoncée par le club le 9 juin dernier, la toute jeune championne de France passée par le Sky Blue (2014 et 2015) et les Portland Thorns (2016 et 2017), apportera toute son expérience à une équipe en manque de réalisme.

Avec seulement deux points (deux nuls et trois défaites), c’est le Kansas City qui referme la marche. À ce jour, c’est la seule franchise à ne pas avoir remporté le moindre match.

La délocalisation de l’ancienne franchise de l’Utah ne semble pas lui réussir. Les coéquipières de Jordyn Listro n’arrivent pas à maintenir la cadence et craquent dans les derniers instants des rencontres. Sur six buts encaissés, cinq l’ont été dans la dernière demi-heure. Avec seulement deux buts de marqués, les joueuses de Huw Williams vont devoir réajuster la mire pour arriver à faire trembler les filets adverses plus souvent.

Source : stumptownfooty.com

Classement :

Source : nwslsoccer.com

Classement des buteuses :

Source : nwslsoccer.com
Elodie Touzet

Amoureuse du foot depuis toute petite, jouant dans la cour de récré avec les garçons, elle a joué en club seulement tard (de 16 à 18 ans et oui petit village oblige). Elle a découvert le haut niveau féminin en 2011 en tombant sur la coupe du monde et depuis elle n'a pas arrêté de suivre l'équipe de France puis celle des US après les JO de 2012. C'est à ce moment là qu'elle s'est intéressée à la D1 féminine et qu'elle est devenue supportrice du MHSC féminine (sa région d'origine). Grande fan d'Alex Morgan, joueuse qu'elle a découverte à ses début en 2011, elle continue depuis de suivre son parcours en équipe nationale. C'est seulement après son arrivée à Lyon en 2017 qu'elle a commencé à s'intéresser au championnat US. Et que son choix s'est portée tout naturellement sur son équipe, les Orlando Pride. Équipe dont elle est devenue totalement fan.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s