Analyse des Québécois en CanPL

Alors que les 8 équipes de la Canadian Premier League (CanPL) ont joué au moins la moitié de leur saison, il est temps de jeter un coup d’œil sur les performances offertes par nos Québécois durant cette quinzaine de matchs. Certains ont impressionné, d’autres ont déçu et quelques-uns n’ont toujours pas eu l’opportunité de tâter le terrain. D’un océan à l’autre, survol des prestations des 25 joueurs québécois évoluant en CanPL cette saison !

Cet article a été écrit par Jérémy Trudelle, fan inconditionnel de tout ce qui se fait en football au Canada.
La photo de couverture (Chrisnovic N’sa avec York United) vient d’Audrey Magny, photographe spécialisée dans le soccer.

Lire aussi : Notre Guide CanPL 2021

Abdou Samake (Photo via Justesoccer)

Pacific FC

L’équipe qui m’a le plus surpris dans ce début de saison ! Le club possède un groupe solidaire qui a confiance en ses forces et surtout une défense de fer qui, après 14 matchs, ne comptait rien de moins que 7 blanchissages ! Un réel concurrent pour le titre en fin de saison.

Thomas Meilleur-Giguère : Une année marquée par les blessures pour TMG. Entre la blessure qui l’a empêché de participer aux qualifications olympiques et celle qui lui a fait manquer 10 matchs du début du mois de juillet à tout récemment, cette première moitié de campagne n’a pas été facile. Néanmoins, quand il est sur le terrain, il est toujours aussi solide. Sa lecture du jeu l’aide à anticiper bien des offensives adverses et sa qualité dans les duels n’est plus à démontrer. Son retour pourrait aider l’excellente défense de Pacific à être encore meilleure.

Abdou Samake : Il avait des grandes chaussures à chausser puisqu’il remplaçait Thomas-Meilleur Giguère, mais cela n’a pas eu l’air de l’ébranler. Disputant plus de 1000 minutes, il a été l’homme fort d’une des meilleures défenses du circuit. Puissant dans les duels, mais sans perdre en mobilité, c’est l’une des révélations de la saison non seulement à Pacific, mais dans la CanPL au complet. Il formera sans nul doute une des meilleures paires de défenseurs centraux avec le retour de TMG. Il sera difficile de marquer face à Pacific, encore plus qu’en début de campagne.

Mohamed Farsi (Photo via The Charlatan)

Cavalry FC

Une très bonne équipe qui connait une excellente saison. C’est presque aussi simple que cela. Le club est bien géré, l’entraineur sait tirer le meilleur de ses troupes et le jeu sur le terrain est un des plus attrayants en CPL. Leur lutte à distance avec Pacific sera passionnante.

Karifa Yao : Le défenseur central prêté par le CF Montréal a su faire sa place à Calgary en s’imposant rapidement comme titulaire au cœur de la défense. Utilisé pendant près de 900 minutes, il a démontré une impressionnante solidité dans les duels, une maîtrise quasi totale de son espace aérien et a fait une performance remarquée et remarquable face à un des meilleurs joueurs offensifs du circuit, Marco Bustos. Bref, beaucoup de positif à tirer de ses prestations et je suis sûr que le CF Montréal le regarde de très près.

Mohamed Farsi : Découverte de l’année pour plusieurs en 2020, il a su confirmer cette saison. Il a joué toutes les minutes disponibles à partir du deuxième match de la saison. Il est tout simplement indispensable et c’est l’un des moteurs de la très bonne saison du club de Calgary. Il est toujours aussi percutant et virevoltant en attaque en plus d’appuyer inlassablement sa défense. Bien qu’il n’ait « que » 1 but et 2 passes décisives au compteur, son apport dans le jeu est absolument vital. Je le vois mal rester en CanPL en 2022 s’il continue sur sa lancée.

Jonathan Sirois (Photo via Radio Canada)

Valour FC

Début de saison canon suivi d’une grosse période de vide. L’équipe a des joueurs de qualité, mais la confiance semble fluctuante et cela affecte grandement les performances, propulsant l’effectif quand tout va bien, mais le faisant perdre ses moyens dans la défaite. Le club doit se remettre à gagner avant de dégringoler au classement.

Jonathan Sirois : Je n’ai pas assez de mots pour qualifier son début de saison. Il a, ni plus ni moins, réécrit le livre de record de la CanPL en n’accordant aucun but durant 6 matchs consécutifs ! Auteur d’arrêts réflexes impressionnants, de pénaltys habillement repoussés et d’une belle maitrise de sa surface, il sera probablement au CF Montréal l’an prochain afin de former un trio avec Sebastian Breza et James Pantemis.

Sean Rea : Un des très beaux joyaux de l’académie du CF Montréal et il fait actuellement le bonheur des fans de Valour. Avec 1 but et 2 passes décisives en 623 minutes de jeu, ses statistiques ne sont pas fantastiques, mais son jeu, lui, l’est. Techniquement bien au-dessus du lot, il fluidifie la possession, provoque beaucoup et amène du danger d’un peu partout sur le terrain que ce soit par le tir, la passe incisive ou le drible. C’est clairement un joueur qu’on verra en MLS plus tôt que tard.

Mastabanal Kacher : Très peu utilisé, à peine 278 minutes, il entre souvent en cours de jeu pour faire des différences, mais cela semble difficile pour lui cette année. Il ne semble pas toujours dans le même rythme que ses coéquipiers et le tranchant qu’on lui connait de l’époque de la USL semble émousser. J’espère qu’il saura retourner au niveau qui est réellement le sien pour la seconde moitié de la campagne.

Garven Metusala (Photo via @makelevi)

Forge FC

Les doubles tenants du titre ont connu un début de campagne légèrement en deçà des attentes. Rien d’inquiétant néanmoins, car l’équipe a dû gérer un calendrier compliqué avec la CONCACAF League et les déplacements au Salvador pour celle-ci. Bien qu’ils soient quelques points derrière les leaders, il ne faut pas les compter battus encore.

Garven-Michee Metusala : Acquis par le Forge FC lors du dernier repêchage universitaire, il a su convaincre les dirigeants de le signer et, depuis, il s’est établi comme une pierre angulaire de la défense. Que ce soit comme arrière droit ou comme défenseur central, il amène une solidité impressionnante et beaucoup de maturité tactique pour un jeune joueur sortant à peine de la PLSQ et du réseau universitaire. Outre cela, ses qualités de relanceur sont essentielles pour une équipe qui aime redistribuer le jeu proprement de derrière.

Maxim Tissot : Utilisé bien plus sporadiquement que la saison dernière et embêté par quelques blessures, Tissot semble être plutôt devenu le joueur d’utilité par excellence de l’équipe. Sa polyvalence, son expérience et son volume de jeu restent tout à fait pertinents dans cette équipe et il donne des minutes honnêtes quand il entre en cours de match.

David Choinière : C’est assez difficile de juger son début de saison. Pour un joueur de sa qualité, 1 but et 1 passe décisive c’est statistiquement insuffisant, mais il amène énormément de déséquilibre et de danger grâce à ses débordements sur l’aile droite. En somme, son apport dans le jeu est convenable, mais il faudrait qu’il soit plus décisif et plus tueur dans la surface. Autre défi pour lui, il devra rester en santé malgré l’accumulation rapide des matchs, Forge jouant sur trois tableaux (CONCACAF League, Championnat canadien et CanPL) simultanément.

Woobens Pacius : Formé entre autres à l’académie du CF Montréal, l’attaquant a déjà joué quelques matchs et inscrit deux buts depuis sa signature avec Forge. Bien que l’échantillon soit mince, il démontre une belle maturité physique dans ses duels ainsi que la mobilité nécessaire à un attaquant complet. L’entraineur semble croire en lui et lui donne la confiance et le temps de jeu dont il a besoin pour se développer. À garder à l’œil pour la fin de saison.

Diyaeddine Abzi (Photo via Audrey Magny)

York United

Début de campagne plutôt acceptable pour le club ontarien. Sans avoir été particulièrement flamboyant, il a réussi à se maintenir dans le portrait des séries et à accrocher quelques bons résultats. C’est une équipe tenace et difficile à affronter qui sait compter sur ses qualités sur les ailes pour produire du jeu. Elle pourrait venir brouiller les cartes en fin de saison.

Chrisnovic N’sa : Arrivé en provenance d’Halifax durant le mercato hivernal, York voyait en lui un titulaire indiscutable ainsi qu’un leader défensif et il a admirablement rempli cette tâche. Que ce soit sur le flanc droit ou au cœur de la défense, il est essentiel à cette équipe de par sa puissance physique, son énorme volume de jeu, sa rapidité et sa capacité de projection. Il confirme sa très bonne saison de l’an dernier dans une nouvelle équipe.

Félix N’sa : Arrivé au club en même temps que son frère, il n’a toujours pas vu le terrain. Âgé de seulement 17 ans, il a encore du temps devant lui.

Diyaeddine Abzi : Excellent début de saison de sa part. Régulièrement positionné plus haut sur le terrain, sa qualité technique fait des ravages dans les défenses de la CanPL. À droite comme à gauche, il sait se positionner dans les espaces pour profiter de 1 contre 1 pour pouvoir faire parler ses dribles et sa vitesse. Il connait très certainement sa meilleure saison en CanPL et c’est un des éléments offensifs essentiels du système de jeu de York.

Cédric Toussaint : Le milieu de terrain petit format a impressionné pour sa première saison chez les professionnels. Malgré ses 1m67 et ses 19 ans, il réussit à tenir tête à bien des milieux plus  forts physiquement et expérimentés que lui. Cela est rendu possible grâce à une belle lecture de jeu et à des qualités notables dans ses appuis ainsi que sur sa première touche de balle. Avec plus de 750 minutes passées sur le terrain, il est déjà important dans l’entre jeu ontarien.

Mélé Temguia (Photo via World Soccer Index)

FC Edmonton

Malgré la signature de Shamit Shome qui, je le croyais, allait avoir un impact similaire à celui de Kyle Bekker à Forge, le FC Edmonton reste une équipe quelque peu moribonde. Relativement organisée derrière, mais statique en possession, ce n’est pas le plus beau spectacle en CanPL, mais ils ont tout de même accroché quelques bons résultats au fil des matchs. Je ne m’attends pas à les voir en séries quand même.

Mélé Temguia : Pilier de la défense, il joue le foot qu’on lui connait depuis l’époque du FC Montréal (à ne pas confondre avec le CF Montréal évidemment). Rugueux, énergique, puissant, tour de contrôle dans sa surface et leader incontesté de sa défense, il connait une assez bonne saison au niveau personnel, malgré le fait que les résultats collectifs ne soient pas toujours au rendez-vous.

Tomas Giraldo : Blessé en début de saison, il n’a pas eu l’occasion de toucher le terrain encore.

(Photo via Audrey Magny)

HFX Wanderers

Avec l’attaque la moins prolifique du circuit, HFX patauge dans le bas du classement. Loin d’être une mauvaise équipe sur le papier, le club semble plutôt manquer de liant, d’identité et de cohésion dans le jeu. Néanmoins, Halifax n’est pas une équipe à prendre à la légère et elle pourrait très bien causer des problèmes au CF Montréal en Championnat canadien.

Jems Geffard : Indisponible pour la majorité des parties puisqu’il était avec l’équipe nationale haïtienne, son retour fera beaucoup de bien à la défense des Wanderers. Il en était un pilier l’an dernier lors de leur parcours jusqu’en finale du tournoi des Island Games et il devrait continuer sur cette lancée pour la seconde partie de saison.

Kareem Sow : L’ancien des Carabins de l’Université de Montréal a déjà obtenu 7 départs en CanPL. C’est un défenseur élégant, avec des qualités athlétiques notables, mais surtout une excellente relance et une lecture de jeu qui lui permet de garder un temps d’avance sur ses adversaires. Son temps de jeu pourrait baisser légèrement avec le retour de Geffard, mais il a montré assez pour que l’entraineur continue à l’utiliser soit dans la défense centrale ou bien comme latéral gauche, poste qu’il a longtemps occupé à l’Université de Montréal (l’UdeM).

Pierre Lamothe : Un autre des transfuges de l’UdeM qui offre de très bons services à Halifax. Il est un milieu de terrain extrêmement intelligent qui a un sens du positionnement peu commun en plus d’une belle palette technique et surtout d’une façon presque unique de contrôler le tempo d’un match. Il s’est même beaucoup amélioré dans son apport offensif depuis ses matchs au niveau universitaire et il en a été récompensé d’un superbe premier but chez les professionnels. Je le vois gagner en importance au fur et à mesure du reste de la saison.

Jérémy Gagnon-Laparé : De retour au Canada, JGL amène une bonne quantité d’expérience, de maturité et de sagesse tactique à cette équipe. Utilisé un peu partout sur le terrain de l’aile gauche au milieu de terrain, il remplit les tâches qui lui sont confiées. Bien qu’il ne soit pas le meilleur offensivement parlant, il sait faire un très bon travail défensif et il serait bien plus utile si l’équipe menait plus souvent au score.

Omar Kreim : Moins en vue que l’an dernier, il a surtout été envoyé sur le terrain en fin de match afin d’aider l’équipe à créer du danger devant. Il est clairement en manque de rythme et cela se sent dans ses performances. Il s’est blessé récemment et j’espère qu’il saura retrouver le terrain rapidement en tant que titulaire afin de reprendre du rythme et de la confiance afin de refaire des performances similaires à l’an dernier.

Samuel Salter : Un peu comme Kreim, il entre surtout en fin de match quand Halifax a impérativement besoin d’un but. Ses entrées semblent encourageantes et il y démontre un bon instinct de buteur, un positionnement intelligent et une confiance peu commune pour un joueur de son âge, 21 ans, à sa première année en CPL. Il a marqué son premier but tout récemment, ce qui pourrait motiver son entraineur à l’utiliser plus fréquemment. Néanmoins, il prendra probablement plus d’importance lors de la saison prochaine.

Stefan Karajovanovic : Contrairement à ses deux compatriotes sur le front de l’attaque, il a été utilisé à presque tous les matchs et plus souvent en tant que titulaire que de remplaçant. Il amène du déséquilibre grâce à sa vitesse et sa capacité à combiner avec ses milieux de terrains ou ses attaquants. Sur l’aile ou comme attaquant principal, il trouve toujours le moyen de créer le danger et il est devenu une des principales menaces d’Halifax durant cette saison.

Keesan Ferdinand (Photo via RDS)

Atlético Ottawa

C’était clairement l’équipe la moins attendue sur cette première moitié de saison et ils ont joué au niveau que l’on attendait d’eux. On ne peut certes pas dire qu’ils sont déclassés, mais l’équipe peine à s’imposer, autant au niveau du jeu que des résultats. Ils sont au fond du classement et déjà éliminés du Championnat canadien.

Keesan Ferdinand : Utilisé plutôt comme arrière latéral droit que comme défenseur central, celui qui vient à peine de fêter ses 18 ans a su se tailler une place dans l’alignement, récoltant 541 minutes de jeu en 10 matchs. Bien qu’il semble souvent encore tendre dans les duels et quelques fois naïf sur son positionnement, son jeu laisse apparaître certaines qualités en termes de combinaisons rapides et de capacité à se projeter rapidement vers l’avant.

Antoine Coupland : Il a été l’auteur de quelques entrées sporadiques (118 minutes) et a même marqué son premier but en tant que professionnel. Malgré ce faible temps de jeu, on voit clairement les qualités que l’Atlético trouve dans ce joueur ; de la technique, de la vision de jeu, de la rapidité et de la polyvalence sur le front de l’attaque. Je lui souhaite plus de temps de jeu en seconde partie de saison pour faire montre de son talent.

Culture Soccer

Culture soccer est un podcast dédié au soccer, sa culture et son développement aux États Unis et au Canada. Émission audio du site culturesoccer.com, elle couvre toutes les divisions Nord Américaine, de la MLS aux divisions inférieures en passant par la CanPL, ainsi que les sélections américaines et canadiennes.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s